Effigie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gros tournois de Saint-Louis (« croix » à gauche, « pile » représentant un châtel à droite).

L’effigie est, en numismatique, la représentation en relief[1], sur l’avers d'une médaille ou d’une pièce de monnaie[2],[3], du profil d’un saint, d’un monarque, d’un personnage important à qui on rend hommage[4].

L’effigie (anglais: effigy, allemand: Münzbild) est issue du latin classique effigies, « représentation d’une personne sous une forme quelconque ».

Autrefois on ne mettait l'effigie du prince qu'aux médailles, ou autre pièce frappée conséquemment à quelque bataille gagnée, province conquise, ou aux événements remarquables, alliance, fête, etc.

Sur la monnaie de cours pour le commerce il y avait une croix : c'est de là que le avers était appelé croix et le revers, pile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée « effigie » (sens 1), dans Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, t. 2 : D – H, Paris, L. Hachette, , 1 vol., 2080 p., gr. in-4o (32 cm) (OCLC 457498685, notice BnF no FRBNF30824717, SUDOC 005830079, lire en ligne [fac-similé]), p. 1307, col. 3 (lire en ligne [fac-similé]) [consulté le 1er septembre 2017].
  2. « Avers », dans le Dictionnaire de l'Académie française, sur Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 1er septembre 2017].
  3. Définitions lexicographiques et étymologiques d'« avers » (sens A) du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 1er septembre 2017].
  4. « Effigie », dans le Dictionnaire de l'Académie française, sur Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 1er septembre 2017].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Encyclopédie.png Cet article contient des extraits de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, publiée au XVIIIe siècle dont le contenu se trouve dans le domaine public.

Articles connexes[modifier | modifier le code]