Henri II de Bar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri II de Bar
Titre de noblesse
Comte de Bar
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Père
Mère
Ermesinde de Bar-sur-Seine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Agnès de Bar (d)
Marguerite de Bar (d)
Agnès de Bar (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Bar Arms.svg

Henri II de Bar, né vers 1190, mort à Gaza le 13 novembre 1239, fut comte de Bar de 1214 à 1239. Il était fils de Thiébaut Ier, comte de Bar, et d'Ermesinde de Bar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il apparaît dans les chartes dès 1202 et est associé au gouvernement du comté de Bar dès 1210. Il participe en 1211 à la Croisade des Albigeois, succède à son père en 1214 et combat immédiatement pour le roi de France Philippe II Auguste à la bataille de Bouvines.

Lors de la guerre de succession de Champagne (1216-1221), il soutient activement le comte de Champagne Thibaut IV. Une amitié subsista pendant plusieurs années entre les deux comtes.

À la mort du roi Louis VIII le Lion (1226), Thibaut entraina Henri dans la révolte contre la régente Blanche de Castille, mais ils firent leur soumission le 2 mars 1227 à Vendôme.

Thibaut et Henri se brouillent cependant vers 1229. Le comte de Champagne s'allie au duc de Lorraine, et Henri, allié au comte de Vaudémont Hugues II et à l'évêque de Toul ravage la Lorraine en janvier 1230. Thibaut IV et Simon de Joinville envahissent et ravagent à leur tour le Barrois, puis Hugues IV, duc de Bourgogne, envahit la Champagne. Blanche de Castille doit intervenir pour rétablir la paix, qui est signée en 1232.

Allié aux habitants de Metz et au duc de Lorraine Mathieu II, il s'est opposé à Jean Ier d’Apremont lors de la guerre des Amis de 1231 à 1234.

Ayant donné en dot la seigneurie de Ligny à sa fille Marguerite qui avait épousé Henri V de Luxembourg, il était entendu que ladite seigneurie resterait sous suzeraineté Barroise (1240). Or, en 1256, Henri de Luxembourg prêta hommage pour Ligny au comte de Champagne (également roi de Navarre). Une guerre s'ensuivit et l'arbitrage du roi Louis IX de France (futur Saint Louis), suzerain des comtes de Champagne et des comtes de Bar, rendit Ligny à Henri de Luxembourg sous sa suzeraineté originelle (1268).

Henri fonda plusieurs abbayes et fit d'importantes donations à d'autres.

Il prit la croix en 1239 et accompagna Thibaut IV de Champagne et Hugues IV de Bourgogne en Terre sainte. Il fut tué à la bataille de Gaza en 1239.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Il épousa en 1219 Philippe de Dreux (1192 † 1242), fille de Robert II, comte de Dreux et de Yolande de Coucy, et eut :

Sources[modifier | modifier le code]