Portrait d'Isabelle d'Este (Léonard de Vinci)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait d'Isabelle d'Este
Da Vinci Isabella d'Este.jpg
Artiste
Date
Type
Matériau
Dimensions (H × L)
63 × 46,5 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
19.17, 207Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Le Portrait d'Isabelle d'Este est une œuvre réalisée en 1499-1500 par Léonard de Vinci et conservée à Paris, au département des arts graphiques du musée du Louvre (cote MI 753). Il s'agit d'un dessin (63 × 46,5 cm) à la pierre noire, sanguine et estompe, craie ocre, et rehauts de blanc qui représente Isabelle d'Este, marquise de Mantoue (1474-1539). Cette esquisse, restée inachevée, est un travail préparatoire pour un tableau que l'artiste n'a jamais peint.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant les guerres d'Italie, lorsque Vinci quitte Milan en 1499 pour se rendre à Venise, il passe par la ville de Mantoue, où la mécène Isabelle d'Este, épouse de François II de Mantoue, lui commande son portrait[1]. Arrivé à Venise, il fait voir le dessin préparatoire à Lorenzo da Pavia, qui écrit le 13 mars 1500 à Isabelle d'Este : « Léonard de Vinci [...] m’a montré un portrait de Votre Seigneurie qui est très semblable à elle. Il est si bien fait qu’on ne pourrait faire mieux. » Cependant, le projet de tableau ne verra jamais le jour, malgré l'insistance de sa commanditaire[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le modèle, dont le buste fait face au spectateur, présente son profil droit. Léonard de Vinci a accentué le relief du visage et des cheveux grâce à des pigments colorés (la sanguine et la craie) alternant avec diverses tonalités de noir destinées à creuser les ombres[1]. La linéarité du profil s'oppose au « mouvement tournant du buste. Il est possible que la marquise de Mantoue ait choisi elle-même d’être représentée en strict profil, selon le modèle de la médaille en bronze réalisée en 1497-1498 par Gian Cristoforo Romano »[1]. Les mains reposent l'une sur l'autre, dans une position qui a souvent été comparée à celle de La Joconde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Portrait d'Isabelle d'Este » par Varena Forcione et Hélène Grollemund, site du musée du Louvre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]