Langues biu-mandara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langues biu-mandara
Pays Nigeria, Cameroun, Tchad
Classification par famille
Glottolog bium1280

Les langues biu–mandara ou tchadiques centrales forment une branche des langues afro-asiatiques parlées au nord-est du Nigeria, dans le nord du Cameroun et dans une moindre mesure au Tchad[1]. La langue de cette famille la plus largement parlée est le kamwe avec environ 300 000 locuteurs.

Langues[modifier | modifier le code]

Gravina (2014)[modifier | modifier le code]

En 2014, Richard Gravina classe les langues biu-mandara comme ceci, dans le cadre d’une reconstruction de la proto-langue. Les lettres et les nombres en parenthèses correspondent aux branches dans les précédentes classifications. Les plus gros changements concernent la cassure et la réassignation des branches de l’ancien mafa (A.5) et du mandage (Kotoko) (B.1)[2].

Le jilbe (en) n’a pas été classé faute de sources.

Blench (2006)[modifier | modifier le code]

Les branches de la famille biu–mandara s’organisent traditionnellement soit par leurs noms ou par des lettres et des nombres dans un format donné. En 2006, Roger Blench (en) les a organisées comme ceci[3] :

Newman (1977)[modifier | modifier le code]

La classification des langues tchadiques centrales selon Paul Newman en 1977[4].

Newman 1977

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les langues sont plus proches les unes des autres qu’elles ne le sont par rapport à la branche du Nord

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Frawley, « Biu-mandara languages », in International Encyclopedia of Linguistics, vol. 1, AAVE-Esperanto, Oxford University Press, 2003, p. 235 (ISBN 9780195139778)
  2. (en) Gravina, R. (2014). The phonology of Proto-Central Chadic: the reconstruction of the phonology and lexicon of Proto-Central Chadic, and the linguistic history of the Central Chadic languages (Doctoral dissertation, LOT: Utrecht).
  3. (en) Blench, 2006. The Afro-Asiatic Languages: Classification and Reference List (ms)
  4. (en) Paul Newman, Chadic classification and reconstructions, Undena Publications, Malibu (Calif.), 1977, 42 p.