Football à la télévision en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le football tient une place particulière à la télévision française, réalisant de fortes audiences, notamment pour les compétitions les plus importantes (Coupe du monde, Euro, Ligue 1...). Pour certaines chaînes, il est vital de proposer des contenus sportifs dans leur offre. Cette page recense les diffuseurs des compétitions de football à la télévision en France. Certains événements considérés comme importants ne peuvent être diffusés par une chaîne payante : il s'agit des événements sportif d'importance majeure.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde masculine[modifier | modifier le code]

Coupe du Monde de 1994[modifier | modifier le code]

Concernant la Coupe du Monde de 1994, la plupart des matches sont diffusés sur France Télévision dont la finale (Brésil-Italie) commentée par Didier Roustan et Éric Cantona. Seuls quelques matches sont retransmis sur TF1[1].

Coupe du Monde de 1998[modifier | modifier le code]

Pour la Coupe du Monde de 1998 organisée en France, TF1 et France Télévision se partagent à nouveau la diffusion des matches. Canal+ co-diffuse également chaque match en crypté. France Télévision, en plus de la diffusion des rencontres sur France 2 ou France 3, lance une chaîne événementielle, Superfoot 98, qui diffuse 44 matchs en 16/9e sur le bouquet satellite TPS[2]. Si France Télévision diffuse 5 huitièmes de finale, 2 quarts de finale (dont le match France-Italie), une demi-finale et la petite-finale ; TF1 diffuse le reste des rencontres dont la demi-finale de la France et la finale[3].

Coupe du Monde de 2002[modifier | modifier le code]

La Coupe du Monde de 2002 est exclusivement diffusée en clair par TF1 et en crypté par Eurosport qui appartient à l'époque au Groupe TF1. La chaîne d'information en continu du groupe LCI est aussi associée à cet événement. TF1 acquiert à l'époque ces droits de diffusion au groupe allemand KirchMedia (en) (qui fera faillite peu après) pour la très importante somme de 168 millions d'euros. Somme d'autant plus importante que le parcours très médiocre de l'Équipe de France impacte les audiences de cette Coupe du Monde en France[4].

Coupe du Monde de 2006[modifier | modifier le code]

La Coupe du Monde de 2006 est proposée par un nombre plus important de diffuseurs que celle de 2002. Ainsi, TF1 signe un accord avec le duo Eurosport-Canal+ pour que la Coupe du Monde soit proposée en intégralité sur des chaînes cryptées. Canal+ diffuse, en plus de 30 matches de poule, la moitié des huitièmes, quarts, demi-finales et la petite finale. Eurosport en diffuse l'autre moitié, 15 matches de poule, ainsi que la finale. Pour les chaînes gratuites, TF1 conserve la diffusion de 24 matches en direct dont 14 matches de poule, 4 huitièmes de finale, 2 quarts de finale, 2 demi-finales, le match pour la 3e place et la finale. À noter que TF1 diffuse l'intégralité des matches de l'Équipe de France. De son côté, la chaîne M6 diffuse pour la première fois des matches de Coupe du Monde, avec la diffusion de 31 matches en direct dont 25 matchs de poule, 4 huitièmes de finale et 2 quarts de finale. Au total, les chaînes gratuites diffusent 55 matches en direct sur les 64 que comportait la compétition[5],[6].

Coupe du Monde de 2010[modifier | modifier le code]

Comme en 2006, TF1, initialement diffuseur exclusif de la Coupe du Monde de 2010, rétrocède certains droits à d'autres chaînes gratuites ou payantes. Cette fois, France Télévisions et Canal+ acquièrent des droits de diffusion. « TF1 conserve, outre l'exclusivité des cérémonies d'ouverture et de clôture, la diffusion en direct de 27 matches, dont le match d'ouverture, tous les matches de l'équipe de France, les deux demi-finales, le match pour la 3e place, et la finale » précisent les trois groupes à l'origine de l'accord. Selon le quotidien L'Équipe, France Télévisions et Canal+ ont versés à TF1 respectivement 25 et 8 millions d'euros pour acquérir ces droits. France Télévisions diffuse ainsi 34 matches en direct sur France 2 ou France 3 (dont la moitié des huitièmes et quarts de finale) et Canal+ l'intégralité des 64 matches de la compétition dont 37 en direct. Canal+ associe également les chaînes d'information sportive (Infosport) et en continu sur la TNT (i-Télé) qu'elle détient à l’événement que constitue cette Coupe du Monde[7].

Coupe du Monde de 2014[modifier | modifier le code]

L'irruption de beIN Sports dans le paysage audiovisuel français change la donne pour la diffusion de la Coupe du Monde de 2014. Pour la première fois depuis l'édition 2002, seul deux diffuseurs se partagent la diffusion de la compétition, un gratuit (TF1) qui retransmet les matches les plus importants et un payant (beIN Sports) qui retransmet l'intégralité de la compétition. Dans le détail, le , TF1 et beIN Sports signent un accord pour la diffusion de la Coupe du Monde de 2014 en France, cette dernière rachetant à TF1 les droits de diffusion de l'intégralité de la compétition, soit 64 matches en direct, dont 36 en exclusivité. TF1 conserve les droits de diffusion de 28 rencontres, toutes celles de l'Équipe de France, et l'ensemble des matches à partir des huitièmes de finale. beIN Sports mise sur la diffusion de la Coupe du Monde pour recruter de nouveaux abonnés, et propose à cet effet un magazine quotidien diffusé en clair[8].

Coupe du Monde de 2018[modifier | modifier le code]

Le , TF1 déclare avoir acquis un ensemble de droits de diffusion des principales compétitions de football entre 2017 et 2022 à commencer par les Coupe du Monde de 2018 et 2022. Comme pour l'édition 2014, TF1 diffusera les 28 meilleurs matches (ceux de l'Équipe de France, et l'ensemble des matches à partir des huitièmes de finale) et cède les droits de diffusion de l'ensemble des 64 matchs à beIN Sports soit 36 en exclusivité et 28 en co-diffusion avec TF1[9].

Phases finales[modifier | modifier le code]

Édition TF1 France Télévisions M6 Canal+ Eurosport beIN Sports
1994 Yes check.svg Yes check.svg
1998 Yes check.svg Yes check.svg Yes check.svg
2002 Yes check.svg Yes check.svg
2006 Yes check.svg Yes check.svg Yes check.svg Yes check.svg
2010 Yes check.svg Yes check.svg Yes check.svg
2014 Yes check.svg Yes check.svg
2018 Yes check.svg Yes check.svg
2022 Yes check.svg Yes check.svg
2026

Qualifications[modifier | modifier le code]

Année Fédération Diffuseur(s) Observations
2006 Qualifications Eurosport Eurosport diffuse en différé les matchs qualificatifs des grands pays d'Europe et d’Amérique du Sud.
2010 CONMEBOL NT1 Diffusé du au .
UEFA Sport+ et NT1 NT1 diffuse les matchs à domicile de l'Italie de au .
2014 CONMEBOL beIN Sports Diffusé du au sauf les matchs à domicile de l'Argentine diffusés par le Groupe Canal+.
CONCACAF beIN Sports Diffusé du au .
UEFA Groupe Canal+ et beIN Sports Diffusé du au .
AFC Eurosport Diffusé du au .
CAF Groupe Canal+ Diffusé du au .
2018 CONMEBOL beIN Sports Diffusé du à .
CAF beIN Sports Diffusé du à .
UEFA Groupe Canal+ Diffusé du à .
2022 UEFA Groupe TF1
Groupe M6
La chaîne L'Équipe
Le Groupe TF1 et le Groupe M6 se partage 50% chacun les matchs de l'équipe de France (diffusion sur TF1 et M6) et une fois sur deux la plus belle affiche de chaque journée en dehors des bleus (Sur TMC/TFX et W9).
La chaine L'Équipe diffuse l'intégralité des autres matchs[10].
CONMEBOL beIN Sports date et diffuseur(s) à déterminer
  • UEFA désigne les qualifications en Europe
  • CONMEBOL les qualifications en Amérique du Sud
  • CAF les qualification en Afrique
  • CONCACAF les qualifications en Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes
  • AFC les qualifications en Asie

Coupe du monde féminine[modifier | modifier le code]

Année Diffuseurs Observations
2011 Eurosport et Direct 8 Intégralité sur Eurosport et les principaux matchs + matchs de l'Équipe de France féminine sur Direct 8.
2015 Eurosport et W9 Intégralité sur Eurosport et les principaux matchs + matchs de l'Équipe de France féminine sur W9[11].
2019 TF1 et Canal+ Intégralité sur les chaînes du Groupe Canal+. En clair, le Groupe TF1 retransmettra sur TF1 ou TMC 25 matchs sur les 52 que comporte la compétition (dont tous les matchs de l’Équipe de France ainsi que les meilleures affiches). De son côté, Canal+ co-diffusera les 25 matchs du Groupe TF1, et diffusera donc les 27 autres matchs en exclusivité[12].

