Portail:Paléontologie
Le projet « Plésiosaures » lié à ce portail

Portail:Plésiosaures

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Kronosaurus BW.jpg
Thililua BW.jpg


Portail Projet Le Café
62 articles sont actuellement liés au portail.

Portail des plésiosaures modifier ]

Plesiosaur-illustration.png

Les plésiosaures - du grec : plesios, « proche de » et sauros, « lézard » - étaient de grands vertébrés diapsides aquatiques, que l'on a longtemps classés parmi les reptiles (avant que l'essor de la cladistique ne montre que les « reptiles » sont un groupe artificiel car paraphylétique). Il a parfois été dit familièrement qu'ils ressemblaient « à une tortue avec un serpent au travers du corps », bien qu'ils n'aient pas de carapace. Le nom de « plésiosaure » est appliqué aussi bien aux « vrais » plésiosaures (super-famille des plésiosauridés) qu'au plus grand rang de classification des plésiosauriens, qui comprend à la fois les formes aux longs cous (plésiosaures) et à cous courts (pliosaures).

Les plésiosaures (au sens de plésiosauroïdés) occupaient les niches écologiques des actuelles tortues marines, pinnipèdes et manchots, depuis le tout début de la période jurassique et jusqu'à l'extinction du Crétacé. Bien qu'étant de grands diapsides du Mésozoïque, ce n'étaient pas des dinosaures.

Lire la suite

Lumière sur... modifier ]

Dolichorhynchops est un genre de Polycotylidae (Plesiosauroidea) de la fin du Crétacé vivant en Amérique du Nord. Il contient deux espèces, Dolichorhynchops osborni et Dolichorhynchops herschelensis.

Le saviez-vous ? modifier ]

Le « monstre d'Aramberri » est le surnom donné aux restes fragmentaires d'un grand pliosaure inconnu, découvert au Mexique, près de la localité d'Aramberri. Il pourrait s'agir d'un des plus grands spécimens de pliosaures ayant jamais vécu.

Lire la suite

Extinction modifier ]

L’extinction Crétacé-Tertiaire ou extinction K-T (de l'allemand Kreide-Tertiär) qui marque la fin du Crétacé est une extinction massive et à grande échelle d'espèces animales et végétales qui s'est produite sur une courte période de temps (à l'échelle géologique) il y a 65 millions d'années. Cet évènement marque la fin de l'ère mésozoïque et le début de l'ère cénozoïque. Cette extinction est associée à une signature géologique connue sous le nom de limite K-T, habituellement une couche mince d'argile présentant un taux anormal d'iridium que l'on retrouve dans diverses régions du monde. K est l'abréviation traditionnelle pour la période du crétacé (dérivé du nom allemand Kreidezeit), et T est l'abréviation du tertiaire, terme historique qui désigne la période maintenant couverte par les périodes paléogène et néogène. L'emploi du terme « Tertiaire » étant maintenant déconseillé comme unité formelle de temps ou de roche par la Commission internationale sur la stratigraphie, l'évènement de K-T est maintenant désigné comme l'extinction du Crétacé-Paléogène (ou K-Pg) par beaucoup de chercheurs.

Lire la suite

Galerie modifier ]

Dolichorhynchops BW.jpg Elasmosaurus2.jpg Kronosaurus.jpg Liopleurodon BW.jpg Plesiosaurus2.jpg Pistosaurus BW.jpg Cryptocleidus BW.jpg
Périscope sur les reconstitutions

La reconstitution d'un Plésiosaure ou d'un Pliosaure est par définition, et l'on doit en avertir les publics, en partie conjecturelle, puisqu'in n'a aucun exemple de fossilisation de phanères ou de molécules pigmentaires, de sorte que les reconstitutions chromatique s'inspirent le plus souvent des animaux marins actuels. Il s'agit la plupart du temps d'un travail graphique souvent collectif et anonyme qui, pour rester dans les limites de ce qui est admis par les chercheurs au moment où il est réalisé, doit obligatoirement s'inspirer d'autres images déjà scientifiquement validées, par exemple dans les publications spécialisées. Ce processus de « conjecture restitutive » est souvent incompris : ces reconstitutions scientifiques conjecturelles sont alors assimilées à des œuvres d'art et considérées comme « inexactes » et/ou « violant quelque copyright ». À suivre une telle logique, c'est la totalité des dessins, images de synthèse et reconstitutions en volume existantes qui serait remise en question, amputant dès lors la Paléontologie de toute son iconographie « grand public » y compris les reconstitutions de Mauricio Antón, Alain Bénéteau, Dimitri Bogdanov, Zdeněk Burian, Heinrich Harder, Charles R. Knight ou Édouard Riou.

Projet modifier ]


Participez activement au développement des articles sur les plésiosaures sur wikipédia : voir le Projet Plésiosaures !...


Voir aussi le projet : Paléontologie