Grog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grog (homonymie).
Un verre de grog.

Le grog /ɡʁɔɡ/ est une boisson faite de rhum mélangé à du lait chaud ou à de l’eau chaude.

Ces deux éléments en constituent la base, et sont complétés de nos jours par quelques gouttes de jus de citron, mais aussi du sucre de canne, de la cannelle, du miel, du sirop de sucre liquide ou « gomme ». Il est couramment associé à un « remède de grand-mère » pour lutter contre les rhumes ou les coups de froid car il adoucit la gorge et réchauffe[1]. Contenant de l’alcool, il reste déconseillé de l’associer à la consommation de médicaments contre les états grippaux ou rhumes courants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le grog est une invention de l’amiral anglais Edward Vernon qui, en 1740, eut l’idée d’ajouter un litre d’eau chaude à chaque quart de litre de rhum que l’on distribuait à ses marins, afin de réduire leur consommation de rhum. L’amiral était surnommé « le vieux grog » du fait que le vêtement qu’il portait en permanence était en tissu grossier, dit à gros grain, et appelé pour cette raison grogram en anglais. C’est ainsi que le surnom de l’amiral devint celui de la nouvelle boisson. Par la suite, du jus de citron y fut rajouté une fois ses propriétés antiscorbutiques connues[2],[3],[4].

Il est notamment fait référence à cette boisson dans le journal de la première traversée du continent nord-américain. Remontant le cours du fleuve Missouri (entre 1804 et 1806), le capitaine William Clark écrit dans le chapitre 11 (Le grand portage) en date du 29 juin : « Nous avons retrouvé l'équipe dans une grande confusion. […] Certains même ont failli être tués. […] Je les ai réconfortés avec un peu de grog. »

Le mot grog entre dans le Dictionnaire de l'Académie française en 1835[5]

Variantes[modifier | modifier le code]

Les variantes modernes du grog peuvent contenir d’autres alcools tels que le whisky, le cognac ou, en Normandie, le calvados et cidre ou, en Lorraine, le schnaps.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sandra Lorenzo, « Recette de grog : la boisson chaude qui vous aidera peut-être à faire passer votre rhume », sur Le HuffPost,
  2. Daniel Lacotte, Quand votre culotte est devenue pantalon, Pygmalion, , 368 p. (ISBN 9782756406992, lire en ligne)
  3. Daniel Lacotte, D’où vient cette pipelette en bikini qui marivaude dans le jacuzzi avec un gringalet en bermuda ? : Dico des mots aux origines amusantes, insolites ou méconnues, La Librairie Vuibert, , 400 p. (ISBN 9782311102291, lire en ligne)
  4. Michel de Decker, Histoires de Vernon-sur-Seine... Giverny et d'alentour, FeniXX, , 200 p. (ISBN 9782402034500, lire en ligne)
  5. Gilles Henry, Petit dictionnaire des mots qui ont une histoire, Tallandier, , 352 p. (ISBN 9791021030718, lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :