Mars 1983

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mars 1983
Nombre de jours 31
Premier jour Mardi 1er mars 1983
2e jour de la semaine 9
Dernier jour Jeudi 31 mars 1983
4e jour de la semaine 13

Calendrier
mars 1983
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
9   1er 2 3 4 5 6
10 7 8 9 10 11 12 13
11 14 15 16 17 18 19 20
12 21 22 23 24 25 26 27 
13 28 29 30 31      
1983Années 1980XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Février 1983 Avril 1983 Suivant
Mars précédent et suivant
Précédent Mars 1982 Mars 1984 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Actualités du mois[modifier | modifier le code]


  • 23 mars : discours sur la sécurité nationale[2]. Pour briser la logique de « l’équilibre de la terreur », Reagan lance un programme défensif, l’Initiative de défense stratégique (IDS) baptisé par ses détracteurs « guerre des étoiles ». Il s’agirait de construire un bouclier antinucléaire impénétrable qui procurerait une « survie mutuelle assurée », au lieu de la « destruction mutuelle assurée » (MAD) de la dissuasion classique. Les critiques arguent qu’un tel système est déstabilisant, techniquement inefficace et onéreux, et qu’il risque de militariser l’espace. Les partisans de l’IDS remarquent que la MAD est immorale et que, du fait de la précision des missiles, les forces offensives sont vulnérables en cas d’attaque. En se lançant dans une course aux armements qui fait appel à la haute technologie, Reagan espère essouffler l’URSS attardée techniquement.
  • 31 mars (Brésil) : première manifestation Diretas Já ! à Abreu e Lima au Pernambouc.
    • La crise économique est à son comble en partie à cause d’une politique économique hésitante. Les militaires en sont discrédités. Divisés, ils doivent faire face à une énorme mobilisation populaire sur le thème Diretas Já ! (Élections directes tout de suite !) alors que le président Figueiredo choisit son successeur. Les modérés du PMDB arrivent à convaincre la gauche du parti de se ranger derrière Tancredo Neves. À l’intérieur du PDS (Partido Progressista), le président du parti José Sarney forme le PFL (Partido da Frente Liberal) qui refuse le candidat proposé par Figueiredo. Le PFL et le PMDB se rapprochent pour former l'AD (Aliança Democrática) pour soutenir la candidature du ticket Neves-Sarney. Les duros lancent des menaces, ce qui oblige Neves à donner des garanties qu’en cas de victoire, il n’y aurait pas d’esprit de revanche (revanchismo).

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=2026
  2. Ronald Reagan, National Security—March 23, 1983