Emmanuel Bilodeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bilodeau.
Emmanuel Bilodeau
Emmanuel Bilodeau - Montreal 2013-10-13 - 07.jpg
Emmanuel Bilodeau lisant un discours à la place Émilie-Gamelin, le 13 octobre 2013
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (54 ans)
GatineauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Emmanuel Bilodeau, né le à Hull, est un acteur et humoriste québécois, père de 4 enfants. Il est le conjoint de l'actrice Édith Cochrane. Il est surtout connu pour son rôle de René Lévesque dans la série télévisée du même nom (Prix gémeaux du meilleur acteur en 2006) ainsi que pour de nombreux rôles marquants au cinéma, à la télé et au théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études secondaires au Collège des Jésuites de Québec, (maintenant Collège Saint-Charles Garnier) il devient bachelier de l'Université de Montréal en Droit, membre du Barreau du Québec en 1988, avant de s'inscrire à l'École nationale de théâtre de 1988 à 1992 (tout juste après avoir été stagiaire au cabinet du ministre Bernard Landry, puis au quotidien La Presse. Il a aussi été journaliste a Radio-Canada de 1988 à 1992).

Il a joué de nombreux rôles au cinéma, à la télévision, et au théâtre : le rôle-titre dans Hamlet en 1999 au Théâtre du Rideau Vert; le rôle de Cosmo dans Une Adoration au TNM en 2005; il a été Figaro, au TNM, en 2009; a joué Des Roches dans ses Poches, Théâtre Saint-Denis 2002; le rôle-titre dans Le Visiteur, Théâtre des Gens d'en Bas, 1999 à 2002; le rôle-titre dans Alphonse, écrit par Wajdi Mouawad en 1993, etc.

Il amorce en lion sa carrière au cinéma en jouant le rôle principal dans le long-métrage "Le Siège de l'âme", d'Olivier Asselin.

Il a également joué le rôle de Patrick Lafontaine, patineur de compétition blessé, oublié des siens et devenu SDF, dans un épisode français particulièrement émouvant de l'Instit, avec Gérard Klein, réalisé par André Melançon. (Titre de l'épisode : Le Boulard. Saison 3 (1994-1995).)

En 2010, il gagne le Prix de la meilleure interprétation masculine Festival international du film de Locarno (en Suisse) pour son rôle de père surprotecteur dans Curling de Denis Côté (avec sa propre fille, Philomène, dans le rôle de son enfant).

En 2015 il joue le rôle d'un interprète trappeur (aux cotés de Léonardo DiCaprio) dans le film de Alexandro Inaritu : The Revenant.

Il avait joué aux côtés de Angelina Jolie et Ethan Hawk en 2004 dans le long-métrage Taking Lives.

Artiste aux multiples facettes, il gagne le Trophée Viktor du meilleur numéro d'humour au Festival Juste Pour Rire pour son "politicien" au gala de Laurent Paquin, La dépression en 2011.

Depuis lors, il s'est lancé dans l'humour avec son One-Manu-Show (2014 à 2017) et reçoit une critique très positive de la part des médias et de ses pairs humoristes.

En juillet 2012, il participe à un Gala Juste Pour Rire, où il interprète un politicien corrompu, Tomato. Il participera à tous les été au Festival Juste pour Rire de 2011 à 2015[1].

En 2013 Juste pour rire annonce Emmanuel Bilodeau comme animateur de l'un de leurs Galas de la 31e édition[2].

Le 26 février 2017 il présente la soirée d'investiture de Gabriel Nadeau-Dubois[3], jugeant important de soutenir la candidature d'un jeune homme aussi prometteur.

Porte-parole de nombreuses causes sociales, artistiques et humanitaires, on a pu le voir défendre le climat, l'environnement, l'éducation, l'alphabétisation, le cinéma, et les arts en général au cours des 20 dernières années, toujours avec une touche humoristique.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Jutra du meilleur acteur de soutien en 2002 pour Un crabe dans la tête.
  • Nomination pour le Prix Jutra du meilleur acteur de soutien en 2005 pour Les aimants.
  • Prix Gémeaux du meilleur premier rôle masculin : dramatique en 2007 pour la série René.
  • 2010 - Prix de la meilleure interprétation masculine au Festival international du film de Locarno (Suisse) pour son rôle dans Curling de Denis Côté.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]