Gouvernement Pierre Mauroy (2)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Pierre Mauroy.
Gouvernement Pierre Mauroy II
Ve République
Description de l'image defaut.svg.
Président François Mitterrand
Premier ministre Pierre Mauroy
Formation
Fin
Durée 1 an et 9 mois
Composition initiale
Partis politiques PS-PCF-MRG
Ministres 26
Secrétaires d'État 21
Femmes 6
Hommes 31
Représentation
VIIe législature
333 / 491
Drapeau de la France

Le deuxième gouvernement Pierre Mauroy est le 16e gouvernement de la Ve République française. Dirigé par Pierre Mauroy et nommé par François Mitterrand, président de la République de 1981 à 1995, il est en fonctions du au .

Composition initiale[modifier | modifier le code]

Pierre Mauroy est nommé Premier ministre par un décret du [1] et les membres du Gouvernement par un décret en date du [2],[3].

Le gouvernement de Pierre Mauroy pourra compter sur les élus du groupe socialiste et sur les députés communistes. Donc 333 députés soit 67 % des sièges à l'Assemblée nationale.

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Image Fonction Nom Parti
Jacques Chirac Premier ministre Pierre Mauroy PS

Ministres d'Etat[modifier | modifier le code]

Image Fonction Nom Parti
Gaston Defferre Ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Gaston Defferre PS
Sin foto.svg Ministre d'État, ministre du Commerce extérieur Michel Jobert MD
Charles Fiterman Ministre d'État, ministre des Transports Charles Fiterman PCF
Michel Rocard Ministre d'État, ministre du Plan et de l'Aménagement du territoire Michel Rocard PS
Jean-Pierre Chevènement Ministre d'État, ministre de la Recherche et de la Technologie Jean-Pierre Chevènement PS

Ministres[modifier | modifier le code]

Image Fonction Nom Parti
Sin foto.svg Ministre de la Solidarité nationale Nicole Questiaux PS
Robert Badinter Garde des Sceaux, ministre de la Justice Robert Badinter PS
Claude Cheysson Ministre des Relations extérieures Claude Cheysson PS
Charles Hernu Ministre de la Défense Charles Hernu PS
Jacques Delors Ministre de l'Économie et des Finances Jacques Delors PS
Alain Savary Ministre de l'Éducation nationale Alain Savary PS
Édith Cresson Ministre de l'Agriculture Édith Cresson PS
Sin foto.svg Ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus PS
André Delelis Ministre du Commerce et de l'Artisanat André Delelis PS
Jack Lang Ministre de la Culture Jack Lang PS
Jean Auroux Ministre du Travail Jean Auroux PS
Jack Ralite Ministre de la Santé Jack Ralite PCF
Sin foto.svg Ministre du Temps libre André Henry PS
Sin foto.svg Ministre de l'Urbanisme et du Logement Roger Quilliot PS
Sin foto.svg Ministre de l'Environnement Michel Crépeau MRG
Louis Le Pensec Ministre de la Mer Louis Le Pensec PS
Sin foto.svg Ministre de la Communication Georges Fillioud PS
Louis Mexandeau Ministre des P.T.T. Louis Mexandeau PS
Sin foto.svg Ministre des Anciens combattants Jean Laurain PS
Catherine Lalumière Ministre de la Consommation Catherine Lalumière PS
Sin foto.svg Ministre de la Formation professionnelle Marcel Rigout PCF

Ministres délégués[modifier | modifier le code]

Image Fonction Ministre de rattachement Nom Parti
André Chandernagor Ministre délégué chargé des Affaires européennes Ministre des Relations extérieures André Chandernagor PS
Sin foto.svg Ministre délégué chargé de la Coopération et du Développement Ministre des Relations extérieures Jean-Pierre Cot PS
André Chandernagor Ministre délégué chargé du Budget Ministre de l'Économie et des Finances Laurent Fabius PS
Edmond Hervé Ministre délégué chargé de l'Énergie Ministre de l'Industrie
(jusqu'au 29/06/1982)
Edmond Hervé PS
Yvette Roudy Ministre délégué, ministre des Droits de la femme Premier ministre Yvette Roudy PS
André Labarrère Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement Premier ministre André Labarrère PS
Anicet Le Pors Ministre délégué chargé de la Fonction publique et des Réformes administratives Premier ministre Anicet Le Pors PCF
Sin foto.svg Ministre délégué chargé de la Jeunesse et des Sports Ministre du Temps libre Edwige Avice PS

