Joyca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joyca

Informations
Genre Musique, humour
Nom de naissance Jordan Rondelli
Naissance (23 ans)
Fontaine, France
Vidéos populaires Luis Fonsi - J'vais vous péchô (parodie)
Le monde de Disney (ft. Boostee)
Soprano - T'es un beauf (parodie)
Nombre d'abonnés 1,9 millions
Autres activités DJ et beatmaker
Chaîne Joyca

Joyca, anciennement YouTunes, de son vrai nom Jordan Rondelli, né le à Fontaine est un vidéaste et musicien français. Il crée sa chaîne YouTube en 2016, et se fait connaître en publiant de nombreux remixes d'autres vidéastes, ainsi que des parodies d'artistes renommés.

Il franchit le cap du million d'abonnés en 2018. Il est l'un des membres de la RedBox, un grand espace de création et de production situé à Angers, aux côtés d'autres vidéastes, notamment Amixem. Depuis 2018, il réalise également ses premiers singles officiels, dont le deuxième est réalisé avec Boostee, nommé Heart & Soul.

Biographie[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (mai 2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Jeunesse et débuts sur YouTube (1995-2016)[modifier | modifier le code]

Influencé par ses deux soeurs qui écoutaient beaucoup de techno des années 1990, le jeune Jordan Rondelli se trouve une passion pour la scène, et plus généralement la musique[1]. Il s'est passionné pour la musique dès sa jeunesse, et a appris lui-même piano, guitare et batterie. Plus tard il devient DJ et beatmaker[2] et même si le succès peine à se faire ressentir, il passe à plusieurs reprises sur Fun Radio[1]. En études de commerce à Grenoble, il arrête ses études à l'âge de 15 ans pour se concentrer définitivement sur la musique[2].

Dans une vidéo de mars 2018, Jordan Rondelli révèle qu'il a été acteur principal d'un court-métrage, « Tremblez, tyrans ! », sorti en 2006, à l'âge de 10 ans, où il joue Henry Brulard[3],[4].

Le , il crée sa chaîne YouTube nommée d'après son pseudonyme de l'époque, "YouTunes", et publie sa première vidéo, qui est un remix d'un discours de Manuel Valls, en utilisant de l'autotune pour modifier la voix de l'homme politique[2]. Les vidéos publiées ensuite sont des remixes de vidéastes célèbres, comme Cyprien, que ce dernier retweetera, et Squeezie qui partagera la musique sur sa propre chaîne[2]. Seulement un mois après le début de sa chaîne, il atteint le cap des 100 000 abonnés[2]. Anonyme dans les premières vidéos, YouTunes finit par montrer son visage en public assez rapidement. En dehors de ses remixes et des parodies, il crée plusieurs séries originales comme « Faire un beat avec... »[2].

Explosion de notoriété (2017-2018)[modifier | modifier le code]

En août 2017, soit un peu plus d'un an après la création de sa chaîne, le site Vidclust publie un classement des vidéastes émergents et en forte croissance, et positionne YouTunes à la première place de celui-ci, juste devant McFly et Carlito[5]. Les parodies publiées sur sa chaîne, comme Maquillée (parodie de Bazardée de KeBlack), et surtout J'vais vous péchô (parodie de Despacito de Luis Fonsi), sont parmi les plus regardées de sa chaîne et contribuent à faire grimper sa notoriété[6].

Fin 2017, il réalise sa première collaboration avec Boostee, sur Le monde de Disney !, où les deux hommes rendent hommage aux films Disney avec lesquels ils ont grandi, tout en montrant avec humour les incohérences de ces films[7]. À la fin de l'année, la vidéo J'vais vous pécho de YouTunes est la sixième vidéo française la plus visionnée en 2017 (hors clip musical), avec plus de 7 millions de vues en quelques mois[8].

En parallèle, avec plusieurs autres vidéastes populaires, Amixem, VodK, Mastu et Neoxi, il rejoint la RedBox à Angers, où il dispose d'un studio équipé qui lui permet de produire des vidéos et des musiques plus facilement. [9],[10],[11],[12].

Très attaché à la cause animale, en janvier 2018, Joyca se distingue en se mobilisant pour soutenir la Société protectrice des animaux (SPA) de Cholet récemment vandalisée, en ouvrant une cagnotte dont les bénéfices seront reversés aux bénévoles de l'organisation, et à ses pensionnaires[13], et continuera par l'avenir, via sa chaîne YouTube et son compte Twitter, à réveiller les consciences autour des refuges pour animaux perdus.

