Hadrosauridae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hadrosauridae
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette d'Edmontosaurus
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Ornithopoda
Super-famille  Hadrosauroidea

Famille

 Hadrosauridae
Cope, 1869

Genres de rang inférieur

Les Hadrosauridae (hadrosauridés en français), ou « dinosaures à bec de canard », forment une famille éteinte de dinosaures ornithopodes très commune en Amérique du Nord, en Asie et en Europe au Crétacé supérieur. Ces animaux étaient herbivores et sont issus des iguanodontidés du Jurassique supérieur et Crétacé inférieur, qui possédaient des caractéristiques communes avec les hadrosaures.

La famille des hadrosauridés appartient à la super-famille des hadrosauroïdes (Hadrosauroidea).

Les hadrosauridés sont classiquement divisés en deux sous-familles : les lambéosaurinés, qui possédaient des crêtes ou tubes crâniens et étaient en général moins corpulents, et les hadrosaurinés, dénués de crêtes et plus gros.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les hadrosauridés sont connus sous le nom de dinosaures à bec de canard à cause de la similitude que leur tête présente avec celle des canards modernes. Toute la partie avant du crâne est aplatie et élargie en forme de bec, idéal pour la collecte des feuilles et pousses des forêts tropicales d'Asie, d'Europe et d'Amérique du Nord. Cependant, le fond de la gueule contient littéralement des milliers de petites dents aptes à déchiqueter la nourriture avant de l'avaler. Les hadrosauridés, comme leurs cousins iguanodontidés, avaient des molaires et des incisives rudimentaires, qui se révélèrent probablement un facteur crucial dans leur succès au Crétacé, contrairement aux sauropodes qui dépendaient presque entièrement des gastrolithes.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

La liste des genres est construite à partir des publications de Prieto-Marquez et ses collègues de 2013 et 2016[1],[2], et des descriptions de genres postérieures.

Hadrosauroidea basaux[modifier | modifier le code]

Hadrosauridae basaux[modifier | modifier le code]

Lambeosaurinae[modifier | modifier le code]

Hadrosaurinae (Saurolophinae)[modifier | modifier le code]

Genres obsolètes ou douteux[modifier | modifier le code]

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Le cladogramme ci-dessous a été réalisé par Prieto-Marquez et ses collègues en 2016[2]. Il précise leur analyse originale de 2010[12]. Leur étude a pris en compte 61 espèces d'hadrosauridés caractérisées par 273 caractéristiques morphologiques (189 au niveau du crâne et 84 pour le squelette post-crânien) :



Telmatosaurus





Jintasaurus



Lophorhothon





Claosaurus




Tethyshadros


Hadrosauridae

Hadrosaurus




Eotrachodon


Saurolophidae
Lambeosaurinae

Aralosaurus




Canardia



Jaxartosaurus





Tsintaosaurus



Pararhabdodon






Charonosaurus



Parasaurolophus





Lambeosaurus




Corythosaurus




"Hypacrosaurus" stebingeri





Magnapaulia




Velafrons



Sahaliyania






Hypacrosaurus



Olorotitan




Blasisaurus



Arenysaurus












Saurolophinae


Acristavus



Maiasaura



Brachylophosaurus






Naashoibitosaurus




Kritosaurus




Gryposaurus




Big Bend UTEP 37.7




Willinaqake



Secernosaurus









"Sabinosaur" PASAC-1





Prosaurolophus




Augustynolophus



Saurolophus






Kerberosaurus




Kundurosaurus




Shantungosaurus



Edmontosaurus
















Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A. Prieto-Marquez, F. M. D. Vecchia, R. Gaete et A. Galobart, « Diversity, relationships, and biogeography of the Lambeosaurine dinosaurs from the European archipelago, with description of the new aralosaurin Canardia garonnensis », PLOS ONE, vol. 8, no 7,‎ , e69835 (PMID 23922815, PMCID 3724916, DOI 10.1371/journal.pone.0069835)
  2. a et b (en) A. Prieto-Marquez, G.M. Erickson et J.A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)
  3. a b c d e et f (en)P. Cruzado-Caballero and J. E. Powell. 2017. Bonapartesaurus rionegrensis, a new hadrosaurine dinosaur from South America: implications for phylogenetic and biogeographic relations with North America. Journal of Vertebrate Paleontology 37(2):e1289381:1-16
  4. (en) Xing Xu et Xiaolin Wang, « A new iguanodontid (Jinzhousaurus yangi gen. et sp. nov.) from the Yixian Formation of western Liaoning, China », Chinese Science Bulletin, vol. 46, no 19,‎ , p. 1669-1672 (résumé)
  5. a et b (en) Hans-Dieter Sues and Alexander Averianov. (2009). "A new basal hadrosauroid dinosaur from the Late Cretaceous of Uzbekistan and the early radiation of duck-billed dinosaurs." Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, 276(1667): 2549-2555. DOI:10.1098/rspb.2009.0229
  6. (en) Godefroit, P., Li, H., and Shang, C.Y. (2005). "A new primitive hadrosauroid dinosaur from the Early Cretaceous of Inner Mongolia (P.R. China)". Comptes Rendus Palevol 4(8):697-705. DOI:10.1016/j.crpv.2005.07.004
  7. (en) Albert Prieto-Marquez, Gregory M. Erickson et Jun A. Ebersole, « A primitive hadrosaurid from southeastern North America and the origin and early evolution of 'duck-billed' dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 36, no 2,‎ , e1054495 (DOI 10.1080/02724634.2015.1054495)
  8. (en) Terry A. Gates, Zubair Jinnah, Carolyn Levitt et Michael A. Getty, Hadrosaurs: Proceedings of the International Hadrosaur Symposium, Indiana University Press, , 156–173 p. (ISBN 978-0-253-013859), « New hadrosaurid specimens from the lower-middle Campanian Wahweap Formation of Utah »
  9. (en) A. P. Hunt and S. G. Lucas. 1993. Cretaceous vertebrates of New Mexico. New Mexico Museum of Natural History and Science Bulletin 2:77-91
  10. (en) D. B. Norman. 2014. Iguanodonts from the Wealden of England: do they contribute to the discussion concerning hadrosaur origins?. In D. A. Eberth & D. C. Evans (ed.), Hadrosaurs 10-43
  11. (en) Norman, D.B. (2004). "Basal Iguanodontia." In D. B. Weishampel, P. Dodson, and H. Osmólska (eds.), The Dinosauria (2nd edition). University of California Press, Berkeley 413-437
  12. (en) A Prieto-Márquez, « Global phylogeny of Hadrosauridae (Dinosauria: Ornithopoda) using parsimony and Bayesian methods », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 159, no 2,‎ , p. 435–502 (DOI 10.1111/j.1096-3642.2009.00617.x)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]