Secrétaires d'État[modifier | modifier le code]

Image Fonction Ministre de rattachement Nom Parti
Sin foto.svg Secrétaire d'État chargé de l'Extension du secteur public Premier ministre Jean Le Garrec PS
Sin foto.svg Secrétaire d'État chargé des Rapatriés Premier ministre Raymond Courrière PS
Henri Emmanuelli Secrétaire d'État chargé des Départements et territoires d'outre-mer Ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Henri Emmanuelli PS
Georgina Dufoix Secrétaire d'État chargée de la Famille Ministre de la Solidarité nationale
(jusqu'au 29/06/1982)
Ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale
Georgina Dufoix PS
Sin foto.svg Secrétaire d'État chargé des Personnes âgées Ministre de la Solidarité nationale
(jusqu'au 29/06/1982)
Ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale
Joseph Franceschi PS
Sin foto.svg Secrétaire d'État chargé des Immigrés Ministre de la Solidarité nationale
(jusqu'au 29/06/1982)
Ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale
François Autain PS
Sin foto.svg Secrétaire d'État Ministre de la Défense Georges Lemoine PS
Sin foto.svg Secrétaire d'État Ministre de l'Agriculture André Cellard PS
Sin foto.svg Secrétaire d'État chargé du Tourisme Ministre du Temps libre François Abadie MRG

Féminisation du gouvernement[modifier | modifier le code]

Le gouvernement compte six femmes ministres : Nicole Questiaux, Édith Cresson, Yvette Roudy, Edwige Avice, Catherine Lalumière et Georgina Dufoix.

Remaniements[modifier | modifier le code]

Remaniement du 29 juin 1982[modifier | modifier le code]

Ce remaniement du [4] est lié aux démissions de Nicole Questiaux[5] et de Pierre Dreyfus. Il prévoit :

  • Pierre Bérégovoy remplace Nicole Questiaux comme ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale ;
  • Jean-Pierre Chevènement devient ministre de la Recherche et de l'Industrie ;
  • Ministre délégué aux Affaires sociales, chargé du Travail : Jean Auroux ;
  • Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'Emploi : Jean Le Garrec ;
  • Suppression des postes de ministre de l'Industrie et de secrétaire d'État chargé de l'Extension du secteur public ;
  • Modification de l'intitulé du poste de ministre de Travail.

Il faut noter qu'Edmond Hervé reste ministre délégué chargé de l'Énergie mais auprès du ministre de la Recherche et de l'Industrie[6].

Remaniement du 17 août 1982[modifier | modifier le code]

Ce remaniement du [7] est lié à un changement de poste de Joseph Franceschi :

  • Joseph Franceschi devient secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, chargé de la Sécurité publique ;
  • Le poste de secrétaire d'État chargé des Personnes âgées est temporairement supprimé.

Remaniement du 8 décembre 1982[modifier | modifier le code]

En désaccord avec la politique africaine, le ministre de la Coopération Jean-Pierre Cot démissionne[8]. Il est procédé au remaniement du [9] :

  • Christian Nucci le remplace comme ministre délégué chargé de la Coopération et du Développement ;
  • Le poste de secrétaire d'État chargé des Personnes âgées (non occupé depuis le ) est pourvu par Daniel Benoist.

Démission[modifier | modifier le code]

La démission de ce gouvernement est publiée au JO du . Pierre Mauroy est reconduit dans ses fonctions de Premier ministre et forme le gouvernement Pierre Mauroy 3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 22 juin 1981 portant nomination du Premier ministre
  2. Décret du 23 juin 1981 portant nomination des membres du gouvernement (source gouvernement)
  3. Décret du 23 juin 1981 portant nomination des membres du gouvernement (source Légifrance, mais il manque la 2e page)
  4. Décret du 29 juin 1982 relatif à la composition du gouvernement
  5. « Entretien avec Nicole Questiaux », Regards croisés, Institut de recherche de la FSU, no 10,‎ avril-mai-juin 2014, p. 6 (lire en ligne)
  6. Décret du 3 août 1982 relatif aux attributions du ministre délégué auprès du ministre d'État, ministre de la Recherche et de l'Industrie, chargé de l'Énergie (page 1 et page 2)
  7. Décret du 17 août 1982 relatif à la composition du gouvernement
  8. Christian Fauvet, « L'écart de Jean-Pierre Cot », sur lexpress.fr, L'Express, (consulté le 24 novembre 2018)
  9. Décret du 8 décembre 1982 relatif à la composition du gouvernement

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]