Premiers singles officiels (2018-)[modifier | modifier le code]

N'ayant jamais caché son envie de faire des vidéos et des musiques plus « sérieuses » pour en faire des hits[2],[1], YouTunes prend la décision en mars 2018, de changer le nom de sa chaîne pour adopter le nom de "JOYCA", qui lui semblait plus approprié[14]. S'il réalise toujours des vidéos humoristiques, Joyca publie son premier single officiel, High, le , avec un clip réalisé par Kick Sama[15].

Après le décès du DJ Avicii à la renommée mondiale[16], Joyca lui rend hommage avec un nouveau single, très influencé par le style d'Avicii : Heart and Soul, réalisé de nouveau en collaboration avec le chanteur Boostee[17]. Le clip est cette fois-ci conçu par MyFuckinMess. Joyca est le compositeur de la musique, tandis que Boostee en est l'interprète : le thème de cette musique n'est pas explicite et laisse de nombreuses et différentes interprétations ; néanmoins, il est expliqué qu'il faut continuer à se battre quoiqu'il arrive[17].

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Jordan Aristo[modifier | modifier le code]

Il se nomme tout d’abord Jordan Aristo, qu'il utilise sur Dailymotion en 2013. Il ne sortira que 2 vidéos dont un appel[Quoi ?] aux votes M6 Mobile. C'est aussi son premier vrai nom de scène.

YouTunes[modifier | modifier le code]

En 2016, Jordan Rondelli crée sa chaîne, et prend pour pseudonyme YouTunes, qu'il dit avoir choisi rapidement en « une heure chrono » : Jordan explique que son pseudonyme peut avoir deux significations[1]. La première est que le You veut dire « toi » en français, et Tunes veut dire sons, ou musiques[1]. La deuxième, est simplement un détournement du nom YouTube, en YouTunes pour ajouter un côté musical[1].

JOYCA[modifier | modifier le code]

En 2018, il change son nom pour JOYCA, afin de donner un côté plus sérieux et professionnel : JOYCA, vient de JO (pour Jordan, son prénom), Y (pour YouTunes), et CA (pour le mot anglais cat, en référence à son amour des chats)[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

2007 : Tremblez, Tyrans ! (Henry Brulard, alias Stendhal)

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Maxime Lopes, « Youtunes : le remixeur du web », sur divertir.eu, (consulté le 30 mai 2018)
  2. a b c d e f et g Mathilde Riboulleau, « Il a déjà plus de 368 000 abonnés sur YouTube ! », sur ledauphine.com, (consulté le 29 mai 2018)
  3. « Tremblez tyrans (Stendhal) », sur numotheque.bm-grenoble.fr (consulté le 30 mai 2018)
  4. (en) « Fiche de Jordan Rondelli », sur imdb.com (consulté le 30 mai 2018)
  5. Jacques Mura, « Les nouvelles stars de la vidéo en ligne », sur medium.com, (consulté le 30 mai 2018)
  6. « Youtunes : qui est Jordan Rondelli, la nouvelle star de YouTube qui allie musique et humour ? », sur purebreak.com, (consulté le 30 mai 2018)
  7. Quentin Piton, « Aladdin, Le Roi Lion, Raiponce... YouTunes et Boostee rendent hommage à Disney en chanson », sur purebreak.com, (consulté le 30 mai 2018)
  8. « Les dix vidéos françaises les plus vues sur YouTube en 2017 », sur lesinrocks.com, (consulté le 30 mai 2018)
  9. « JE VOUS DEVOILE ENFIN MON DECOR ! », sur youtube.com, (consulté le 5 juillet 2018)
  10. Tristan Bouillot, « La REDBOX : un nouveau souffle technologique pour Angers ? », sur rohy.tech, (consulté le 30 mai 2018)
  11. Emmanuel Sanya, « Red Box : huit youtubeurs pour un projet secret », sur medias-info.fr, (consulté le 30 mai 2018)
  12. Maxime Lopes, « Amixem, Vodk, Youtunes et d'autres Youtubeurs créent la Redbox », sur divertir.eu, (consulté le 30 mai 2018)
  13. Quentin Piton, « YouTunes et d'autres vidéastes mobilisés pour aider la SPA de Cholet et ses animaux », sur purebreak.com, (consulté le 30 mai 2018)
  14. a et b Emmanuel Sanya, « Youtunes change de pseudo et devient Joyca », sur medias-info.fr, (consulté le 30 mai 2018)
  15. Emmanuel Sanya, « Joyca sort enfin son premier clip intitulé “High” », sur medias-info.com, (consulté le 30 mai 2018)
  16. « Décès de l’artiste Avicii : Les fans et le monde de l’électro sous le choc », sur parismatch.be, (consulté le 30 mai 2018)
  17. a et b Valentin Malfroy, « JOYCA et Boostee dégainent l’estival « Heart & Soul ». Et c’est catchy ! », sur aficia.info, (consulté le 30 mai 2018)