Euro de football[modifier | modifier le code]

Euro de football masculin[modifier | modifier le code]

L'Euro 1996 est diffusé sur TF1 ou sur France Télévision[13] en clair. France Télévision diffuse 11 matchs de poule sur France 2 ou France 3 dont la rencontre France-Espagne le sur France 2. À noter que certains matchs sont diffusés à cheval sur les deux chaînes (la première période sur l'une, la seconde sur l'autre).TF1 diffuse le reste des rencontres. Concernant les phases finales, deux quarts de finale sont diffusés sur France 3 (France-Pays-Bas et Allemagne-Croatie). Les demi-finales sont diffusées sur France 3 (Angleterre-Allemagne) ou TF1 (France-République tchèque). Enfin, la finale est diffusée sur France 2, commentée par Pierre Sled et Paul Le Guen[14].

Pour l'Euro 2000, France Télévision diffuse le match d'ouverture sur France 2, 2 matchs de poule de la France et la 1/2 finale France-Portugal. TF1 diffuse 1 match de poule de la France, le quart de finale France-Espagne et la finale France-Italie[15]. En complément de la diffusion des matchs, France Télévision propose deux émissions quotidiennes sur France 3 consacrées à la compétition : Le journal de l'Euro présenté par Laurent Luyat, tous les soirs vers 20h15 et Le magazine de l'Euro présenté par Gérard Holtz[16].

En , l'UER signe un contrat avec l'UEFA concernant la diffusion de l'Euro 2004 en Europe pour un montant de 3,5 milliards de francs français, soit une somme six fois supérieure à celle versée pour l'Euro 2000. Cela signifie que TF1 et France Télévisions seront les diffuseurs de la compétition en France. TF1 diffuse 8 rencontres de poule dont 2 rencontres de l'Équipe de France, France-Angleterre () puis Suisse-France (). France Télévisions diffuse notamment le match d'ouverture (Portugal-Grèce) sur France 3 ainsi que les autres matchs, soit 8 sur France 2 et 8 sur France 3. Cette dernière diffuse aussi les premier et quatrième choix des quarts de finale, TF1 le deuxième et France 2 le troisième. TF1 diffuse le premier choix de demi-finale, France 3 le second. La finale est diffusée sur France 2[17]. Eurosport, qui fait partie à l'époque du Groupe TF1, obtient les droits de diffusion de tous les matchs de l'Euro 2004 en différé et deux magazines quotidiens consacrés exclusivement à la compétition[18].

Le , l'UEFA annonce que TF1 et M6 seront les diffuseurs de l'Euro 2008 en France[19]. Les matchs sont équitablement répartis entre les deux chaînes. Chaque chaîne diffuse 15 rencontres et verse 50 millions d'euros à l'UEFA au titre des droits de diffusion. À l'issue de la répartition des matchs, M6 diffuse deux des trois matchs de l'équipe de France en phase de poule (France-Roumanie et France-Italie), TF1 le troisième (France-Pays-Bas). Concernant les phases finales, TF1 décroche les 2 meilleurs quarts de finale, le second choix de demi-finale ainsi que la finale, M6 décroche les deux autres quarts de finale et la meilleure demi-finale[20]. À noter qu'Eurosport et W9 se partagent la diffusion des matchs de second choix de la troisième journée de poule[19].

Le Groupe Canal+ diffuse du au les matchs de qualifications pour l'Euro 2012. Concernant les phases finales, TF1 retransmet 9 matchs dont la finale, M6 diffuse 10 matchs et beIN Sports retransmet l'intégralité de compétition dont 12 matchs en exclusivité.

En , l'UEFA attribue les droits de diffusions des éliminatoires de l'Euro 2016 à Canal+. La chaîne cryptée propose ainsi en direct et en exclusivité l’ensemble des matchs des nations européennes du au [21]. L'UEFA attribue début-2013 les droits de diffusion à TF1, M6 et beIN Sports. Pour la première fois, une grande partie de la compétition sera diffusée exclusivement par un diffuseur en crypté (beIN Sports) qui payerait 60 millions d’euros à l'UEFA pour les droits de diffusion de l'intégralité des 51 matchs de la compétition dont 18 matchs en exclusivité. TF1 et M6 se partagent donc la diffusion de 33 matchs. M6 décroche la diffusion de 11 matchs dont la finale, et TF1 la diffusion de 22 matchs dont 3 quarts de finale et la meilleure demi-finale. TMC, chaîne sœur de TF1 diffusera quant à elle un seul match. Les trois chaînes gratuites auraient déboursé chacune 25 millions d'euros de droits de diffusion ce qui porte à 110 millions le montant perçu par l'UEFA au titre la diffusion en France de cet Euro 2016[22],[23].

Qualifications[modifier | modifier le code]

Année Diffuseur(s) Observations
1996 Eurosport
2000 Eurosport
2004 Eurosport
2008 Canal+ L’intégralité des rencontres diffusée sur Canal+Sport et sur Foot+.
Le résumé des matchs dans le magazine des "European Qualifiers".
2012 Canal+
2016 Canal+
2020 TMC / TFX

W9

La Chaine l'Equipe

L’intégralité des rencontres diffusée sur la chaîne l'Équipe[10].
Un match de qualification (de premier choix) sur TMC, TFX ou W9 à chaque journée en dehors des matchs de l'équipe de France.

Euro de football féminin[modifier | modifier le code]

Année Diffuseurs Observations
2013 Eurosport et W9 Intégralité des 25 matchs sur Eurosport et les matchs de l'Équipe de France féminine sur W9.
2017 France Télévisions[24] Intégralité des 31 matchs sur France Télévisions dont les matchs de l'Équipe de France féminine sur France 2
2021 TF1 et Canal+ Intégralité des 31 matchs sur Canal+ et 14 matchs sur TF1 dont les matchs de l'Équipe de France féminine

Compétitions internationales des équipes nationales[modifier | modifier le code]

Organisateur Compétitions Diffuseurs Observations
FIFA Coupe du monde des moins de 20 ans Canal+ Tous les matchs de l'édition 2019 en intégralité.
Coupe des confédérations TMC[25]

RMC Sport

En 2017, l'intégralité de la compétition sur SFR Sport et 8 matchs en clair dont une demi-finale et la finale sur TMC. La compétition a été remplacée par la Coupe du monde des clubs de la FIFA élargie à partir de 2021.
UEFA Ligue des nations Groupe TF1
Groupe M6
La chaîne l'Équipe
Pour les éditions 2018-2019 et 2020-2021

Les matchs de l’Équipe de France en alternance sur TF1 , M6 et la chaine L'équipe (en différé). La meilleure affiche européenne en alternance sur W9 et TMC/TFX. Tous les autres matchs sur La chaîne l'Équipe.

Championnat d'Europe espoirs Edition 2019

beIn Sports et W9 (Matchs de l'Equipe de France)

Anciens diffuseurs : W9 (2006-2007) ; Direct 8 (2009) ; Eurosport (2011) ; beIn Sports (2013) ; Ma Chaîne Sport (2015) ; La chaîne l'Équipe (2017).

Les 21 rencontres en intégralité sur beIN Sports , W9 diffusent aussi la compétition mais seulement les matches de la France .

Championnat d'Europe des moins de 19 ans masculin et féminin La chaîne l'Équipe Jusqu'en 2020[26].
Championnat d'Europe des moins de 17 ans masculin et féminin Eurosport Co-diffusion possible avec L'Équipe 21 ou Groupe Canal+ (D8 ou D17) pour les matchs de l'équipe de France. En 2015, la finale masculine a été co-diffusé par D8[27].
CONMEBOL Copa América beIN Sports Groupe Canal+ diffusait l'édition 2011

beIN Sports diffuse les éditions 2015, 2016 et 2019[28],[29].

CONCACAF Gold Cup SFR Sport 2 Édition 2015.
CAF Coupe d'Afrique des nations de football beIN Sports Orange Sport diffuse l'édition 2010

Le Groupe Canal+ diffuse les éditions 2013 et 2015[30]

beIN Sports diffuse les éditions 2017 et 2019. La finale de l'édition 2019 entre le Sénégal et l'Algérie a été co-diffusée en clair sur TMC[31].

