Marguerite de Bourgogne (1393-1441)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marguerite de Bourgogne (1393-1441).jpg

Marguerite de Bourgogne (8 décembre 13932 février 1441), fille de Jean sans Peur, duc de Bourgogne et de Marguerite de Bavière. Elle épouse:

Peu après son mariage avec Louis de Guyenne, Christine de Pizan lui dédie en 1405 son Livre des trois vertus à l'enseignement des dames, aussi connu sous le nom de Trésor de la cité des dames.


Références[modifier | modifier le code]

  • Françoise Autrand, Charles VI le roi fou (ISBN 2213017034)
  • Charity Cannon Willard, "Introduction", in Christine de Pizan Livre des Trois Vertus, éd. par Charity Cannon Willard et Eric Hicks, Paris, Champion, 1989, pp. VII-XVI. (ISBN 2-85203-091-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie complémentaire[modifier | modifier le code]

  • Anne-Cécile Gilbert, « Marguerite de Bourgogne, duchesse de Guyenne, puis comtesse de Richemont, une femme d'influence ? », Eric Bousmar, Jonathan Dumont, Alain Marchandisse et Bertrand Schnerb, éd. Femmes de pouvoir, femmes politiques durant les derniers siècles du Moyen Âge et au cours de la première Renaissance, De Boeck, 2012, p. 457-475.

Liens externes[modifier | modifier le code]