Ina Mihalache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Solange te parle)
Aller à : navigation, rechercher
Ina Mihalache
Ina Mihalache.jpg

Ina Mihalache en 2004

Naissance
(32 ans)
Montréal, Drapeau du Canada Canada
Autres noms
Solange
Nationalité
Activité
Formation
Classe Libre du Cours Florent
Œuvres réputées
Ina Mihalache
SolangeTeParle
Image illustrative de l'article Ina Mihalache
Logotype de l'émission
Genre Blog vidéo
Performance
Vidéos populaires QUÉBÉCOIS POUR LES NULS
DIRE JE T'AIME
PÉNIS : INCLINEZ-VOUS !
Nombre d'abonnés +280 000
Site internet solangeteparle.com
Chaîne youtube.com/user/SolangeTeParle

Ina Mihalache, dite Solange, est une actrice, vidéaste, artiste plasticienne, humoriste[1] et monteuse canadienne, née à Montréal le , et installée en France depuis 2004.

Elle est principalement connue pour sa chaîne Youtube SolangeTeParle, qui présente des émissions sur divers sujets et où elle adopte la personnalité asociale de Solange, un personnage de son invention. Elle crée sa chaîne en novembre 2011, puis connaît un timide succès, jusqu'à atteindre 200 000 abonnés en avril 2016. Bien que la vidéaste veuille donner une émotion par la forme de ses vidéos plutôt que par leur fond (d’où son élocution particulière), les centres d’intérêts privilégiés par Ina Mihalache sont la culture et l'art en général, la sexualité et les sentiments.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ina Mihalache naît à Montréal le . Elle est la fille d'un émigré roumain au Canada, Dumitru Mihalache, ayant fui le régime dictatorial de Nicolae Ceaușescu ; et d'une Québécoise, Doris Duguay[2]. Vers l'âge de dix ans, elle décide de perdre son accent québécois pour adopter l'accent « à la française », qu'elle entend à la radio ou sur les chaînes de télévision francophones comme TV5[2]. Elle explique qu'il s'agissait pour elle d'un « choix esthétique », ce qui alimente une controverse dans sa province natale[3].

Arrivée à Paris en 2004, elle entre au Cours Florent. Elle est admise en Classe Libre, suit les cours de Jean-Pierre Garnier et d'Olivier L. Brunet[2], mais échoue à quatre reprises au concours d'entrée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique.

Ses principales influences artistiques et cinématographiques sont Anna Karina, Emmanuelle Riva[4], Lars von Trier, Sophie Calle, et Tehching Hsieh[5].

Après avoir été révélée aux Talents Cannes de l'Adami par Mathieu Amalric dans le court métrage Deux cages sans oiseaux[6],[7], elle se consacre à la production d'œuvres atypiques, comme la trilogie Réussites/Patiences[8], abordant les questions de l'inadaptation, de l'isolement, de l'oisiveté, et de la nudité du corps dans l'espace public. Elle travaille également pour France Télévisions comme monteuse et voix off.

En novembre 2011, elle crée le blog Solange te parle[9], compilation de clips à thèmes, à l'image de Norman Thavaud. Le personnage de Solange délivre des conseils comiques et le plus souvent absurdes pour résoudre les problèmes du quotidien d'une jeune femme asociale. Ses raisonnements à caractère pataphysique évoquent La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède de Pierre Desproges et Jean-Louis Fournier, ou certaines expériences conceptuelles de l'artiste américain John Baldessari[10]. Ina Mihalache déclarera plus tard au sujet de sa création : « Solange est inadaptée. Elle ne sait pas faire les choses, mais elle essaye »[11].

En avril 2012, elle incarne le personnage de Sasha Maréchal dans des documentaires de France 3 : EtrangesAffaires.com [12], aux côtés du journaliste Patrick Pesnot. Sasha Maréchal illustre son enquête de dessins et de séquences d'animation.