Qualification Coupe d'Afrique des Nations beIN Sports Qualifications CAN 2017, 2019 et 2021 [32].
Championnat d'Afrique des nations de football[33] beIN Sports beIN Sports qui possède les droits ne diffuse pas l'édition 2018 sur ces antennes. Ancien diffuseur : Groupe Canal+ lors des éditions 2014 et 2016.
AFC Coupe d'Asie des nations de football Eurosport 1 Diffusion des éditions 2007, 2011 et 2015 sur Eurosport 1. Cette dernière qui possède les droits ne diffuse pas l'édition 2019.

Compétitions internationales des clubs[modifier | modifier le code]

Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
TF1 et Canal+ 1999-2003 En , l'UEFA annonce que Canal+ et TF1 se partageront la diffusion de la Ligue des champions pour les saisons 1999-2000 à 2002-2003. Les deux chaînes proposent 16 matchs par saison de la Ligue des Champions, et TF1 est le diffuseur de la finale. Les droits, acquittés au total par les deux chaînes, s'élèvent à 2,3 milliards de francs soit plus de 80 millions d'euros par saison[34].
2003-2006 L'UEFA annonce en que Canal+ et TF1 se partageront la diffusion de la Ligue des champions pour les saisons 2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006. Canal+ diffuse l'intégralité de la compétition sur ses antennes en crypté et TF1 diffuse en clair le match de premier choix de chaque journée[35].
2006-2009 L'UEFA annonce en la mise aux enchères des droits de diffusion de la Ligue des champions pour les saisons 2006-2007, 2007-2008 et 2008-2009. L'UEFA annonce fin- que les diffuseurs pour la période 2006-2009 seront Canal+ et TF1. Cette dernière peut sélectionner le meilleur match de la journée et le diffuser en clair. Canal+ diffuse le reste des rencontres en crypté. Selon les estimations de la revue Stratégies, TF1 paierait environ 33 millions d'euros par saison et Canal+ environ 26,5 millions[36].
2009-2012 En , l'UEFA attribue à nouveau les droits de diffusions des saisons 2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012 à TF1 et Canal+. TF1 diffuse les 13 meilleurs matchs de la saison, soit un par tour, ainsi que la finale. En plus des matchs, le Groupe Canal+ décroche les droits de diffusions d'un magazine exclusif les soirs de matchs sur ses chaînes (Canal+, Canal+ Sport, Sport+ ou Foot+). Les deux groupes s'acquittent de droits s'élevant à 30 millions d'euros environ par saison[37].
Canal+, beIN Sports, TF1 (finale) 2012-2015 L'arrivée d'Al Jazeera Sports (dont le bouquet de chaînes beIN Sports est lancé le ) modifie le contexte économique des droits sportifs en France. L'UEFA lui attribue 4 des 5 lots de diffusion de la Ligue des champions en . Cela représente au total 133 matchs par saison, pour les saisons 2012-2013 à 2014-2015[38]. Cependant, le dernier lot, comportant la finale et les treize meilleures affiches est attribué une semaine plus tard à Canal+ (l'offre de TF1 ayant été jugée insuffisante)[39]. Canal+ choisit de négocier avec TF1 qui conserve la diffusion de la finale de chaque saison.
beIN Sports, Canal+, C8 (rediffusion des matchs de Canal+, et diffusion de la finale) 2015-2018 Pour les barrages, Canal+ diffuse une affiche de 1er choix sans club français et beIN Sports diffuse tous les autres matchs. À partir des poules, Canal+ diffuse un match de club français le mercredi et beIN Sports diffuse 1 tous les autres des matchs . À partir des 8e de finale jusqu'au 1/2 final s'il ya deux ou trois clubs français Canal+ diffuse deux affiches le mercredi dont un match aller et un match retour de clubs français et s'il y a seulement une équipe française encore en lice, c'est beIN Sports qui diffuse les matchs de club Français et canal+ deux affiches de clubs étrangers pour les 8e et une affiche à partir des 1/4 de finale (toutes les autres affiches sont sur les antennes de beIN Sports). C8 (anciennement D8) rediffuse vers 1h30 ou 2h du matin les matchs de Canal+ et co-diffuse la finale[40] en direct avec beIN Sports du fait son statut d'événement sportif d'importance majeure.
RMC Sport et BFM TV (finale) 2018-2021 RMC Sport a été désigné par l'UEFA comme diffuseur exclusif de la Ligue des champions en France pour la période 2018-2021. SFR paierait 350 millions d'euros par saison à l'UEFA dont 315 millions pour la Ligue des champions et 15 pour la Ligue Europa (également décernée à RMC Sport)[41]. Michel Combes annonce qu'RMC Sport devrait diffuser 8 matches en direct et 8 matches en différé par semaine de compétition pendant les phases de poules. Conformément à la réglementation sur les événements sportifs d'importance majeure, la finale de la Ligue des champions devra être diffusée en clair. RMC Sport pourrait également diffuser certaines rencontres sur ses chaînes de la TNT gratuite (RMC Découverte ou RMC Story) comme elle le fait pour la Premier League anglaise[42]. En mars 2019, le groupe Altice annonce que la finale sera diffusée en clair sur BFM TV[43].
Canal+, beIN Sports, et TF1 (finale) 2021-2024 L’UEFA a attribué à Canal+ les lots 1 et 2, le lot 3 a beIN Sports et le lot 4 à TF1. Le lot 1 comprend la meilleure affiche du mardi et le lot 2 la meilleure affiche du mercredi, Canal+ est donc le grand gagnant de cet appel d’offres.
beIN Sports (France)RMC Sport (bouquet)beIN Sports (France)Canal+Canal+RMC Sport (bouquet)Canal+TF1TF1BFM TVC8 (chaîne de télévision)TF1

Ligue Europa (ex-Coupe UEFA)[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
TF1, Canal+
France Télévisions (finale)
2001-2004 En , le duo TF1 et Canal+ décroche les droits de diffusion de la Coupe UEFA jusqu'à la saison 2003-2004. France Télévisions acquiert la diffusion de la finale [44].
Canal+, M6 2004-2006 M6 acquiert en les droits de diffusion de la finale de la Coupe UEFA pour les saisons 2004-2005 et 2005-2006. M6 aurait largement surenchéri par rapport aux offres des années précédentes pour acquérir ces droits de diffusion. Ces droits couvrent aussi ceux de la diffusion de la Super-Coupe[45].
M6 et Canal+ 2006-2009 M6 acquiert en les droits de diffusion de la Coupe UEFA pour les saisons 2006-2007 à 2008-2009. Ces droits sont disponibles pour les chaînes M6 et W9 pour la diffusion des matchs de la compétition à partir des quarts de finale. Ces droits couvrent aussi ceux de la diffusion de la Super-Coupe[46]. À noter qu'M6 avait déjà signé un accord particulier avec l'Olympique de Marseille pour la diffusion de ses matchs en compétitions européennes. Les chaines W9, TMC, Direct 8, Paris Première, RTL9, NT1 ou même OMTV ont diffusé quelques matchs exceptionnellement, les clubs étant libres de négocier au plus offrant
M6, W9 et Canal+ 2009-2012 La Coupe UEFA devient la Ligue Europa à partir de la saison 2009-2010. Le nouveau contrat, qui court jusqu'à la saison 2011-2012 est attribué à M6 et Canal+. M6 diffuse les meilleurs affiches à chaque journée, soit sur M6, soit sur W9, la finale de la compétition et des magazines qui y sont consacrés. Canal+ de son côté diffusé le reste des matchs de la compétition, notamment sur Canal+ Sport ou Foot+[47].
W9 et beIN Sports 2012-2015 Tandis que W9 prolonge son contrat en conservant les meilleurs matchs et la finale, beIN Sports ravit à Canal+ les droits de diffusion des autres matchs de la compétition. La chaîne diffuse au moins deux matchs en direct par journée et co-diffuse la finale avec W9[48].
W9 ou M6 et beIN Sports 2015-2018 W9 qui appartient au Groupe M6 et beIN Sports prolongent leur contrat pour les saisons 2015-2016 à 2017-2018. W9 ou M6 continue à diffuser la meilleure affiche par journée et la finale, ainsi qu'un magazine consacré à la compétition beIN Sports conserve elle les droits de diffusion en direct de l'intégralité de la Ligue Europa[49].
RMC Story & RMC Sport 2018-2021 RMC Sport a été désigné par l'UEFA pour les droits exclusifs de la compétition et annonce par la suite qu'elle co-diffusersa également une affiche à chaque journée sur sa chaîne filiale de la TNT RMC Story.
Canal+ 2021-2024 Canal+ obtient le droit de diffusion de la meilleure affiche par journée.
RMC Sport (bouquet)BeIN Sports (France)Canal+Canal+RMC StoryW9W9M6M6TF1RMC StoryM6W9M6France TélévisionsFrance Télévisions

