Les Aventuriers du monde perdu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lost World (homonymie) et Le Monde perdu.

Les Aventuriers du monde perdu, ou Le Monde interdit[1] lors de la sortie du DVD, (The Lost World) est un téléfilm d'aventure fantastique britannique en deux parties réalisé par Stuart Orme sur le scénario d'Adrian Hodges et Tony Mulholland d'après l'œuvre Le Monde perdu de Sir Arthur Conan Doyle, inspiré du film Le Monde perdu de Harry O. Hoyt (1925). Produit par la BBC, il a été diffusé à la télévision en 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle (1911), se déroule à Londres une conférence palétontologique tenue par le professeur Summerlee, et à laquelle assistent le jeune reporter Edward Malone, sa fiancée Gladys qu'il aimerait à tout prix séduire par un quelconque acte héroïque, Mr McArdle, le patron de son journal La Gazette, le chasseur et aventurier Lord John Roxton, ainsi que les autres membres, scientifiques et chercheurs, de l'Assemblée.

Ce dernier est alors interrompu dans son discours par un de ses plus fervents rivaux, le professeur Challenger, tout juste rentré d'une expédition en Amérique du Sud, et qui va le contredire sur ses théories sur les fossiles en avançant l'hypothèse qu'il existe encore bel et bien des dinosaures quelque part en Amazonie, sur un plateau encore inconnu et inexploré de l'Homme. Il va alors faire part de son projet d'expédition sur ce plateau pour tenter de rencontrer quelques-unes de ces espèces. Se joindront à lui le jeune Malone, qui fera le résumé de l'expédition dans la Gazette (Gazette qui, en contre-partie des droits, assurera une partie du financement), Lord John Roxton, à qui il n'est encore jamais arrivé de chasser le dinosaure, et le professeur Summerlee lui-même qui représentera plus ou moins la science dans cette fabuleuse épopée.

À leur arrivée au Brésil, ils vont trouver refuge chez le révérend Théo Kerr, un Européen qui vit depuis très longtemps dans cette partie du monde, en compagnie de sa nièce, Agnes Cluny, et d'autres peuplades indigènes. Après une courte halte dans leur mission, l'expédition repart en direction du plateau perdu en compagnie d'Agnes, qui leur servira plus ou moins de guide et de conseillère dans la forêt Amazonienne qu'elle connaît depuis son plus jeune âge.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Si l'on se réfère à l'œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, le film ne respecte pas scrupuleusement l'histoire. Les personnages restent évidemment inchangés : le Professeur Challenger, le reporter Edward Malone (ou Ned) (les héros dans le livre et le film), le Professeur Summerlee, Lord John Roxton ou encore Mr McArdle gardent leur nom et leur place dans le film.

Néanmoins, le film diffère du livre dans la mesure où certains personnages sont supprimés au bénéfice d'autres. En effet, les personnages de Zambo le guide et de Gomez, frère d'un marchand d'esclaves tué par John Roxton n'apparaissent pas, mais se font remplacer par le Révérend Théo Kerr et sa nièce Agnes. Celle-ci fera d'ailleurs partie de l'expédition à la place de Zambo dans le livre. Orme trouvant sans doute qu'une présence féminine dans l'expédition eût été préférable.

De manière globale, le film respecte bien le déroulement de l'histoire. Parfois, bien sûr, certaines répliques disparaissent (dans le livre, le professeur Summerlee propose l'appellation de "lac Central" pour le lac qu'ils découvrent sur le plateau, tandis qu'il ne se prononce pas dans le film), mais elles ne sont pas, comme celle-ci le prouve, d'une importance capitale.

Quant aux dinosaures, aux hommes-singes, aux indiens et à la trame de l'aventure, tout est reproduit, à quelques différences près, à l'image du livre.

Le Tournage[modifier | modifier le code]

Le Lac Rotoiti dans le parc national des lacs Nelson ou le Lac Gladys dans le téléfilm.

Le film a presque entièrement été tourné en Nouvelle-Zélande[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « TÉLÉFILM : LE MONDE INTERDIT », sur SciFi-Universe (consulté le 24 mai 2010)
  2. « Filming locations for The Lost World (2001) (TV) », sur The Internet Movie Database (consulté le 24 mai 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres productions ayant le même titre[modifier | modifier le code]

Premier documentaire d'aventure scientifique tourné en 3D relief[modifier | modifier le code]

Le massif du Makay, au sud-ouest de Madagascar, fait partie des derniers endroits de la Terre qui n'ont jamais été foulés par l'homme. Eden inaccessible, il renferme une biodiversité unique et vierge. Le jeune explorateur Evrard Wendenbaum a pris, fin 2010, la tête d’une exploration naturaliste d’envergure dans le but d'inventorier ces richesses naturelles. Son objectif : collecter le maximum d'argument en faveur de la conservation de ce monde perdu, oublié des hommes. Pendant deux mois, une équipe internationale pluridisciplinaire de scientifiques a donc exploré les profondeurs de ce labyrinthe minéral, dans des conditions parfois extrêmes, à la découverte de sa nature exceptionnelle ! Dans ce relief complexe et souvent infranchissable, le travail de recherche nécessite de véritables prouesses physiques, l'aide d'une importante équipe de grimpeurs, et l'utilisation de moyens techniques exceptionnels. Quatre-vingts nouvelles espèces ont ainsi déjà été recensées, toutes disciplines confondues, mais tous les prélèvements n’ont pas encore été exploités. Un grand succès, tant au niveau scientifique qu’humain. Tourné en 3D, le film plonge le téléspectateur littéralement au cœur de cette aventure, comme s’il était en train de la vivre…

  • Film réalisé par Pierre Stine et coécrit par Evrard Wendenbaum
  • Première diffusion : 14 décembre 2011
  • Durée : 1h30
  • 3D relief

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]