Cycas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Cycas sont un genre de plantes arborescentes vivant dans les pays chauds. Les feuilles sporangifères évoquant les feuilles végétatives, plusieurs traits de gigantisme — très grandes feuilles, fort diamètre des troncs, ovules gros comme des œufs de pigeons, anthérozoïdes (spermatozoïdes) perceptibles à l’œil nu… — sont des marques d'ancienneté d'un groupe presque éteint.

Plus de 100 espèces ont été identifiées en Afrique de l'Est, à Madagascar, en Asie du sud-est, en Nouvelle-Calédonie et au Tonga. L’espèce la plus connue est le Cycas revoluta.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Zones subtropicales.

Dans la nature, le genre des cycas est originaire de l'Ancien Monde, avec les espèces concentrées dans une bonne partie des régions tropicales et subtropicales, quelquefois des zones semi-arides aux forêts tropicales humides - l'Asie de l'Est et du Sud-Est, y compris les Philippines avec 10 espèces (dont 9 sont endémiques), l'Afrique de l'Est (y compris Madagascar), le nord de l'Australie, la Polynésie et la Micronésie . L'Australie compte 26 espèces, tandis que la zone indochinoise en compte environ 30. L'Inde compte 9 espèces. L'espèce la plus septentrionale (C. revoluta) se trouve à 31°N dans le sud du Japon. L'extrême sud (C. megacarpa) se trouve à 26°S dans le sud-est du Queensland. En raison de la présence d'un grand nombre d'espèces de Cycas en Chine, en Australie et en Inde, ces pays sont considérés comme des centres de diversité des Cycas[1].

Évolution[modifier | modifier le code]

Les premiers fossiles du genre Cycas apparaissent au Cénozoïque, bien que les fossiles de type Cycas pouvant appartenir aux Cycadaceae se prolongent bien dans le Mésozoïque. Les cycas ne sont pas étroitement liés aux autres genres de cycadales, et les études phylogénétiques ont montré que les cycadacées sont le groupe frère de toutes les autres cycas existantes[2]. On pense que les cycas conservent un certain nombre de caractères ancestraux qui ont été modifiés dans les autres cycadales (Stangeriaceae et Zamiaceae) : en particulier, le cône ovulé (« femelle ») a de très gros ovules attachés aux mégasporophylles qui sont plutôt tenus dans une rosette laxiste plutôt que dans le cône serré trouvé dans d'autres cycadales.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Fichier:Rumphii1562.jpg
Écorce de Cycas rumphii
Cône mâle de Cycas revoluta
Bosquet de Cycas media dans le nord du Queensland
Mégasporophylles de Cycas media avec des graines presque matures sur une plante sauvage dans le nord du Queensland, Australie
Cycas platyphylla dans le nord du Queensland avec de nouvelles bouffées de frondes pendant la saison des pluies, toujours avec une floraison glauque

Le caudex est cylindrique, entouré par les bases persistantes des pétioles. La plupart des espèces forment des troncs ramifiés ou non ramifiés distincts, mais chez certaines espèces, le tronc principal peut être souterrain, la couronne foliaire semblant provenir directement du sol. Il existe deux types de feuilles - les feuilles à feuillage et les feuilles écailleuses. Les feuilles sont pennées (ou plus rarement bipennées) et disposées en spirale, avec une kératinose épaisse et dure. Ils ne sont pas permanents et tombent en laissant des bases foliaires en arrière. Les folioles sont articulées, ont la nervure médiane mais manquent de nervures secondaires. Les feuilles écailleuses sont persistantes, de couleur brune et protectrices. Les mégasporophylles ne sont pas rassemblées en cônes. La pollinisation a lieu par voie aérienne.

Les plantes sont dioïques, et la famille Cycadaceae est unique parmi les cycadées en ne formant pas de cônes de graines sur les plantes femelles, mais plutôt un groupe de structures en forme de feuilles appelées mégasporophylles chacune avec des graines sur les marges inférieures et des cônes de pollen ou strobilus sur les individus mâles .



Reproduction[modifier | modifier le code]

La plante met plusieurs années à se développer, la reproduction sexuée a lieu après 10 ans de croissance végétative exclusive qui se produit par les bulbilles apparaissant à la base du tronc.



Protection[modifier | modifier le code]

Tous les cycas sont protégés en vertu de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).




Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kew World Checklist of Selected Plant Families
  2. N. S. Nagalingum, C. R. Marshall, T. B. Quental, H. S. Rai, D. P. Little et S. Mathews, « Recent synchronous radiation of a living fossil », Science, vol. 334, no 6057,‎ , p. 796–799 (PMID 22021670, DOI 10.1126/science.1209926)