Liste de fromages suisses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fromages suisses)
Affinage du gruyère

La Suisse possède une tradition fromagère forte et ancestrale[1],[2]. Le relief accidenté du pays rend impropres à la culture environ 80 % des terres agricoles, elles sont donc principalement exploitées pour l'élevage bovin et ovin. Ce mode d'exploitation a forgé une grande partie du paysage suisse, dans les Alpes, le Jura ou sur le plateau suisse. De nos jours, les fromageries et les alpages de Suisse produisent près de 800 variétés de fromages sans compter les fromages frais[3].

Par canton[modifier | modifier le code]

Plateau d'appenzeller
Tilsiter
Quart de meule d'emmental
Gruyère, Jura et L'Etivaz sur un marché de Lausanne
Sbrinz
Un Vacherin Mont d'or dans sa boite en épicéa

Argovie[modifier | modifier le code]

Appenzell Rhodes-Extérieures et Appenzell Rhodes-Intérieures[modifier | modifier le code]

Berne[modifier | modifier le code]

Bâle-Campagne et Bâle-Ville[modifier | modifier le code]

Fribourg[modifier | modifier le code]

Genève[modifier | modifier le code]

  • Tomme : petit fromage à pâte molle et à croûte fleurie

Glaris[modifier | modifier le code]

Grisons[modifier | modifier le code]

Jura[modifier | modifier le code]

Lucerne[modifier | modifier le code]

Neuchâtel[modifier | modifier le code]

  • Gruyère, AOP (2001)
  • Tomme neuchâteloise : petit fromage à pâte molle et à croûte fleurie

Nidwald et Obwald[modifier | modifier le code]

Saint-Gall[modifier | modifier le code]

Schaffhouse[modifier | modifier le code]

Soleure[modifier | modifier le code]

Schwytz[modifier | modifier le code]

Tessin[modifier | modifier le code]

Thurgovie[modifier | modifier le code]

Valais[modifier | modifier le code]

  • Fromage de Bagnes
  • Raclette, AOP (2003)
  • Tommes (type Mutschli) : petits fromages (classiquement, entre 1 et 1,5 kg) à pâte mi-dure et à croûte lavée

Vaud[modifier | modifier le code]

Uri[modifier | modifier le code]

Zoug[modifier | modifier le code]

Zurich[modifier | modifier le code]

Autres fromages répandus[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Robert Schnieper, Nos fromages - une Suisse gourmande, éditions Mondo, Vevey, 1995 (ISBN 2-88168-589-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Sandro Guzzi-Heeb, « Industrie alimentaire : Les premières manufactures » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du ..
  2. au royaume du fromage, swissinfo.ch.
  3. [Cuisiner - (article de Philippe Clot, responsable d'édition) no 1 - l'Illustré - Editions Ringier - Lausanne
  4. Communiqué de presse
  5. Le taignon sur le site de la fromagerie des Franches-Montagnes

Liens externes[modifier | modifier le code]