En juillet 2012, elle collabore avec Radio France avec une série de 54 capsules quotidiennes diffusées sur de France Inter dans l'émission Antibuzz de Thomas Baumgartner : Solange lit tous tes tweets dont les thématiques sont tirées de quelques tweets[2],[13],[14]. Elle revient sur les antennes en février 2013 avec la série Solange dans le bus[15], diffusé chaque mardi dans l'émission de Pascale Clark Comme on nous parle[16]. Une autre série, Solange pénètre ta vie intime, constituée de témoignages de femmes se confiant à Solange, apparaît sur le site du Mouv' le 14 février 2013, diffusée quotidiennement sur le site de la station jusqu'en juin 2013[17]. La série reprend en janvier 2014, cette fois-ci doublée quotidiennement sur l'antenne[18].

Au théâtre, elle interprète le rôle-titre dans le spectacle jeune public Virginia Wolf mis en scène par Nathalie Bensard et adapté de l'album éponyme de Kyo Maclear et Isabelle Arsenault[19].

Le , elle publie aux éditions Payot son premier ouvrage, Solange te parle, inspiré de son expérience sur Internet.

Le , la projection en avant-première de son long-métrage Solange et les vivants (tourné entre 2013 et 2014 et produit par financement participatif[20]) débute au Luminor Hôtel de ville[21]. La projection à l'échelle nationale débutera quant à elle le 9 mars 2016[22].

En octobre 2016 elle intègre Le Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains au sein de la promotion Chantal Akerman[23].

En février 2017 elle publie, toujours aux éditions Payot, un second ouvrage intitulé Très intime[24], verbatim des chroniques diffusées sur Le Mouv', augmenté d'un avant-propos.

Polémiques[modifier | modifier le code]

Une polémique[25] naît à la suite de la publication de son livre Très intime. Il lui est en effet reproché d'avoir transposé à l'écrit des témoignages de participantes anonymes, et cela sans avoir demandé au préalable leur accord. Ces témoignages avaient été enregistrés, à l'origine deux ans plus tôt, sous forme d'interviews radiophoniques, bénéficiant d'une couverture d'anonymat total. La polémique sur le droit des participantes, à la propriété de leur témoignage anonyme, a été relayée par de nombreux journaux tels que L'Express [26], L'Obs [27], ou encore 20 minutes [28]. Ina Mihalache finira par répondre à la polémique, via une vidéo publiée sur son compte twitter Solange te parle [29],[30]. Une des participantes [31], à l'origine de la polémique [32], a réagi sur son blogue.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Deux cages sans oiseaux de Mathieu Amalric : Muriel, la sœur
  • 2007 : Tu peux ne pas du tout penser à moi, coréalisé avec Olivier L. Brunet.
  • 2008 : Grossesses et Macarons d'Anne Flandrin : Clémentine
  • 2011 : EtrangesAffaires.com : L'affaire des vedettes de Cherbourg d'Olivier L. Brunet : Sasha Maréchal
  • 2012 : EtrangesAffaires.com : L'affaire des missiles Exocet, Malouines 1982 d'Olivier L. Brunet : Sasha Maréchal
  • 2012 : L'entropie du milieu humain de Vivien Loiseau : La présentatrice geek
  • 2016 : Solange et les vivants, réalisation et rôle principal de Solange.
  • 2016 : Ma révolution de Ramzi Ben Sliman : L'institutrice

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres vidéo[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Réussites/Patiences, performance / triptyque vidéo de 8 heures mettant en scène deux comédiennes en temps réel.
  • 2011- : Solange Te Parle, série de vidéos pour Internet.

Publications[modifier | modifier le code]

Radiophonie[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Solange lit tous tes tweets, série de 54 capsules sonores pour France Inter et l'émission « Antibuzz » de Thomas Baumgartner.
  • 2013 : Solange dans le bus, série de capsules sonores pour France Inter et l'émission « Comme on nous parle » de Pascale Clark.
  • 2013-2014 : Solange pénètre ta vie intime, série de capsules sonores pour le Mouv'.

