Roger Souza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roger Souza
Naissance (80 ans)
Toulouse
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste

Roger Souza, né le à Toulouse[1], est un acteur français. Il est aussi réalisateur et scénariste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roger Souza, né dans une famille immigrée portugaise, se forme d'abord à Toulouse, au cours d'art dramatique de Mirès Vincent, puis monte en 1961 à Paris, où il étudie au cours Simon.

Il découvre le jeune public au sein de la compagnie Le Théâtre du petit Jacques, dirigée par Antonin Baryel[2] et, dans Les Aventures de Bidibi et Banban, il tient le rôle de Banban après Jean-Paul Rouland et Bernard Murat[3]. Au théâtre toujours, à partir de 1967, c'est au tour du public adulte de le découvrir. Au fil des années, Roger Souza a notamment travaillé avec Gildas Bourdet et Roger Planchon.

C'est en 1977 qu’on le remarque au cinéma, jouant le rôle du coiffeur dans Le Pays bleu de Jean-Charles Tacchella, puis dans le personnage d'Ange le fontainier dans les adaptations de Pagnol par Claude Berri. Il enchaîne les rôles dans un cinéma d'auteur exigeant, comme « Jackpot » dans L'argent fait le bonheur de Robert Guédiguian (1993), ou dans La Cage d’Alain Raoust (2001), Marche et rêve ! Les homards de l'utopie de Paul Carpita (2002) et Voici venu le temps d’Alain Guiraudie (2005).

À la télévision ou au cinéma, il a souvent incarné des seconds rôles, de comédie ou dans des séries policières.

En 1985, il réalise son premier court métrage, Tant que farem atal (Tant que nous ferons ainsi).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Acteur (filmographie sélective)[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Roger Souza : l'été 2015, il viendra tourner en Ariège », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  2. France-Soir, 22 octobre 1965 : « Créé en 1947 par Antonin Baryel, ce théâtre pour enfants a lancé les personnages de Bidibi et Banban. »
  3. France-Soir, 22 octobre 1965 : « Le théâtre du petit Jacques revient (à Bobino) avec Bidibi et Banban. Les interprètes d'aujourd'hui sont Michel Grosjean, actuellement un espoir du Conservatoire, Roger Souza, venu du Grenier de Toulouse. »

Liens externes[modifier | modifier le code]