Langues tchadiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Langues tchadiques
Région Tchad, Nigéria, Cameroun, Centrafrique, Niger, Cameroun,
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-5 cdc
IETF cdc
Répartition des langues chamito-sémitiques

Les langues tchadiques sont une des branches de la famille des langues chamito-sémitiques. Ces langues, très nombreuses, sont parlées en Afrique, essentiellement au Nord du Cameroun et au Tchad, par plus de 50 millions de locuteurs.

Le haoussa, la langue tchadique la plus parlée, est présente au Nigeria et au Niger, avec près de 30 millions de locuteurs.

Classification[modifier | modifier le code]

Selon Hayward, les langues tchadiques sont réparties en quatre groupes[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hayward 2004, p. 95-96.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]