Opel Commodore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Opel Commodore était un modèle produit par Opel et General Motors de 1967 à 1982, remplacé par l'Omega.

Une Holden, dérivée de l'Omega, porte toujours ce nom.

Commodore A (1967 - 1972)[modifier | modifier le code]

Opel Commodore A
image illustrative de l’article Opel Commodore

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 1967 - 1972
Classe Limousine
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 4 portes
Coupé
Cabriolet
Châssis Opel Rekord C
Chronologie des modèles

La Commodore A est une version 6-cylindres de la Rekord C. Elle fut produite à partir de 1967 jusqu'en 1972.

Le moteur 2,5 L avait une puissance de 115 ch et elle existait en version GS qui revendiquait 130 ch. En novembre 1970, une version GS 2800 de 145 ch (à carburateurs) est apparue qui était destinée à disputer les épreuves pour voitures de série en catégorie 3 L.

Motorisations et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Moteur 2.2 N 2.5 S 2.5 S 2.5 H 2.5 E 2.8 H
Période 2/1967 à 9/1968 2/1967 à 9/1969 8/1969 à 12/1971 9/1967 à 12/1971 2/1970 à 12/1971 4/1970 à 9/1971
Identification 2.2 N 2.5 S 2.5 S 2.5 H 2.5 E 2.8 H
Norme de rejets
Architecture 6-cylindres en ligne
Cylindrée (cm3) 2 239 2 490 2 784
Alésage × course (mm) 82,5 × 69,8 87,0 × 69,8 92,0 × 69,8
Distribution / soupapes 1 ACT / 12 soupapes
Taux de compression 8,2 : 1 9,2 : 1 9,2 : 1 9,5 : 1 9,8 : 1 9,5 : 1
Alimentation 1 carburateur double corps Solex 32/32 DIDTA-4 1 carburateur double corps Solex 32/35 DIDTA 1 carburateur double corps Zenith 35/40 INAT 2 carburateurs double corps

Zenith 35/40 INAT

Injection électronique

Bosch D-Jetronic

2 carburateurs double corps

Zenith 35/40 INAT

Suralimentation Non
Puissance maxi DIN en ch (kW) à tr/min 95 (70) à 4 800 115 (84,5) à 5 200 120 (88) à 5 500 130 (96) à 5 300 150 (110) à 5 800 145 (107) à 5 200
Couple maxi DIN (Nm) à (tr/min) 160 de 3 000 à 3 400 177 de 3 600 à 4 000 177 à 4 200 190 de 4 000 à 4 500 200 à 4 500 225 à 3 700

Galerie[modifier | modifier le code]

Commodore B (1972 - 1977)[modifier | modifier le code]

Opel Commodore B
image illustrative de l’article Opel Commodore

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 1972 - 1977
Classe Limousine
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 4 portes
Coupé
Cabriolet
Châssis Opel Rekord D
Chronologie des modèles

La Commodore B, qui repose sur le châssis de la Rekord D, est lancée en 1972. Comme dans la génération précédente, quatre modèles ont été proposés : 2500 S, 2500 GS, 2800 GS et 2800 GS / E, comme une berline à quatre portes et deux portes coupé (bien que la conception Fastback soit remplacée par une conception tricorps plus conventionnelle). La puissance variait de 115 à 160 ch (à noter également la série super sport 3,6 L de 250 ch produite à 149 exemplaires et uniquement en 1973). En 1974, en raison de nouvelles réglementations concernant les émissions de polluants, les modèles de base de 2,5 L furent abandonnés et le 2,8 L injection passa à 153 ch. La production de la Commodore B a pris fin en 1977.

Galerie[modifier | modifier le code]

Commodore C (1977 - 1982)[modifier | modifier le code]

Opel Commodore C
image illustrative de l’article Opel Commodore

Appelé aussi Vauxhall Viceroy
Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 1977 - 1982
Classe Limousine
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 4 portes
Coupé
Break
Châssis Opel Rekord E
Chronologie des modèles

La Commodore C est le modèle suivant directement la fin de la Commodore B, commençant à être produit fin 1977 jusqu'en 1982, date à laquelle le modèle disparait finalement. Cette voiture étant proposée en même temps que le tandem Senator/Monza, elle partage avec la Senator A1 et la Rekord E une carrosserie identique et un intérieur semblable en tout points.

Les plus grandes différences sont notamment la présence d'un essieu rigide à l'arrière, d'un 6-cylindres en verison 2.5S (carburateur) ou 2.5E (injection) respectivement de 115 et 130 ch, contrairement à la Senator qui possédait un pont autobloquant, des bras de suspension indépendants à l'arrière et du 6-cylindres 3.0E de 180 ch.

Galerie[modifier | modifier le code]

Moteur 2.5 S Commodore C (1980).jpg

Articles connexes[modifier | modifier le code]