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Organisateur Compétitions Diffuseur(s) Période Observations
FIFA Coupe du monde des clubs de la FIFA beIN Sports Depuis 2017 Le Groupe Canal+ diffusait la compétition en 2015. Aucun diffuseur lors de l'édition 2016.
CONCACAF Ligue des champions de la CONCACAF Ma Chaîne Sport jusqu'en 2016
CONMEBOL Copa Libertadores RMC Sport 2[50] 2015- 2018
Copa Sudamericana RMC Sport 2 2015-2018
CAF Ligue des champions de la CAF Groupe Canal+ jusqu'en 2016
beIN Sports Depuis 2017-
Coupe de la confédération beIn Sports Depuis 2017-
Supercoupe d'Afrique Groupe Canal+ jusqu'en 2016
beIN Sports Depuis 2017-
UEFA
Supercoupe de l'UEFA beIN Sports Editions 2015-2017
RMC Sport Editions 2018-2020
Ligue des champions féminine beIN Sports
Canal+Sport
France 2
2016-2017 Les droits TV étant vendu directement par les clubs jusqu'en 1/2. Les matchs du PSG sont diffusés sur beIN Sports et les matchs de l'OL sont diffusés par Canal+Sport. À noter que France 2 diffuse la finale en cas de présence d'un club français.
Canal+Sport
L'Équipe
TFX
2017-2018 Les rencontres de Montpellier (à domicile et certaine à l'extérieur) sur L'Équipe et les rencontres de l'Olympique Lyonnais sur Canal+Sport à partir des 16eme de finale. La finale est co-diffusée sur TFX et Canal+ Sport.
beIN Sports
Canal+Sport
TMC
2018-2019 Les rencontres du Paris SG (à domicile et certaine à l'extérieur) sur beIN Sports et les rencontres de l'Olympique Lyonnais sur Canal+Sport à partir des 16eme de finale. La finale est co-diffusée sur TMC et Canal+.
Canal+ Sport

BeIn Sports

2019-2020 Les rencontres du Paris SG (à domicile et certaine à l'extérieur) sur beIN Sports et les rencontres de l'Olympique Lyonnais sur Canal+Sport à partir des 16eme de finale.
Youth League RMC Sport 2018-2021 OLTV diffuse les rencontres de phase de poule de l'Olympique lyonnais pour la saison 2018-2019

Compétitions françaises[modifier | modifier le code]

Ligue 1[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
Canal+, TF1 (résumé) 1984-2001 Canal+ détient les droits de diffusion exclusifs du Championnat de France entre 1984 et 2001. Pour la période 1997-2001, Canal+ déboursait 800 millions de francs par an pour s’acquitter des droits de diffusion. TF1 diffuse les résumés des matchs à travers son émission du dimanche matin Téléfoot[51],[52].
Canal+, TPS ; TF1 et France 3 (résumé) 2001-2004 Le lancement de TPS en modifie la situation. En concurrence avec Canal+, l'opérateur de bouquet satellite propose une offre en forte augmentation par rapport à ce que déboursait Canal+ pour la période 1997-2001. En 1999, la LNF décide de partager les droits entre Canal+, qui en conserve une grande partie, et TPS qui fait ainsi son entrée dans le domaine du sport. Canal+ débourse désormais environ 2 milliards de francs par an et TPS environ 1,3 milliard[52]. TF1 diffuse les résumés des matchs à travers son émission du dimanche matin Téléfoot. Outre ce magazine du dimanche, la LNF attribue pour 6,1 millions d'euros par an à France Télévisions les droits de diffusion d'un magazine hebdomadaire diffusé le lundi. Entre 2001 et 2004, Foot 3 diffusé sur France 3 revient sur la Ligue 1 et la Ligue 2 pendant 35 minutes chaque lundi[53].
Canal+, TF1 (résumé de 2005 à 2007), France 2 (résumé en 2007-2008) 2005-2008 Le , Canal+ fait une offre de 600 millions d'euros en moyenne par an pour la diffusion exclusive de la Ligue 1 soit un montant nettement supérieur au prix de réserve de 450 millions d'euros fixé par la Ligue de football professionnel. Jusqu'en 2007, c'était TF1 qui diffusait les résumés des matchs à travers son émission du dimanche matin Téléfoot; mais à partir de 2007, c'est France 2 qui diffuse les résumés avec la nouvelle émission France 2 Foot[54].
Canal+, Orange Sport 2008-2012 En , la LFP attribue les droits de diffusion de la Ligue 1 à deux opérateurs : Canal+ et Orange Sport. Canal+ verse chaque année 460 millions d'euros et Orange Sport, 208 millions. La LFP perçoit au total 668 millions d'euros par an, un peu plus qu'entre 2005 et 2008. Par ailleurs Canal+ a acquis le droit des résumés des matchs du championnat en créant le Canal Football Club[55].
Canal+, beIN Sports 2012-2016 Après Orange Sport, c'est Al Jazeera Sports avec sa filiale beIN Sports qui vient concurrencer Canal+ sur la Ligue 1. La LFP attribue en les droits de diffusion à Canal+ et Al Jazeera Sports. La Ligue 1 est un enjeu stratégique pour Al Jazeera Sports qui en fait la vitrine de son groupe de chaînes sportives beIN Sports lancé en France le . Cependant, le retrait brutal d'Orange Sport déstabilise le marché et le montant des droits vendus par la LFP est en recul de 61 millions d'euros à 607 millions d'euros par an[56],[57].
Canal+, beIN Sports 2016-2020 En , la LFP sélectionne les mêmes diffuseurs qu'en 2011, mais cette fois le montant des droits de diffusion est en forte hausse et atteint 748,5 millions d'euros par an. Canal+ va débourser un total de 540 millions d'euros par an et beIN Sports 186,5 millions d'euros par an. La LFP a anticipé son appel d'offres, qui devait avoir lieu initialement en , pour profiter de la concurrence entre Canal+ et beIN Sports[58].
À partir de 2016, les droits TV se répartissent comme ceci : le groupe Groupe Canal+ diffuse les trois plus belles affiches de chaque journée avec un match sur Canal+ Sport (possibilité de co-diffusion le vendredi soir ou samedi à 17h de 12 matchs par an par beIN Sports) le vendredi soir à 20h45 une deuxième affiche le samedi après-midi à 17h sur la chaîne prenium Canal+.Les grands matchs du championnat sont proposés lors de l'affiche du dimanche soir sur la chaîne premium de Canal+ à 20h45. Le reste de la compétition est diffusé par beIN Sports avec 4 ou 5 affiches le samedi soir à 20h, 1 affiche le dimanche à 15h et 1 ou 2 matchs à 17h dimanche après-midi. (Les trois matchs de Canal+ sont aussi proposés sur les antennes de beIN Sports en différé le soir à minuit).
La LFP a également attribué des magazines avec Jour de foot sur Canal+ Sport le samedi soir à 23h15 et sur Canal+ deux rendez-vous le dimanche avec à 19h en clair le Canal Football Club et à 23h le magazine J+1. beIN Sports a aussi obtenu des émissions avec Vendredi ligue 1 le vendredi soir à 22h45 et Dimanche Ligue 1 le mag le dimanche à 10h qui propose des résumés des matchs du vendredi et du samedi ainsi que des analyses. beIN indique également la création du Football Show un nouveau magazine bilan le lundi soir.
Il est à noter que pour la saison 2017-2018, un match a été co-diffusé en direct sur une chaine gratuite (C8). Il s'agit de PSG - Troyes (15ème journée) et représente une première depuis la diffusion de la ligue 1/D1 à la télévision. Pour la saison 2018-2019, l'opération est renouvelée pour Reims - OM (23ème journée).
Mediapro, Canal+ (résumé et en direct) 2020-2024 Canal+ ne décroche aucun lot lors de l'appel d'offres de la Ligue 1 pour la première fois depuis les années 1980. L'agence Mediapro décroche les principaux lots tandis que beIN Sports conserve un match le samedi soir et une affiche le dimanche après midi à 17h. La LFP devrait toucher 1,153 milliards d'euros par an, une hausse marquée (+ 60%) par rapport à la période précédente. Free obtient les droits numériques (extraits en quasi-direct) alors que plusieurs lots (dont les magazines du lundi et jeudi) ne sont pas attribués, aucun soumissionnaire n'ayant atteint le prix de réserve[59]. En décembre 2019, Canal+ trouve finalement un accord avec beIN Sports pour racheter les droits des matchs du samedi soir et du dimanche à 17h sur cette période[60].
Mediapro (société)Canal Football ClubCanal+France 2 FootFrance 2TéléfootTF1Canal+beIN Sports (France)Orange sportOrange sportCanal+TPS (entreprise)Canal+Mediapro (société)Canal+

