Jean Auroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auroux.
Jean Auroux
Jean Auroux lors d'une conférence de presse de soutien à Gérard Filoche devant le Palais de Justice de Paris.
Jean Auroux lors d'une conférence de presse de soutien à Gérard Filoche devant le Palais de Justice de Paris.
Fonctions
Ministre du Travail

(1 an 1 mois et 6 jours)
Président François Mitterand
Premier ministre Pierre Mauroy
Gouvernement Pierre Mauroy I
Pierre Mauroy II
Prédécesseur Jean Mattéoli (RPR)
Successeur Pierre Bérégovoy (PS)
(Affaires sociales et Solidarité nationale)
Ministre de l'Urbanisme, des Transports et du Logement

(6 mois)
Président François Mitterand
Premier ministre Laurent Fabius
Gouvernement Laurent Fabius
Prédécesseur Paul Quilès (PS)
Successeur Pierre Méhaignerie (CDS)
Député de la 5e circonscription de la Loire

(4 ans 9 mois et 9 jours)
Législature IXe (Cinquième République)
Groupe politique Groupe socialiste
Prédécesseur Lui-même
Successeur Yves Nicolin (UDF)

(2 ans 1 mois et 12 jours)
Législature VIIIe (Cinquième République)
Groupe politique Groupe socialiste
Prédécesseur Jean-Jacques Bénetière (PS)
Successeur Lui-même

(22 jours)
Législature VIIe (Cinquième République)
Groupe politique Groupe socialiste
Prédécesseur Lui-même
Successeur Jean-Jacques Bénetière (PS)

(3 ans 1 mois et 19 jours)
Législature VIe (Cinquième République)
Groupe politique Groupe socialiste
Prédécesseur Alain Terrenoire (UDR)
Successeur Lui-même
Maire de Roanne

(23 ans 11 mois et 26 jours)
Prédécesseur Paul Pillet (CD)
Successeur Yves Nicolin (UDF)
Biographie
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Thizy (Rhône)
Drapeau de la France France
Nationalité Française
Parti politique PS
Profession Professeur
Résidence Chandon (Loire)

Jean Auroux, né le à Thizy (Rhône), est un homme politique français.

Jean Auroux fut notamment maire de Roanne de 1977 à 2001. En 1988, il fonde la FMVM (Fédération des Maires des Villes Moyennes), dont il est en 2008 président d'honneur. Il est signataire de l'appel « Gauche avenir » avec Jean-Pierre Chevènement, Marie-Noëlle Lienemann, Paul Quilès et Benoît Hamon. Il se retire de la vie politique en à Chandon.

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Secrétaire d'État[modifier | modifier le code]

Ministre délégué[modifier | modifier le code]

Ministre[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires[modifier | modifier le code]

  •  -  Député de la 5e circonscription de la Loire.
  •  -  Député de la 5e circonscription de la Loire.
  •  - 
  •  - [6].
  • 1990 - 1993 : Président du Groupe socialiste à l'Assemblée nationale.

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Le , Jean Auroux est reconnu coupable mais dispensé de peine par la chambre d’instruction de la Cour d'appel de Lyon pour prise illégale d’intérêt[8],[9].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Gobert, Jean Auroux, l'homme des lois : entretiens avec Patrick Gobert , Éditions du 1er mai (2012), 160 pages[10] (ISBN 978-2-84421-091-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]