Jeanne de Bourbon (1338-1378)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne de Bourbon.
image illustrant le Royaume de France
Cet article est une ébauche concernant le Royaume de France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Jeanne de Bourbon
Description de cette image, également commentée ci-après

Jeanne de Bourbon, détail d'une sculpture réalisée sous le règne de Charles V pour orner le palais du Louvre

Titres

Reine de France


(13 ans 3 mois et 29 jours)

Prédécesseur Blanche de Navarre
Successeur Isabeau de Bavière

Duchesse consort de Normandie


(13 ans 7 mois et 17 jours)

Prédécesseur Jeanne Ire d'Auvergne
Successeur Titre éteint

Dauphine de France


(13 ans 7 mois et 17 jours)

Prédécesseur Marie des Baux (dauphine de Vienne)
Successeur Marguerite de Bourgogne
Biographie
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Jeanne de Bourbon
Naissance
Vincennes (France)
Décès (à 39 ans)
Paris (France)
Sépulture Basilique de Saint-Denis
Père Pierre Ier de Bourbon
Mère Isabelle de Valois
Conjoint Charles V de France
Enfants Jeanne de France
Jean de France
Bonne de France
Jean de France
Charles VI de France Red crown.png
Marie de France
Louis de France, Duc d'Orléans
Isabelle de France
Catherine de France
Description de cette image, également commentée ci-après

Reines de France

Jeanne de Bourbon, née le à Vincennes, morte le à Paris[1], fut reine de France, épouse de Charles V. Elle était fille de Pierre Ier, duc de Bourbon, et d'Isabelle de Valois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du duc Pierre Ier de Bourbon, elle naît au château de Vincennes quelques jours après son cousin le futur roi de France, Charles V. Les deux enfants sont baptisés à l'église de Montreuil le même jour.

Reine de France[modifier | modifier le code]

Le à Tain-l'Hermitage, elle épouse le dauphin Charles, petit-fils du roi Philippe VI. En 1364, à la mort de son père Jean II le Bon, son fils lui succède sous le nom de Charles V et Jeanne devient reine de France.

Alors dauphin, Charles affiche sa liaison avec Biette de Casinel et délaisse son épouse, d'où la naissance de la relation de celle-ci avec Hippolyte de Saint-Alphon. Après son sacre, le 19 mai 1364, le roi se rapproche de son épouse et le couple devient alors très uni. Charles V demande très souvent l’avis de son épouse, aussi bien en politique qu’en matière de lettres et d’art.

Décès[modifier | modifier le code]

Funérailles de Jeanne

Jeanne de Bourbon meurt à la naissance de sa fille Catherine. Froissart dit de cet événement : «La reine étant enceinte, les médecins lui avaient interdit le bain comme contraire et périlleux. Malgré leur opposition, elle voulut se baigner et de là conçut le mal de la mort.»

Charles V s'en montre très affligé. «Elle est ma belle lumière et le soleil de mon royaume» dit-il. Christine de Pisan écrit du deuil royal : «Le roi fut très dolent du trépas de la reine ; malgré sa grande vertu de constance, cette séparation lui causa si grande douleur et dura si longtemps que jamais on ne lui vit pareil deuil : car moult s’aimaient de grande amour.»

Son corps fut enterré dans la basilique de Saint-Denis, son cœur dans l'église des Cordeliers de Paris et ses entrailles au couvent des Célestins.

Descendance[modifier | modifier le code]

De son union avec le roi Charles V sont issus neuf enfants :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anselme de Sainte-Marie, Histoire généalogique de la maison royale de France, t. I, La Compagnie des Libraires, Paris, 1725, p. 110

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]