Ligue 2[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
Eurosport 1993-2004 TV Sport qui diffuse de l'époque la Ligue 2 jusqu'en mars 1993 pour qui devient Eurosport pour décroche en la diffusion exclusive des matchs de la Ligue 2 pour les saisons 2001-2002 à 2003-2004[61].
2004-2007 Eurosport décroche à nouveau en les droits de diffusion exclusifs des matchs de la Ligue 2 pour les saisons 2004-2005 à 2006-2007. Eurosport s'acquitte de 15 millions d'euros de droits par saison au titre de la diffusion du championnat[62].
Eurosport, Numericable 2007-2010 Le , la LFP attribue la diffusion du match du lundi soir de Ligue 2 à Eurosport pour les saisons 2007-2008 à 2009-2010[63]. Cependant, la LFP échoue à désigner un diffuseur pour l'affiche du vendredi soir. Il faudra attendre le pour que la Ligue attribue ce droit s'élevant à 5 millions d'euros par saison au groupe Noos-Numericable qui le diffuse sur Ma Chaîne Sport. En tout, la LFP perçoit 15 millions d'euros de droits de diffusion par saison[64].
Eurosport, CFoot 2010-2012 Plusieurs candidats répondent à l'appel d'offres de la LFP pour l'attribution des droits de la Ligue 2 : Eurosport, Numericable, France Télévisions et Orange. Au terme du processus de sélection, Eurosport obtient les droits de diffusion du match du lundi soir jusqu'en 2012. Ces droits étaient précédemment détenus par Noos-Numericable[65]. Le reste des matchs n'est attribué à aucun des candidats puisque la LFP décide de créer sa propre chaîne CFoot à qui sont attribués les droits de diffusion du reste des rencontres et qui commence à émettre le [66]. Le contrat avec CFoot qui devait échoir en 2014 s'achève finalement en 2012 et la LFP relance un appel d'offres au début de 2012. CFoot ferme à la fin de la saison 2011-2012 le .
beIN Sports, Eurosport 2012-2016 Le , la LFP attribue à beIN Sports la majorité des droits de la Ligue 2 avec notamment les droits de diffusion des 8 matchs du vendredi soir en multiplex et d'un match le samedi. Eurosport conserve les droits de diffusion du match du lundi soir jusqu'en 2016[67].
beIN Sports, Canal+ Sport 2016-2020 beIN Sports conserve la diffusion des matchs du vendredi 20h et du match du samedi qui passe pour cette période à 15h. Cependant, pour la diffusion du match du lundi soir, la diffusion se fera sur Canal+ Sport à partir de 2016 ce qui signifie qu'Eurosport, diffuseur historique de la Ligue 2 ne diffuse plus le championnat à partir de la saison 2016-2017[68]. (Le match du lundi soir est aussi proposé en différé sur beIN Sports).
Mediapro,
beIN Sports
2020-2024 Le multiplex des matchs du vendredi soir, qui sera dorénavant disputé samedi soir à 19h, est attribué à Mediapro tandis que beIN Sports conserve le match du samedi de 15h et obtient le match du lundi soir qui auparavant était diffusé sur Canal+ Sport[69].


beIN Sports (France)Canal+ SportEurosportNumericableNumericableMediapro (société)beIN Sports (France)CFootEurosport

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
France Télévisions 1997-1999 La Coupe de la Ligue est diffusée sur TF1 jusqu'en 1997 mais la LFP attribue en 1997 les droits de diffusion de la Coupe de la Ligue à France 3[70], puis en , France Télévisions renouvelle son contrat avec la Ligue pour 220 millions de francs sur trois ans[71]. France Télévisions renouvelle encore une fois son contrat avec la Ligue pour la période 2003-2006, elle s'acquitte alors de droits s'élevant à une trentaine millions d'euros par saison. En , lorsque la LFP lance un appel d'offres pour la période 2006-2009, Canal+ se porte candidat[72]. Pourtant, le , France Télévisions remporte l'appel d'offres et décroche ainsi les droits de diffusion de la Coupe de la Ligue pour une somme de 34,5 millions d'euros par saison jusqu'en 2009[73].
1999-2003
2003-2006
2006-2009
2009-2012 La LFP attribue le l'attribution des droits de diffusion de la Coupe de la Ligue à France Télévisions pour les saisons 2009-2010 à 2011-2012. France Télévisions annonce prévoir la diffusion de 16 matchs en direct par saison, y compris des matchs de tour préliminaire, une exposition accrue grâce à la montée en puissance de la chaîne France 4 en complément de France 2 et France 3. Le groupe prévoit aussi une meilleure exposition de la compétition sur Internet avec la mise en place d'une offre de vidéo à la demande des temps forts des matchs[74],[75].
2012-2016 En , la LFP attribue à nouveau à France Télévisions l'intégralité des droits de diffusion de la Coupe de Ligue pour la période 2012-2016[76].
Canal+ et France Télévisions 2016-2020 La LFP annonce le que les droits de diffusion de la Coupe de la Ligue sont attribués à Canal+ et France Télévisions pour les saisons 2016-2017 à 2019-2020. Canal+ diffuse l'intégralité de la compétition, tandis que France Télévisions co-diffuse la meilleure affiche (à partir des 16e de finale) sur France 2, France 3 ou France 3 Régions[77].
- 2020-2024 La LFP annonce la suspension de la Coupe de la Ligue à partir de 2020 en l'absence de diffuseur[78]
Canal+France TélévisionsTF1France TélévisionsTF1

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
TF1 et Eurosport 1997-2006 TF1 détenait les droits de diffusion de la Coupe de France jusqu'en 2006. La chaîne déboursait près de 11 millions d'euros par saison de droits de diffusion et Eurosport diffuse en intégralité de cette Coupe de France.



France Télévisions et Eurosport



2006-2010 Le , la Fédération française de football annonce qu'elle sélectionne France Télévisions et Eurosport pour la diffusion de la Coupe de France entre les saisons 2006/2007 et 2009/2010. Le groupement verse 14,150 millions d'euros de droits de diffusion par saison. M6 dont l'offre qualitative est jugée « globalement meilleure » n'est pas sélectionnée du fait du prix trop faible qu'elle proposait[79].
2010-2014 Le groupement est reconduit pour les saisons 2010/2011 à 2013/2014[80].
2014-2018 Le , la Fédération française de football annonce qu'elle accorde à nouveau les droits de diffusion au groupement France Télévisions et Eurosport. La FFF a alors sélectionné France Télévisions et Eurosport pour un lot commun à trois compétitions : la Coupe de France masculine, la Coupe de France féminine et le Championnat de première division féminin[81].
2018-2022 En 2017, la Fédération française de Football annonce le renouvellement, jusqu’à la saison 2021-2022, de son partenariat avec France Télévisions qui co-diffusera un multiplex de 5 matchs (une affiche différente par régions) pour les 32e et co-diffuse la meilleure affiche de chaque tour à partir des 16e de finale avec Eurosport qui diffuse également le reste de la compétition.
EurosportFrance TélévisionsTF1

