Opel Tigra TwinTop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le coupé sorti en 1994, voir Opel Tigra.

Opel Tigra TwinTop
Opel Tigra TwinTop
Opel Tigra TwinTop

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 2004 - 2009
Classe Coupé
Usine(s) d’assemblage Heuliez de Cerizay Drapeau de la France France
Moteur et transmission
Énergie Essence et diesel
Moteur(s) L4 1,4 L 16v,
L4 1,8 L 16v,
L4 1,3 L 16v
Position du moteur Transversal avant
Cylindrée 1 796 cm3
Puissance maximale De 70 à 125 ch
Couple maximal De 125 à 170 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses 5 rapports manuels
Poids et performances
Poids à vide De 1 160 à 1 234 kg
Vitesse maximale Jusqu'à 204 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 9,4 s
Consommation mixte 6,1 L/100 km
Émission de CO2 De 124 à 179 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé cabriolet 2 portes
Coefficient de traînée 0.34
Suspensions McPherson/Bras oscillants
Direction Hydraulique assistée à crémaillère
Freins Disques ventilés/Disques ou tambours à l'arrière
Dimensions
Longueur 3 920 mm
Largeur 1 690 mm
Hauteur 1 360 mm
Empattement 2 491 mm
Voies  AV/AR 1 429 mm  / 1 420 mm
Volume du coffre De 135 à 390 dm3
Chronologie des modèles

L'Opel Tigra TwinTop est un coupé cabriolet ultra compact conçu par le constructeur allemand Opel et assemblé chez Heuliez, partageant une base commune à la Corsa C. Ce véhicule original reprend la succession de la Tigra ayant fait ses débuts en 1994. Elle a été commercialisée sous la marque Vauxhall au Royaume-Uni, ainsi que par Holden en Australie.

Tigra TwinTop (2004–2009)[modifier | modifier le code]

Le volume habitable

Après une absence d'un peu plus de trois ans, Opel ressuscite la Tigra en 2004 sous la forme d'un roadster ultra compact avec une carrosserie coupé cabriolet. L'étude, l'ingénierie et la production sont confiés à la société française Heuliez[1] qui pioche dans la banque d'organes de l'Opel Corsa C.

Cette Tigra TwinTop possède deux places qui sont abritées par un toit rétractable dans le coffre à l'instar de sa concurrente, la Peugeot 206 CC dont le toit est également assemblé chez Heuliez.

Elle est dotée d'une motorisation essence ou diesel. En essence on retrouve le moteur 1,4 litre 16v de 90 ch de la génération précédente, ainsi qu'un 1,8 litre 16v de 125 ch. La Tigra dispose aussi d'un diesel, le 1,3 litre 16v de 70 ch d'origine Fiat.

En Australie, la Holden Tigra TwinTop sera vendue qu'avec l'unique motorisation de 1,8 litre.

Cette voiture se vend mal: prévue pour être fabriquée à 250 exemplaires par jour, il n'en sortira à peine que 50 au pic de production. La production s'arrête totalement en 2009 avec la fermeture de l'usine Heuliez de Cerisay qui rencontre de grandes difficultés économiques[2].

Motorisations essence[modifier | modifier le code]

Code moteur Cyl. Puissance Couple Alimentation Levé de soupapes Compression
z14xep (ecotec) 1 389 cm3 90 ch à 6 000 tr/min 125 Nm à 4 000 tr/min Inj. multipoint DOHC 10.5:1
z18XE (Ecotec) 1 796 cm3 125 ch à 6 000 tr/min 165 Nm à 4 600 tr/min Inj. multipoint DOHC 10.8:1

Motorisation diesel[modifier | modifier le code]

Code moteur Cyl. Puissance Couple Alimentation Levé de soupapes Compression
Fiat 1.3 Multijet (CDTi Ecotech) 1 248 cm3 70 ch à 4 000 tr/min 170 Nm sur une plage de 1 750 à 2 500 tr/min Inj. multipoint DOHC 18.0:1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :