Opel 1.3 L

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Opel 1.3 L
Image illustrative de l’article Opel 1.3 L
Opel 1.3 Liter

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production janvier 1934 - octobre 1935[1]
Production 29.002 exemplaire(s)
Classe Familiale compacte
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Allemagne Rüsselsheim
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Opel 4 cylindres en ligne à soupapes latérales
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 1.279 cm3
Puissance maximale à 3.500 tr/min : 24 ch
Couple maximal à 1.600 tr/min : 70 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses manuelle 3 rapports
Poids et performances
Poids à vide 987 kg
Vitesse maximale 90 km/h
Consommation mixte 10,5 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Suspensions AV : roues indépendantes - AR : essieu rigide
Freins 4 tambours à commande mécanique
Dimensions
Longueur 4.225 mm
Largeur 1.475 mm
Hauteur 1.595 mm
Empattement 2.474 mm
Voies  AV/AR 1.165 mm  / 1.168 mm
Chronologie des modèles


Opel 1.3 L face avant (1934)

L'Opel 1.3 L ou 1.3 Liter type 1397, était une automobile de milieu de gamme du constructeur allemand Opel. Elle fut construite seulement pendant un an et demi de janvier 1934 à octobre 1935. Trois variantes de carrosserie étaient disponibles, berline 2 et 4 portes et un cabriolet.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Opel 1.3 L a été présentée et immédiatement commercialisée en janvier 1934. Son appellation 1.3 Liter fait simplement référence à la cylindrée du moteur, pratique commune à l'époque pour quasiment tous les constructeurs automobiles. Sa carrosserie tranche nettement avec l'Opel 1.2 L qu'elle remplace, lancée en 1931 et qui a une carrosserie très carrée, du style "tacot" conservée sur l'Opel P4 de 1935, destinée à une clientèle "traditionnelle" attachée à ce type de carrosserie plutôt vieillot.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'Opel 1.3 L est la première voiture allemande à recevoir une carrosserie moderne pour l'époque, aux formes douces et arrondies, appelée par beaucoup "streamlining", style qui a débuté à partir du milieu des années 1930.

Ce nouveau modèle est développé sur la même base de la grosse limousine 2.0 L ou Opel 6, étudiée et lancée concomitamment, dont elle reprend la ligne extérieure mais également le châssis en acier dont l'empattement est réduit de 16 cm passant de 2.642 à 2.474 mm. Comme la 6, les roues avant sont indépendantes, une grande nouveauté pour les suspensions de l'époque, reprenant le principe Dubonnet cher à General Motots, avec des ressorts hélicoïdaux et des amortisseurs hydrauliques à double effet plus une barre stabilisatrice.

Le système de freinage comprend des freins à tambour sur chaque roue. La boîte de vitesses est de base à trois rapports. Ce n'est que sur option que l'on peut obtenir un quatrième rapport. Le moteur est particulier. En effet, il n'a pas été développé à Rüsselsheim mais chez General Motors aux Ètas-Unis. C'est un bloc 4 cylindres de 1.288 cm3 développant 24 ch à 3.200 tr/min et un couple de 68 Nm à 1.600 tr/min.


La production[modifier | modifier le code]

Deux exemplaires de présérie de lOpel 1.3 L ont été fabriqués en 1933. La fabrication des versions en série a débuté en janvier 1934 et s'est achevée en octobre 1935 après 29.000 exemplaires. Elle a été remplacée par l'Opel Olympia.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Opel Fahrzeug-Chronik Band 1, E. Bartels / R. Manthey, 2012, Podszun (ISBN 978-3-86133-612-9)
  • Oswald, Werner (2001). Deutsche Autos 1920-1945, Band (vol) 2 (in German). Motorbuch Verlag. (ISBN 3-613-02170-6)


Références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]