Mona Lisa d'Isleworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la peinture
Cet article est une ébauche concernant la peinture.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mona Lisa d'Isleworth
The Isleworth Mona Lisa.jpg

La Mona Lisa d’Isleworth.

Artiste
Date
Entre 1501 et 1503
Type
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
? × ? cm
Mouvement
Localisation

La Mona Lisa d’Isleworth ou Mona Lisa antérieure, est un tableau attribué à Léonard de Vinci, réalisé au XVe siècle ou au XVIe siècle, qui représente un buste de femme ayant une très forte ressemblance avec la célèbre Joconde exposée au musée du Louvre à Paris. Ce tableau est souvent présenté comme une Mona Lisa antérieure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce portrait, conservé dans le manoir du Somerset d'un collectionneur privé anglais, est redécouvert et acheté en 1914 par Hugh Blaker (en), un artiste et négociant en art qui vit à Isleworth, à l'ouest de Londres, d'où le nom de « Mona Lisa d'Isleworth ». La toile est acquise en 1962 par le collectionneur d'art Henry Pulitzer, lointain cousin de Joseph Pulitzer, qui a vendu de nombreux biens mobiliers et immobiliers pour se l'offrir. La toile est alors conservée dans le coffre d’une banque de Lausanne. À la mort de Pulitzer en 1979, elle est léguée à sa conjointe, Elizabeth Meyer. À la mort de celle-ci en 2008, la peinture devient la propriété d'un consortium international dont les membres veulent rester anonymes, et présidé par David Feldman[1],[2].

Attribution à Léonard de Vinci[modifier | modifier le code]

Ce tableau est attribué à Léonard de Vinci par la Mona Lisa Foundation. Cette association créée en 2010 pour mener des recherches sur le tableau, conjecture cette attribution en se basant sur[3] :

  • l'analyse de Alfonso Rubino, expert en géométrie sacrée, qui conclut que le portrait d'Isleworth possède les mêmes proportions que d'autres œuvres de Léonard de Vinci, dont l'homme de Vitruve, ce qui prouve que ce tableau est de sa main ;
  • l'analyse au carbone 14 du tableau par l'Institut fédéral de technologie de Zurich, qui situe la peinture entre 1410 et 1450.

Martin Kemp, professeur émérite en histoire de l'art à Oxford conteste l'attribution à Léonard de Vinci[4] :

  • l'argument fondé sur la géométrique n'est pas pertinent, aucun traité de l'époque ou analyse depuis n'ayant mis en évidence de telles règles suivies par Léonard de Vinci ou ses contemporains ;
  • le portrait d'Isleworth est peint sur toile alors qu'aucun tableau connu de Léonard de Vinci n'a été peint sur toile et aucune œuvre italienne de cette époque n'était peinte sur toile, hormis les œuvres sur panneau transportable.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) History of the earlier version, sur monalisa.org
  2. « Une "Mona Lisa" antérieure attribuée à Léonard de Vinci présentée à Genève », sur lemonde.fr,‎ .
  3. « Swiss Mona Lisa 'is the original' », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  4. « Des experts doutent que la "Joconde" ait une sœur jumelle », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]