National[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
Ma Chaîne Sport (actuel SFR Sport 2) 2013-2016 Ma Chaîne Sport diffuse le championnat à partir de 2013 jusqu'à la saison 2015-2016. Au lancement de l'appel d'offres en 2012, aucun candidat ne s'était manifesté. Ma Chaîne Sport fut le seul candidat à la diffusion en se manifestant en 2013 auprès de la FFF. Selon le journal L'Équipe, la chaîne déboursait 200 000 euros de droits de diffusion par saison de championnat (hors frais de captation)[82]. À la vingtaine de matchs diffusés par saison, Ma Chaîne Sport ajoutait un magazine hebdomadaire diffusé le lundi : Objectif Ligue 2[83].
Canal+ 2016-2019 Le , la FFF annonce que Canal+ décroche les droits de diffusion de la compétition pour les saisons 2016-2017 à 2018-2019. L'offre de Canal+ s'élève à 600 000 euros par saison soit le triple de ce que déboursait Ma Chaîne Sport sur la période précédente. Canal+ diffusera les rencontres du championnat le samedi à 15 heures sur Foot+ ou sur Canal+ Sport. A partir de la saison 2018-2019 le Groupe Canal+ change l'horaire de diffusion et retransmet son affiche le jeudi soir à 20h30. Le reste des matches du championnat sera diffusé sur Internet à travers la plate-forme de vidéos en ligne Dailymotion. D'un point de vue technique, Canal+ s'est engagé à couvrir chaque rencontre qu'elle diffuse sur son antenne avec un minimum de quatre caméras[82],[83].
Canal+ Sport & YouTube 2019-2020 Le groupe Canal+ prolonge d'une année son contrat avec la FFF pour la diffusion du Championnat de National. Canal+ Sport diffuse un match par journée le vendredi soir à 18 h. Le reste des matchs est diffusé sur YouTube le vendredi à 20 h.
YouTubeCanal+Ma Chaine Sport

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Trophée des champions beIN Sports Jusqu'en 2020
Équipe de France masculine Groupe TF1 Jusqu'en juillet 2018
Groupe TF1 et M6 2018-2022 Les deux diffuseurs diffusent chacun un match lors des semaines internationales : matchs amicaux, Ligue des Nations, matchs de qualification au Championnat d'Europe des Nations et à la Coupe du Monde de football.
Équipe de France espoirs Groupe Canal+ 2014-2022 Les matches de l'équipe de France sont diffusés sur Canal+Sport
Équipe de France féminine CStar ou C8 2009-2018
Groupe M6 2018-2023
Coupe de France féminine France 4 et Eurosport 2 2014-2022
D1 féminine France 4 et Eurosport 2 2014-2018 Eurosport 2 diffuse 20 matchs par saison et France 4 4 à 5 matchs par saison.
Groupe Canal+ 2018-2022 Canal+ Sport propose les deux plus belles affiches à chaque journée (le samedi a 14h30 et le dimanche a 15h) et Foot+ diffuse les 4 autres matchs du samedi a 14h30. À noter que certaines affiches du championnat seront co-diffusés en clair sur C8 ou CStar.

Compétitions étrangères par pays[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Angleterre Angleterre[modifier | modifier le code]

Premier League[modifier | modifier le code]

Diffuseur(s) Période Observations
Canal+ 1997-2001 Pour la première fois, Canal+ obtient les droits du championnat anglais[84].
2001-2004 Canal+ associé au groupe News Corporation détenu par Rupert Murdoch constitue un consortium qui décroche les droits[84],[85]. Selon le journal L'Équipe, Canal+ déboursait seulement 4,5 millions d'euros par an entre 2001 et 2004 pour diffuser la Premier League en France[86].
TPS 2004-2007 En , TPS obtient l'exclusivité des droits de diffusion de la Premier League en France pour 3 ans que TF1 détenait depuis 1997. TPS s'acquitte, selon le journal Les Échos, de 25 millions de droits de diffusion sur trois ans[87]. TPS diffuse ces matchs sur TPS Star, puis à partir du sur TPS Foot, chaîne dédiée au football.
Groupe Canal+ 2007-2010 Le Groupe Canal+ a récupéré ces droits de diffusion à l'occasion de sa fusion avec TPS qui les détenait auparavant. Canal+ aurait payé 7 millions d'euros par saison pour diffuser la Premier League[88],[86].
2010-2013 Le , Canal+, malgré la concurrence d'Orange Sport, conserve les droits de diffusion de la Premier League jusqu'en 2013[88]. Le Groupe Canal+ avait récupéré ces droits de diffusion depuis sa fusion avec TPS qui les détenait auparavant.
2013-2016 Malgré la concurrence de beIN Sports, Canal+ est sélectionné début 2013 pour conserver la diffusion de la Premier League jusqu'en 2016. Canal+ devra s'acquitter de droits compris entre 60 et 70 millions d'euros par saison[89].
RMC Sport 1
Numéro 23 (2 matchs en clair)
2016-2019 Alors que Canal+ faisait figure de favori pour remporter à nouveau les droits de diffusion de la Premier League, Altice remporte les droits de diffusion avec une offre d'une centaine de millions par an, un montant bien supérieur à celui versé par Canal+ pour la période 2012-2016[90],[91]. Afin de valoriser ces droits de diffusion, Altice restructure son offre de chaînes sportives et remplace Ma Chaîne Sport par SFR Sport à partir de .
Groupe Canal+ et RMC Sport 1 2019-2022 Canal+ récupère les droits de diffusion pour 3 saisons à partir d'août 2019[92],[93]. Le groupe aurait déboursé près de 345 millions d'euros pour acquérir les droits pour la période 2019-2022 soit 115 millions d'euros par an[94]. Co-diffusion des 380 rencontres sur RMC Sport [95]
RMC StoryRMC Sport (bouquet)Canal+RMC Sport (bouquet)Canal+TPS (entreprise)Canal+

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Football League Championship beIN Sports 2019-2022 Contrat prolongé par beIN Sports MENA avec la Ligue Anglaise de Football (EFL) pour la période 2019-2022[96]. Le contrat exclusif prend effet dès août 2019 dans 24 pays dont la France.
Football League One beIN Sports[96] 2019-2022
Football League Two beIN Sports[96] 2019-2022
FA Cup beIn Sports[97] 2016-2019
Football League Cup beIn Sports 2019-2022 Contrat prolongé par beIN Sports MENA avec la Ligue anglaise de Football (EFL) pour la période 2019-2022[96]. Le contrat exclusif prend effet dès août 2019 dans 24 pays dont la France.
Community Shield beIN Sports 2016-2022
Emirates Cup Groupe Canal+ 2019 Canal+Sport diffuse l'édition 2019 et la confrontation entre Arsenal et l'Olympique Lyonnais

Drapeau de l'Allemagne Allemagne[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Bundesliga TPS 2006-2009 TPS acquiert en les droits de diffusion de la Bundesliga en France pour les saisons 2006/2007 à 2008/2009. Le contrat signé inclut l'exclusivité des championnats de première et deuxième divisions allemandes. Les matchs sont diffusés sur TPS Star, TPS Foot (jusqu'en 2007), Multivision Sport (en paiement à la séance) et Infosport (information sportive). TPS annonce aussi qu'au moins une affiche par journée de championnat sera diffusée en haute définition[98]. À noter que, malgré la fusion entre le Groupe Canal+ et TPS, la Bundesliga reste diffusée sur TPS Star jusqu'à la fin du contrat à l'issue de la saison 2008-2009. Selon le journal L'Équipe, Canal+ s’acquittait alors de droits s'élevant à 2,5 millions d'euros par an[99].
Orange 2009-2012 Orange acquiert les droits de diffusion de la saison 2009-2010 de Bundesliga en . Le contrat comprend la diffusion de 4 affiches par week-end sur Orange Sport[100]. Début-2010, Orange renouvelle son contrat jusqu'en 2012, le groupe télécom s'acquitte de droits s'élevant à 5 millions d'euros par an pour la diffusion exclusive du championnat allemand.
beIN Sports et Canal+ 2012-2015 Début-2012, beIN Sports et Canal+ acquièrent les droits de la Bundesliga jusqu'à la saison 2014-2015. Canal+ et beIN Sports se seraient engagés à verser 23 millions d'euros par an pour ces droits[101].
beIN Sports 2015-2017[102] beIN Sports obtient l'exclusivité de la diffusion de la Bundesliga en France pour deux saisons (2015-2016 et 2016-2017)[103].
beIN Sports 2018-2021[104] En 2017, beIN Sports annonce un accord de diffusion de la Bundesliga pour 3 saisons (2018-2019 à 2020-2021).
DFB-Pokal - 2018-2021 Aucun diffuseur en France. Diffuseur précédant : BeIn Sports.
Supercoupe d'Allemagne beIN Sports 2019 beIN Sports diffuse l'édition 2019 entre le Borussia Dortmund et le Bayern Munich.
Audi Cup RMC Sport 2019 RMC Sport diffuse l'édition 2019[105].
Canal+beIN Sports (France)Orange sportOrange sportTPS (entreprise)

Drapeau de l'Espagne Espagne[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
La Liga Groupe Canal+ 2006-2009
2009-2012
beIN Sports 2012-2015
2015-2018
2018-2021
La Liga 2 YouTube 2019- YouTube diffuse l'intégralité des rencontres
Copa del Rey beIN Sports 2015-2019 beIN Sports diffuse l'intégralité de la compétition jusqu'aux 1/2 finales. La finale est diffusée par le Groupe Canal+.
diffuseur à déterminer 2019-2022 La Copa del Rey change de formule à partir de la saison 2019-2020. Désormais, les confrontations se jouent sur un seul match sauf lors des demi-finales. La compétition est retransmise par un seul et même diffuseur.
Supercoupe d'Espagne diffuseur à déterminer jusqu'en 2021 ou 2022 Le Groupe Canal+ diffusait la compétition de 2012 à 2018.

