Berthe de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Berthe de Bourgogne
Description de l'image Bertha of Burgundy.jpg.

Titres

Reine des Francs


(4 ans)

Prédécesseur Rozala d'Italie
Successeur Constance d'Arles

Comtesse de Blois, de Tours, de Châteaudun et de Chartres

vers ou

Prédécesseur Liutgarde de Vermandois
Successeur Maude de Normandie

Comtesse de Reims

vers ou

Prédécesseur Edwige de Wessex
Successeur Maude de Normandie

Comtesse de Dreux

vers

Prédécesseur Création du titre
Successeur Maude de Normandie
Biographie
Dynastie Maison de Bourgogne
Naissance vers 964
Décès
Père Conrad III de Bourgogne
Mère Mathilde de France
Conjoint Eudes Ier de Blois
(978/980-996)
Robert II de France
(997-1001)
Enfants Avec Eudes Ier de Blois
Thibaut II de Blois
Eudes II de Blois
Agnès de Blois
Adeline de Blois

Berthe de Bourgogne (née vers 964- morte le ), est la fille de Conrad III de Bourgogne dit le Pacifique et de Mathilde, fille du roi Louis IV d'Outremer. Elle est la deuxième épouse de Robert le Pieux, deuxième roi de la dynastie capétienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Berthe de Bourgogne épouse en premières noces le comte Eudes Ier de Blois et de Chartres, à qui elle donne trois enfants, dont les futurs comtes Thibaut II et Eudes II. Mais le roi de France, Robert II Le Pieux, s'éprend d'elle et répudie sa première épouse, Rozala de Provence beaucoup plus âgée que lui.

À la mort d'Eudes, en mars 996, Robert II veut l'épouser, mais son père Hugues Capet s'y oppose pour cause de consanguinité. Après la mort de ce dernier, en octobre 996, les deux amants se marient finalement en 997[1]. L'opposition du pape à ce mariage (en raison de la parenté entre les époux) et l'impossibilité d'avoir des héritiers avec Berthe poussent Robert II à se séparer d'elle en 1001[2], puis à épouser Constance d'Arles en 1003, afin d'assurer sa descendance.

Pourtant, Berthe de Bourgogne reste l'unique amour de Robert II, et les deux amants ne cessent pas leur relation. Ils se rendent à Rome en 1008 pour implorer en vain le pape de faire annuler ce troisième mariage[2] - Constance d'Arles se montrant cruelle et avare. De plus, elle est soupçonnée d'avoir fait assassiner Hugues de Beauvais, le favori du roi[2]. Berthe s'éteint vers 1010, à l'âge de 46 ans.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie complémentaire[modifier | modifier le code]

Emmanuelle Santinelli-Foltz, « La veuve du prince au tournant de l'an mil : l'exemple de Berthe de Bourgogne », dans S. Lebecq, A. Dierkens, R. Le Jan, J.-M. Sansterre (dir.), Femmes et pouvoirs des femmes à Byzance et en Occident (VIe-XIe siècle), Lille, 1999, p. 75-89. [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe - Tableau 64, Bordas, 1995. (ISBN 2-04-027115-5)
  2. a b et c Christian Bouyer, Dictionnaire des Reines de France, Librairie Académique Perrin, 1992 (ISBN 2-262-00789-6)
  3. Pierre Riché, Gerbert d'Aurillac, Le pape de l'an mil, p. 200 - 201, Fayard, Paris 1987