Dinah Washington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Washington.
Dinah Washington
Dinah Washington 1952.jpg
Dinah Washington
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
DétroitVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ruth Lee Jones
Pseudonyme
Dinah WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Instrument
Labels
Keynote Records (en), Apollo RecordsVoir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Blues, Jazz, Gospel

Ruth Lee Jones connue sous le nom de Dinah Washington (née 29 août 1924 à Tuscaloosa dans l'Alabama, morte 14 décembre 1963 à Détroit dans le Michigan) est une chanteuse américaine de blues, jazz et gospel. Sa voix puissante et remplie d'émotion la fit surnommer Queen of the Blues (« reine du blues »).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ruth Lee Jones -Dinah Washington-[1], [2] commence adolescente à jouer du piano et à chanter dans les églises de Chicago[3], remporte un concours de chant, se produit avec Fats Waller en 1942 et l'année suivante grâce à l'imprésario Joe Glaser (en)[4] est engagée par Lionel Hampton[5] chez qui elle reste jusqu'en 1946. C'est à cette époque qu'elle prend le nom de scène de Dinah Washington[6]. Elle enregistre des blues avec Lucky Thompson en 1945 puis signe en 1946 avec la firme Mercury. Sa notoriété grandit rapidement par ses prestations à l'Apollo theatre sur la 125e rue à Harlem. Le grand succès commercial de ses disques en fait une idole de la communauté noire et une personnalité qui compte dans la vie artistique de Harlem. Elle est propriétaire de plusieurs cabarets et dirige une agence de concerts. Au milieu des années 1950, la qualité de son chant et de ses interprétations, associée à un exceptionnel sens musical, séduisent de nombreux musiciens de jazz, parmi lesquels l’arrangeur Quincy Jones, les trompettistes Clifford Brown et Clark Terry, le saxophoniste Ben Webster, le grand pianiste Joe Zawinul ou encore le batteur Max Roach. En 1959 Dinah Washington enregistre la chanson à succès What a difference a day makes[7] puis chante avec Brook Benton. Elle meurt prématurément en 1963 d'une overdose de somnifères et d'alcool au sommet de sa gloire[8].

Dinah Washington repose au Burr Oak Cemetery d'Alsip dans l’Illinois[9].

Prix, distinctions et hommages[modifier | modifier le code]

1959 : lauréate du Grammy Award pour son interprétation de What A Diff'rence A Day Makes[10],

1986 : elle est inscrite au Alabama Jazz Hall of Fame (en)[11].

1993 : elle est inscrite au Rock and Roll Hall of Fame[12].

Un parc public de la ville de Chicago fut nommé Dinah Washington Park en hommage à la chanteuse.

Discographie[modifier | modifier le code]

Standards enregistrés[modifier | modifier le code]

Année Single US R&B Singles US Pop Singles Album
1955 "I Concentrate On You" #11 - The Complete Dinah Washington
1955 "If It's the Last Thing I Do" #13 - In Love
1955 "That's All I Want From You" #8 - 50 Greatest Hits
1955 "You Might Have Told Me" #14 - 50 Greatest Hits
1956 "I'm Lost Without You Tonight" #13 - 50 Greatest Hits
1956 "Soft Winds" #13 - 50 Greatest Hits
1958 "Make Me a Present of You" #27 - Dinah!
1959 "Unforgettable" #15 #17 The Complete Dinah Washington
1959 "What a Diff'rence a Day Makes" #4 #8 What a Diff'rence a Day Makes
1960 "Baby (You've Got What It Takes)" #1 #5 Two of Us
1960 "Love Walked In" #16 #30 Two of Us
1960 "This Bitter Earth" #1 #24 Golden Hits
1960 "A Rockin' Good Way (To Mess Around and Fall In Love)" #1 #7 Two of Us
1961 "September In the Rain" #5 #23 Greatest Hits Vol. 1
1962 "Cold, Cold Heart" - #96 The Ultimate Dinah Washington
1962 "Where Are You?" - #36 Dinah '62
1962 "You're a Sweetheart" - #98 In Love
1962 "You're Nobody Till Somebody Loves You" - #87 Dinah '62'

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dinah Washington | American singer », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 14 août 2019)
  2. (en-US) « Dinah Washington: A Queen in Turmoil », sur NPR.org (consulté le 14 août 2019)
  3. (en-US) Alys Beverton, « Dinah Washington (Ruth Lee Jones), (1924-1963) », sur BlackPast, (consulté le 14 août 2019)
  4. (en-US) « Dinah Washington Biography at Black History Now », sur Black Heritage Commemorative Society (consulté le 14 août 2019)
  5. (en-US) « Dinah Washington | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 14 août 2019)
  6. (en-US) « Dinah Washington », sur Encyclopedia of Alabama (consulté le 14 août 2019)
  7. (en-US) « Dinah Washington: What Difference A Day Makes » (consulté le 14 août 2019)
  8. « Biographie de Dinah Washington », sur Universal Music France (consulté le 14 août 2019)
  9. (en-US) « Dinah Washington », sur Find a grave
  10. (en) « Dinah Washington », sur GRAMMY.com, (consulté le 14 août 2019)
  11. (en-GB) « Dinah Washington Page », sur www.soulwalking.co.uk (consulté le 14 août 2019)
  12. (en) « Dinah Washington », sur Rock & Roll Hall of Fame (consulté le 14 août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]