Montages & voix off[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Signes de l'espérance, France 2. Montage.
  • 2009 : Les Silences de Maurice Zundel France 2. Montage et voix off.
  • 2010 : Ultreïa !, France 2. Montage et voix off.
  • 2011 : La Beauté du geste, France 3. Montage.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Virginia Wolf, spectacle jeune public de Nathalie Bensard d'après l'album de Kyo Maclear et Isabelle Arsenault, avec Marie Craipeau. Rôle titre.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Cours Florent[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Récompense Résultat
2007 Ina Mihalache dans Babylone de Matthieu Dessertine « Jacques » du meilleur acteur Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Solange te parle de cul », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  2. a, b, c et d Isabelle Hanne, « Ina Mihalache. Solange, mi-démon », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. Hugo Dumas, « Solange te parle sans accent | Hugo Dumas | Hugo Dumas », sur La Presse, (consulté le 3 janvier 2016)
  4. https://www.youtube.com/watch?v=Lc4DpIuEzXc
  5. https://www.youtube.com/watch?v=XT-0g_sqy_M
  6. http://vimeo.com/13245252
  7. [vidéo] Deux cages sans oiseaux sur Dailymotion
  8. « 9 JUIN 2010: RÉUSSITES, INSTALLATION VIDÉO – INA MIHALACHE », sur Lesnouveauxartistes.com, (consulté le 3 janvier 2015)
  9. Solange te parle
  10. Pierre Siankowski, « Solange te parle : un site de vidéos désopilantes », les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  11. Alexandre Comte, « Les Inrocks - Portrait de nuit : Ina Mihalache alias Solange te parle », sur Les Inrocks, (consulté le 3 janvier 2016)
  12. « k-libre - en marge - L'Affaire des vedettes de Cherbourg », sur www.k-libre.fr, (consulté le 3 janvier 2016)
  13. Solange, France Inter
  14. Basile Lemaire, « L'excellent making-of de "Solange lit tous tes tweets" », les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  15. « Solange dans le bus / France Inter », sur France Inter (consulté le 3 janvier 2016)
  16. Lauren Bastide, « Les scènes de bus de Solange », Elle,‎ (lire en ligne)
  17. « Solange pénètre ta vie intime », sur Lemouv.fr, (consulté le 3 janvier 2015)
  18. « Solange te parle », sur Lemouv.fr (consulté le 3 janvier 2016)
  19. « Virginia Wolf », sur Télérama Sortir (consulté le 5 janvier 2016)
  20. « SOLANGE ET LES VIVANTS », sur Ulule (consulté le 3 janvier 2016)
  21. https://www.facebook.com/solangeteparle/posts/904186029688308
  22. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=243603.html
  23. http://www.lefresnoy.net/fr/ecole/promotions
  24. http://next.liberation.fr/livres/2017/01/31/solange-te-parle-de-cul_1545359
  25. « «Solange te parle» accusée d'avoir diffusé des témoignages de femmes sans leur consentement », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  26. Leslie Rezzoug, « Solange Te Parle a-t-elle publié des témoignages sans autorisation ? », L'Express Styles,‎ (lire en ligne)
  27. Renée Greusard, « Troublante et intéressante : ce que dit la polémique "Solange te parle" », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  28. Fabien Randanne, « «Solange te parle» accusée d'avoir publié des témoignages de femmes sans leur accord », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  29. Solange Te Parle s'explique, présente ses excuses sur son erreur d'appréciation[1]
  30. « Solange Te Parle «désolée» de s'être «mal organisée» vis-à-vis des femmes dont elle a publié les témoignages », Libération,‎ (lire en ligne)
  31. Catnatt, « Tendre la main à Solange », sur Heaven can wait, (consulté le 29 mars 2017).
  32. Catnatt, « Chère Solange te parle (du respect de l'intimité) », sur Heaven can wait, (consulté le 29 mars 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :