Ingeberge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ingeberge
Titre de noblesse
Reine des Francs
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnu ou ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Conjoint
Enfant

Ingeberge, dite aussi Ingoberge ou Ingoberga (vers 519-589[1]) est une reine franque du VIe siècle, première épouse de Caribert Ier.

Ingoberga est citée dans l'œuvre de Grégoire de Tours qui la prétend ulcérée par le comportement volage de son époux. Elle aurait provoqué un scandale au palais en humiliant le père des deux concubines de Caribert (Merofledis et Marcowefa), un simple cardeur de laine.

Ce coup d'éclat lui valut d'être chassée de la couche royale (avant 565 sans doute)[réf. nécessaire].

Elle vivait retirée à Tours lorsqu'en 589 elle convoqua l'évêque et chroniqueur Grégoire de Tours pour rédiger son testament. Celui-ci précise qu'elle était âgée de près de 70 ans.

Sa fille Berthe se marie avec Æthelberht, souverain du royaume anglo-saxon de Kent[2].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Bouyer, Dictionnaire des Reines de France, Librairie Académique Perrin, 1992 (ISBN 2-262-00789-6), p. 52
  2. (en) Janet L. Nelson, « Bertha (b. c.565, d. in or after 601) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne) (inscription nécessaire).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Settipani (Christian), La Préhistoire des Capétiens, 1993.
  • Dictionnaire des rois et des reines de France. Le grand livre du mois 1989.