Région du Nord (Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Région du Nord.
Région du Nord
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Chef-lieu Garoua
Départements Bénoué
Faro
Mayo-Louti
Mayo-Rey
Gouverneur Jean Abate Edi'i
Code minéralogique NO
Démographie
Population 1 687 959 hab. (2005[1].)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Superficie 6 557 600 ha = 65 576 km2
Localisation
Localisation de la région
Localisation de la région

La Région du Nord est l'une des dix régions du Cameroun[2], située dans le nord du pays. Son chef-lieu est Garoua.

La région du Nord s’étend entre 8° et 10° de latitude Nord et entre 12° et 16° de longitude Est, entre au Nord la province de l’Extrême-Nord, au Sud la province de l’Adamaoua, à l’Est, les Républiques du Tchad et de Centrafrique et à l’Ouest, la République Fédérale du Nigeria.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Départements[modifier | modifier le code]

Les départements de la région du Nord.

La région qui est composée de quatre départements couvre une superficie de 65 576 km2 et abrite plus de 1 227 000 habitants[3].

Département Chef-lieu Superficie Population (2005)[4]
Bénoué Garoua 13 614 851 955
Faro Poli 11 785 69 477
Mayo-Louti Guider 4 162 391 326
Mayo-Rey Tcholliré 36 529 375 201

Arrondissements[modifier | modifier le code]

La région compte 21 arrondissements[5]

Communes[modifier | modifier le code]

La région compte 21 communes[5].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le climat y est de type soudanien c'est-à-dire 6 mois de pluie et 6 mois de sécheresse, avec une température moyenne de 35 °C.

Savane sèche herbeuse, savane arbustive et arborée, savane boisée, galeries forestières et une végétation montagnarde.

Deux grandes rivières drainent la région : la Bénoué et le Faro ; il y a en plus nombre de petits cours d’eau souvent à sec l’été.

Population et économie[modifier | modifier le code]

Populations de la région du Nord

La population est composée de plusieurs ethnies: les Bororos souvent éleveurs, les Haoussas essentiellement commerçants, les immigrants (Laka, Toupouri, Massa, Matakam, etc) pour la plupart agriculteurs. L’agriculture et l’élevage occupe 90 % de la population. La pêche a fortement augmenté avec la création du barrage hydroélectrique sur le lac de Lagdo.

Le Cameroun a créé un réseau d’aires protégées comprenant :

Ces aires protégées représentent près de 33 % de la superficie totale de la province. Les principales espèces rencontrées dans ces aires sont : l’élan de Derby, le lion, la panthère, le bubale, le cobe de Buffon, le phacochère, le babouin, le buffle, etc.[6]

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Région de l'Adamaoua.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bureau Central des Recensements et des Etudes de Population du Cameroun, « Rapport de présentation des résultats définitifs », sur www.statistics-cameroon.org, (consulté le 7 juin 2016), p. 8-10.
  2. Depuis un décret présidentiel de 2008, l'ancienne appellation « province » a été remplacée par celle de « région ».
  3. « Site de la CVUC (Communes et villes unies du Cameroun : Région du Nord », sur cvuc.cm.
  4. Institut National de la Statistique, Annuaire Statistique du Cameroun, (lire en ligne), p. 86.
  5. a et b Annuaire statistique du Cameroun. Recueil des séries d’informations statistiques sur les activités économiques, sociales, politiques et culturelles du pays jusqu’en 2013, édition 2013, p. 37
  6. (en) LEAD - Livestock, Environment and Development virtual centre

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hamadou Adama, Patrimoine et sources de l'histoire du Nord-Cameroun, L'Harmattan, Paris, 2016, 351 p. (ISBN 9782343076720)
  • Jean Boutrais (et al.), Le Nord du Cameroun. Des hommes. Une région, ORSTOM, Paris, 1984, 539 p. [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]