Méduse (Léonard de Vinci)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Méduse.
Méduse
(dite première version)
Medusa by Caravaggio.jpg
Artiste
Le Caravage,
musée des Offices (Inv. 1351),
copie d'une œuvre
de Léonard de Vinci
Date
copie datant d'environ 1597
Technique
Huile sur toile
Mouvement
Méduse
(dite seconde version)
Medusa uffizi.jpg
Artiste
artiste flamand,
Galerie des Offices
copie d'une œuvre
de Léonard de Vinci
Date
copie datant d'environ 1600
Technique
Huile sur panneau
Mouvement

Méduse est une œuvre de jeunesse de Léonard de Vinci représentation de Méduse l'une des trois Gorgones, dont il existerait deux versions dont aucune ne nous est parvenue.

Première version[modifier | modifier le code]

Dans sa biographie contenue dans Les Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes, Giorgio Vasari décrit l'œuvre d'un très jeune Léonard représentant Méduse de face sur un bouclier en bois[1].

Bien que les historiens de l'art aient douté de la véracité de cette histoire, le bouclier de Léonard a inspiré de nombreux peintres du début du XVIIe siècle, tel qu'on peut le voir dans la collection de Ferdinand Ier de Médicis ; Rubens et Le Caravage peignent leurs propres versions du personnage, on ne sait pas s'ils ont réellement vu l'original, dont la perte est ancienne.

Seconde version[modifier | modifier le code]

En 1782, Luigi Lanzi, le biographe de Léonard, en effectuant une recherche de ses peintures dans la galerie d'Uffizi, a découvert une image de la tête de Méduse qu'il a faussement attribuée à Leonard, sur la base de la description de Vasari. En 1851, Gustave Planche a proclamé: "Ne pas hésiter à affirmer que la Méduse de la galerie d'Uffizi est le germe de ce que nous admirons en Mona Lisa au Louvre". Percy Bysshe Shelley a écrit un poème sur thème de Méduse de Léonard. Vers 1868, Walter Pater, à propos de la Renaissance, a parlé de la Méduse comme l'une des œuvres les plus marquantes de Léonard[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Giorgio Vasari, « Stories of the Italian Artists from Vasari », , p. 147
  2. Turner, Richard Almond (1993). Inventer Leonardo (en anglais) Knopf [Sl] p. 116.