Isabelle de Valois (1313-1383)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isabelle de Valois.
Détail du folio 13 du “Registre d'armes” ou armorial d'Auvergne, dédié par le hérault Guillaume Revel au roi Charles VII, Paris, Bibliothèque nationale de France[1].

Isabelle de Valois, née en 1313, et morte à Paris le 26 juillet 1383, est une aristocrate française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Isabelle de Valois est la fille de Charles de France, comte de Valois, et de sa 3e épouse, Mahaut de Châtillon. En 1369, Bernardon de la Salle, Bernard de Wisk et Hortingo de la Salle s'emparèrent du château de Belleperche, où résidait Isabelle de Valois, belle-mère de Charles V de France qui demeura leur prisonnière jusqu'en 1372.

En 1337, elle épouse Pierre Ier (1311-1356), duc de Bourbon, et eut :

Elle eut pour maître d'hôtel Jean Saulnier, chevalier, seigneur de Thoury-sur-Abron, conseiller et chambellan du roi, bailli de Saint-Pierre-le-Moûtier, mort en 1389[2].

Devenue veuve, elle prit le voile.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En ligne sur le site Gallica.
  2. Abbé Jacques-François Baudiau, Le Morvand, Nevers, 1865, 3e éd. Guénégaud, Paris, 1965, 3 vol., t.II, p. 152.

Sur les autres projets Wikimedia :