Whisky chaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Whisky chaud.

Un whisky chaud, ou hot toddy dans le monde anglophone[1],[2] (littéralement grog chaud), est une boisson chaude à base de liqueur et de miel infusés dans de l'eau (ou, d'après certaines recettes, de sucre), d'arômes (comme le thé) et des épices, et servie chaude[3]. Les recettes de whisky chaud varient et sont traditionnellement bues avant le sommeil, par temps humide ou froid ou pour soulager les symptômes du rhume et de la grippe. Dans son ouvrage How to Drink, Victoria Moore décrit la boisson comme « vitamine C pour la santé, miel pour apaiser, et alcool pour engourdir ».

Préparation[modifier | modifier le code]

Un whisky chaud est un mélange d'un spiritueux (généralement du whisky), d'eau chaude et de miel (ou, dans certaines recettes, de sucre). Au Canada, on peut utiliser du sirop d'érable. Des ingrédients supplémentaires tels que des clous de girofle, une tranche de citron ou de la cannelle (en bâton ou moulue) sont souvent ajoutés[4].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot toddy vient de la boisson toddy en Inde, produite par la fermentation de la sève des palmiers. Sa première utilisation connue pour signifier « une boisson faite de liqueur alcoolisée avec de l'eau chaude, du sucre et des épices » date de 1786[5]. Cependant, quelques autres sources attribuent à Robert Bentley Todd la prescription d'une boisson chaude à base de brandy, de canella (cannelle blanche), de sirop de glucose et d'eau[6].

Variantes[modifier | modifier le code]

Un whisky glacé, ou cold toddy, est fait avec du whisky de seigle, des oranges, des citrons, des bâtons de cannelle, du gingembre, du thé Earl Grey, des clous de girofle, du miel et des amers d'orange ou ordinaires. Il est servi avec de la glace et remué jusqu'à ce qu'il soit très froid[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Diarmaid Ó Muirithe, Words We Use: The Meaning of Words And Where They Come From, Gill & Macmillan Ltd, (ISBN 9780717151844, lire en ligne)
  2. (en) David Wondrich, « Wondrich: The Essential Winter Cocktail », sur Esquire, (consulté le )
  3. (en) « Definition of Hot Toddy », sur Princeton WordNet (consulté le )
  4. John H. Poister, The New American Bartenders Guide, Signet Reference, (ISBN 0-451-19782-8, lire en ligne), 612
  5. (en) « toddy », sur Online Etymology Dictionary, © 2010 Douglas Harper (consulté le )
  6. (en) Paddy Lyons, Romantic Ireland: From Tone to Gonne, Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, , 150 p. (ISBN 9781443853583, lire en ligne)
  7. (en) Andy Baraghani, « Cold Toddy », sur Bon Appétit,