A partir de la saison 2019-2020, la formule de la compétition change et prend la forme d'un Final Four.

Trophée Joan Gamper L'Équipe depuis 2016
Trophée Santiago Bernabéu L'Équipe depuis 2016

La Liga

beIN Sports (FranceSport+beIN Sports (France)Canal+

Drapeau de l'Italie Italie[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Série A italienne Canal+ jusqu'en 2012 Canal+ est le diffuseur exclusif de la Série A italienne en France jusqu'en 2012. Les droits annuels acquittés par Canal+ pour la diffusion de la compétition s'élevaient à 10 millions d'euros[106].
beIN Sports et Canal+ 2012-2015 Canal+ Sport diffuse deux matchs, le samedi à 20h45 et le dimanche à 15h. beIN Sports retransmet deux matches : le samedi à 18h et le dimanche à 20h45[106],[107].
beIN Sports 2015-2018
2018-2021 En juin 2018 BeIn Sports annonce avoir renouvelé les droits TV du championnat d'Italie.
Série B - La chaîne L'Équipe a diffusé la Série B en 2015-2016.
Tim Cup[108] Eurosport 1 2016-2018
YouTube et La chaîne L'Équipe 2019- YouTube retransmettra gratuitement le Coupe d'Italie jusqu'aux 1/2 finale et La chaîne L'Équipe diffuse la finale de la compétition en 2019[109]
Supercoupe d'Italie[108] Eurosport 1 2016-2018
YouTube 2019-

Drapeau du Portugal Portugal[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Liga NOS beIN Sports Jusqu'en 2016
RMC Sport 2016-2020 Le groupe Altice a annoncé le 10 août 2016 l’exclusivité du championnat portugais. À partir du 12 août, SFR Sport retransmettra jusqu’à 6 rencontres en direct sur les différentes antennes du groupe, dont les principaux clubs : le Sporting, le Benfica, et le FC Porto[110],[111].
Coupe du Portugal RMC Sport
Coupe de la Ligue Portugaise RMC Sport

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Eredivisie Foot+ jusqu'en 2020

Drapeau des États-Unis États-Unis et Drapeau du Canada Canada[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Major League Soccer Sport+ 2004-2006
Eurosport 2007-2008
Sport+ 2010-2014 Sport+ était le diffuseur exclusif de la MLS en France jusqu'en 2014[112].
Eurosport 1 2015-2018 Eurosport décroche en les droits de diffusion de la MLS pour la France. La compétition est diffusée sur les antennes d'Eurosport 1 et 2 ainsi que la plateforme numérique Eurosport Player[112],[113]
BeIn Sports 2019-

Drapeau de l'Argentine Argentine[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Primera división Ma Chaîne Sport jusqu'en 2015
BeIN Sports 2015-2019

Une affiche par journée.

Copa Argentina de fútbol BeIN Sports

Drapeau du Brésil Brésil[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Brasileirão YouTube 2018 - YouTube retransmettra gratuitement le championnat brésilien dans une trentaine de pays dans le monde, dont la France.
Copa do Brasil RMC Sport 2

Drapeau de l'Écosse Écosse[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Scottish Premiership Foot+
Scottish Cup La chaîne L'Équipe Diffusion d'une 1/2 finale et la finale en direct
The Scottish League Cup La chaîne L'Équipe

Drapeau de la Belgique Belgique[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Jupiler Pro League Foot+ jusqu'en 2020
Croky Cup L'Équipe 21 Diffusion de la finale en direct

Drapeau de la Russie Russie[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Championnat de Russie YouTube Depuis 2018 Toutes les rencontres sont en intégralité

Drapeau de la Turquie Turquie[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Coupe de Turquie beIN Sports
SÜPER Lig Turque beIN Sports[115] Meilleure affiche

Drapeau de la République populaire de Chine Chine[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Chinese Super League RMC Sport 2[116] jusqu’à l’issue de la saison 2017-18 2 rencontres en direct par journée, chaque week-end (entre 9h30 et 13h, heure française).

Futsal[modifier | modifier le code]

Compétition Diffuseur(s) Période Observations
Euro de Futsal La chaîne l'Équipe édition 2018
Coupe du monde de futsal Eurosport
Ligue des champions de futsal Eurosport

