Gorge (anatomie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Diagramme des parties de la gorge humaine

En anatomie, la gorge est la partie du cou antérieure à la colonne vertébrale. Elle consiste en deux parties : le pharynx et le larynx, eux-même composés de la trachée, de l'œsophage, des artères carotides et des veines jugulaires ainsi que de l'os hyoïde.

L'os hyoïde est le seul os inclus dans la gorge des mammifères. Elle est innervée par le plexus cervical. De très nombreux muscles sont présents pour permettre les différents mouvements de la gorge.

L'égorgement est l'action de tuer un animal ou une personne en lui tranchant la gorge[1]. Concernant l'abattage d'animaux de boucherie, il peut s'agir d'un abattage rituel à l'instar de la dhabiha musulmane, de la shehita juive[2] ou encore du kourban dans les Balkans[3].

Médecine[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. « Définition de « égorgement » », sur Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) (consulté le 19 octobre 2020)
  2. Pouillaude-Bardon Stéphanie, « L’abattage rituel en France », Thèse de Doctorat Vétérinaire (École Nationale Vétérinaire de Toulouse), 1992
  3. Olivier GIVRE, « Un rituel « balkanique » ou un rituel dans les Balkans ? Approche anthropologique du kourban en Bulgarie et en Grèce du nord », Thèse de doctorat de Sociologie et Anthropologie, soutenue sous la direction de François Laplantine à Lyon 2 en novembre 2006 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]