Paysage de la vallée de l'Arno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paysage de la vallée de l'Arno
Leonardo da vinci, Landscape drawing for Santa Maria della Neve on 5th August 1473.jpg
Artiste
Date
Type
Matériau
encre sur papier, matériel de peinture en plumeVoir et modifier les données sur Wikidata
Dimensions (H × L)
19 × 28,5 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Collections
Localisation
Inscription
Dì de Sta Maria della Neve / A dì 5 daghosto 1473Voir et modifier les données sur Wikidata

Le Paysage de la vallée de l'Arno, ou plus simplement Le Paysage, est un dessin (19 × 28,5 cm) à la plume et à l'encre authentifié par l'écriture du peintre florentin Léonard de Vinci. Il s'agit de son plus ancien dessin daté[1]. Il a noté lui-même dans l'angle supérieur gauche le jour où le dessin a été exécuté : le , jour de la Fête de Sainte Marie des Neiges (di di Santa Maria delle Neve addi 5 daghosto 1473)[2]. Le paysage représente la vallée de l'Arno, près de Florence, « telle qu’on la trouve dans le fond de maintes peintures florentines, notamment celles d’Antonio Pollaiolo[3]

De cette œuvre ressort l'intérêt du jeune artiste pour les phénomènes naturels : fleuves, lacs, plantes ainsi que sa maîtrise d'un style simple. Le besoin de perspective y est très peu sensible, si ce n'est quelques grilles simulant les champs au loin dans la plaine par un quadrillage perceptible, le premier plan étant celui d'une hauteur et d'un éperon rocheux, d'un bourg fortifié[4].

Ce dessin est conservé à la Galerie des Offices à Florence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musée du Louvre, Léonard de Vinci, 1452-1519, livret d'accompagnement de l'exposition (24 octobre 2019 – 24 février 2020), p. 17.
  2. Cette fête commémorait l'apparition de la Vierge au Pape Liberius et à un couple de pieux Romains. La Vierge leur aurait demandé de lui consacrer une église à l'emplacement où ils trouveraient de la neige. Le lendemain, 5 août, l'Esquilin était couvert de neige. C'est là que fut édifiée la Basilique Sainte-Marie-Majeure.
  3. A.E Popham, Les dessins de Léonard de Vinci, Éditions de la Connaissance, Bruxelles, 1947.
  4. Daniel Arasse, « Perspectives de Léonard de Vinci » chapitre 10 et ill. 24 in Histoires de peinture, 2004