Françoise Autrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autrand.
Françoise Autrand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de

Françoise Autrand, née à Istres le [1], est une historienne française.

Professeure des universités émérite, elle est spécialiste d'histoire politique du Moyen Âge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant grandi à Marseille, ancienne élève du lycée Louis-le-Grand et de l'École normale supérieure de jeunes filles, elle est agrégée d'histoire et géographie en 1957. Elle enseigne pendant huit ans en lycée (notamment le lycée de Sèvres), puis obtient en 1965 un poste d'assistante d'histoire à la Sorbonne[2]. Elle poursuit sa carrière universitaire à l'université Paris 1 après la scission de l'université de Paris, et en 1976, elle est nommée maître-assistante à l'École normale supérieure de Sèvres, puis professeure, elle y a dirigé le département d'histoire. Elle a eu la légion d'honneur.

Recherches[modifier | modifier le code]

Médiéviste et spécialiste d'histoire politique du Moyen Âge, elle soutient en 1978 une thèse d'État intitulée Naissance d'un grand corps de l’État : les gens du parlement de Paris, 1345-1454[3] dirigée par Bernard Guenée.

Elle a collaboré à une histoire des fonctionnaires et de la fonction publique en France et a écrit plusieurs ouvrages consacrés au monde médiéval ou à la diplomatie. Elle est l'auteure de deux biographies de rois de France, Charles V le Sage et Charles VI et de biographies consacrées à Jean de Berry, prince mécène dont le nom est associé au livre d'heures éponyme ou à l'écrivaine Christine de Pisan.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BnF, catalogue général, notice de personne : Autrand, Françoise (1932-....).
  2. Cf. « Entretien avec Françoise Autrand », bibliographie.
  3. Thèse d'État, notice Sudoc, consultée en ligne le 25.06.16.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Autrand, Sabine Berger, Jacques Paviot, Caroline zum Kolk, « Entretien avec Françoise Autrand », Paris, Cour de France.fr, 1.10.2012, [lire en ligne].

Liens externes[modifier | modifier le code]