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Coupe du monde: accord entre TF1 et France Télévision », sur Les Echos, (consulté le 28 juillet 2019)
  2. Libération, « Mondial: France 2 lance Superfoot », (consulté le 4 juillet 2016)
  3. France 2, « Coupe du Monde 1998 - Calendrier des rencontres », sur web.archive, (consulté le 4 juillet 2016)
  4. Le Monde, « TF1 s'assure l'exclusivité des deux prochaines Coupes du monde de football », (consulté le 6 juillet 2016)
  5. « Coupe du Monde 2006 - Dispositif TV », sur sport-tv.org, (consulté le 6 juillet 2016)
  6. Le Monde, « Eurosport et Canal+ diffuseront les matches de la Coupe du monde », (consulté le 6 juillet 2016)
  7. Le Monde, « TF1 cède des matches de la Coupe du monde à France Télévision et Canal+ », (consulté le 6 juillet 2016)
  8. Le Parisien, « Mondial 2014 : BeIN diffusera les 64 matchs, TF1 en garde 28 », (consulté le 6 juillet 2016)
  9. Le Monde, « TF1 et beIn Sports diffuseront les deux prochaines Coupes du monde de football », (consulté le 6 juillet 2016)
  10. a et b « L’Équipe acquiert auprès de l’UEFA les droits de diffusion des matches de qualification de l’Euro 2020 et de la Coupe du monde 2022 - L'ÉQUIPE - le blog », sur lequipe.fr, (consulté le 28 juillet 2019)
  11. « Foot féminin : W9 s'adjuge les droits de la Coupe du monde 2015 », sur ozap.com (consulté le 28 juillet 2019)
  12. « Coupe du monde féminine 2019 : sur quelles chaînes suivre la compétition ? », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 28 juillet 2019)
  13. France Télévision ne prend son nom actuel, France Télévisions, qu'en 2000
  14. France Télévision, « L'Euro 1996 sur France Télévision », sur web.archive, (consulté le 3 juillet 2016)
  15. Stratégies, « La diffusion de l'Euro partagée entre TF1, France 2 et France 3 », (consulté le 27 juin 2017)
  16. France Télévision, « L'Euro 2000 sur France Télévision », sur web.archive, (consulté le 3 juillet 2016)
  17. « Le match d'ouverture Portugal-Grèce et la finale de l'Euro-2004 », sur telesatellite.com, (consulté le 27 mai 2016)
  18. Stratégies, « Eurosport diffusera tous les matchs de l'Euro-2004 », (consulté le 29 mai 2016)
  19. a et b UEFA, « Les droits TV attribués en France », sur argentdusport.free.fr, (consulté le 29 mai 2016)
  20. Stratégies, « TF1 et M6 se partagent les matchs de l'Euro 2008 », (consulté le 29 mai 2016)
  21. Football365.fr, « Éliminatoires Canal Plus diffusera tous les matchs sauf les Bleus », (consulté le 28 mai 2016)
  22. BFM Business, « Droits TV: l'Euro 2016 sera en grande partie payant », (consulté le 28 mai 2016)
  23. L'Équipe, « Le calendrier TV de l'Euro 2016 sur TF1, M6 et beIN Sports », (consulté le 28 mai 2016)
  24. Télézappeur, « Droits TV : L’Euro féminin 2017 sur France Télévisions », sur MediaSportif, (consulté le 26 mai 2016)
  25. « Les Coupes du monde 2018 et 2022 diffusées sur TF1 et beIN Sports », sur L'Equipe.fr (consulté le 14 janvier 2016)
  26. « Droits TV : La chaine L’Équipe diffusera les Euro U19 jusqu’en 2020 »
  27. « Finale de l'Euro U17 : à quelle heure et sur quelle chaîne ? », sur www.cnews.fr (consulté le 28 juillet 2019)
  28. « Droits TV : La Copa America 2015 sur beIN SPORTS »
  29. Nicolas Messant, « Copa America 2019 : Dispositif et Programme TV sur beIN SPORTS », sur MediaSportif, (consulté le 28 juillet 2019)
  30. Nicolas Messant, « CAN 2015 : 100% de la compétition sur CANAL+ », sur MediaSportif, (consulté le 28 juillet 2019)
  31. lefigaro.fr, « CAN 2019: la finale Sénégal-Algérie diffusée en clair sur TMC vendredi », sur Le Figaro, (consulté le 28 juillet 2019)
  32. Nicolas Messant, « Les éliminatoires de la CAN 2017 en direct sur beIN SPORTS », sur MediaSportif, (consulté le 28 juillet 2019)
  33. Nicolas Messant, « beIN SPORTS renforce son catalogue football », sur MediaSportif, (consulté le 6 septembre 2016)
  34. « Canal+ et TF1 se partagent la diffusion de la Ligue des Champions », sur Stratégies, (consulté le 23 mai 2016)
  35. « Canal+ et TF1 se partageront la diffusion des matchs de la Ligue des Champions de football », sur Stratégies, (consulté le 23 mai 2016)
  36. « TF1 et Canal+ conservent la Ligue des Champions », sur Stratégies, (consulté le 23 mai 2016)
  37. « TF1 et Canal+ resignent pour 3 ans avec la Ligue des Champions », sur Stratégies, (consulté le 23 mai 2016)
  38. « Al Jazira pique la Ligue des Champions à Canal+ », sur Stratégies, (consulté le 23 mai 2016)
  39. « Canal+ remporte le premier choix des matchs de la Ligue des Champions », sur Stratégies, (consulté le 23 mai 2016)
  40. « D8 s'offre la finale de la Ligue des champions », sur L'Equipe.fr (consulté le 9 décembre 2015)
  41. L'Équipe, « Droits TV : La Ligue des champions et la Ligue Europa sur SFR Sport », (consulté le 16 mai 2017)
  42. « En 2018, la Ligue des champions devrait être aussi visible en clair », Le Journal du Dimanche, (consulté le 16 mai 2017)
  43. « La chaine BFMTV va diffuser la finale de la Ligue des Champions en clair », Le Journal du Dimanche, (consulté le 8 mars 2019)
  44. Stratégies, « La Coupe de l'UEFA sur TF1 et Canal+ », (consulté le 6 juillet 2016)
  45. Stratégies, « M6 qualifié en Coupe d'Europe », (consulté le 6 juillet 2016)
  46. Stratégies, « La Coupe UEFA sur M6 jusqu'en 2009 », (consulté le 6 juillet 2016)
  47. Stratégies, « M6 et Canal+ se partagent l'Europa League de Football », (consulté le 6 juillet 2016)
  48. Stratégies, « Al-Jazeera prend l'Europa League à Canal+, M6 et W9 gardent les meilleurs matchs », (consulté le 6 juillet 2016)
  49. Stratégies, « L'Europa League reste sur W9 et beIN Sports », (consulté le 6 juillet 2016)
  50. « Droits TV : La Copa Libertadores revient sur Ma Chaîne Sport »
  51. Nicole Vulser, « Football: Canal+ va débourser 200 millions supplémentaires par an », sur Les Échos, (consulté le 13 mai 2016)
  52. a et b Jean-Christophe Féraud, « L'argent de la télévision arrose généreusement le football français », sur Les Échos, (consulté le 13 mai 2016)
  53. LNF, « LNF 1999 - 2004 : droits TV », sur argentdusport.free.fr, (consulté le 24 juin 2016)
  54. Enguérand Renault, « Pour l'exclusivité du football, Canal+ paye 1,8 milliard d'euros sur trois ans », sur Les Échos, (consulté le 13 mai 2016)
  55. « Canal+ et Orange se répartissent les droits télévisuels de la Ligue 1 de football », sur Le Monde, (consulté le 13 mai 2016)
  56. « Canal+ et Al-Jazira investissent 510 millions d'euros pour les droits de la L1 », sur Le Monde, (consulté le 13 mai 2016)
  57. « Une baisse de 61 ME », sur L'Équipe, (consulté le 13 mai 2016)
  58. « Droits TV Ligue 1 : montant record de 748,5 millions d'euros par an », sur Le Parisien, (consulté le 13 mai 2016)
  59. « Droits TV : Canal+ perd toute la Ligue 1 à partir de 2020 », sur L'Équipe, (consulté le 11 novembre 2018)
  60. « Canal+ récupère les droits TV de la Ligue 1 de beIN sports de 2020 à 2024 », sur sport.francetvinfo.fr, (consulté le 9 décembre 2019).
  61. Stratégies, « L'année du big-bang », (consulté le 29 mai 2016)
  62. Stratégies, « Le match Canal+/TPS », (consulté le 29 mai 2016)
  63. LFP, « Droits TV - Communiqué de presse », sur argentdusport.free.fr, (consulté le 29 mai 2016)
  64. LFP, « Droits audiovisuels de Ligue 2 : La grande soirée du vendredi attribuée à Noos-Numericable », sur argentdusport.free.fr, (consulté le 29 mai 2016)
  65. LFP, « Eurosport, Numericable, France Télévisions et Orange, candidats pour la Ligue 2 de football », (consulté le 29 mai 2016)
  66. Stratégies, « La ligue de football lance sa chaîne de télé », (consulté le 29 mai 2016)
  67. LFP, « Les droits audiovisuels de Ligue 2 attribués à beIN Sport et Eurosport », (consulté le 29 mai 2016)
  68. Mathieu Warnier, « beIn Sports et Canal Plus se partagent la Ligue 2 », sur Football365, (consulté le 12 mai 2016)
  69. « Droits TV : Mediapro et beIN Sports s'offrent la Ligue 2 », sur L'Équipe, (consulté le 4 décembre 2018)
  70. Libération, « Football: la Coupe de la Ligue sur France 3 », (consulté le 1er juin 2016)
  71. Libération, « Le service public conserve la Coupe de la Ligue de foot », (consulté le 1er juin 2016)
  72. Libération, « Canal + louche sur la Coupe de la Ligue », (consulté le 1er juin 2016)
  73. Libération, « France Télévisions garde le ballon », (consulté le 1er juin 2016)
  74. LFP, « La Coupe de la Ligue attribuée à France Télévisions », (consulté le 1er juin 2016)
  75. LFP, « France Télévisions conserve les droits de la Coupe de la Ligue de Football jusqu’en 2012 », sur web.archive, (consulté le 1er juin 2016)
  76. Francetv sport, « La Coupe de la Ligue reste sur France Télévisions », (consulté le 1er juin 2016)
  77. LFP, « Droits sportifs : la Coupe de la Ligue attribuée à Canal+ et France Télévisions », (consulté le 1er juin 2016)
  78. « La LFP suspend la Coupe de la Ligue à la fin de cette saison », (consulté le 21 septembre 2019).
  79. Fédération française de football, « Droits TV de l'Équipe de France et de la Coupe de France », sur web.archive.org, (consulté le 19 mai 2016)
  80. Fédération française de football, « Résultat des consultations pour les droits audiovisuels de la FFF », sur fff.fr, (consulté le 19 mai 2016)
  81. « La Coupe de France reste sur Eurosport et France Télévisions », sur www.mediasportif.fr, (consulté le 19 mai 2016)
  82. a et b L'Équipe, « Canal + a triplé les droits TV pour le National », (consulté le 7 juillet 2016)
  83. a et b MediaSportif, « Droits TV : Canal+ récupère le championnat National », (consulté le 7 juillet 2016)
  84. a et b « Premier League : tf1 conserve les droits mondiaux », sur sport.fr, (consulté le 15 mai 2016)
  85. « Droits télé: contrat record du foot anglais », sur Libération, (consulté le 15 mai 2016)
  86. a et b L'Équipe, « Droits TV : Premier League, l'inflation permanente », (consulté le 16 novembre 2016)
  87. « TPS a acquis l'exclusivité des droits du football anglais pour la France », sur Les Échos, (consulté le 15 mai 2016)
  88. a et b « Canal + conserve la Premier League », sur France Football, (consulté le 15 mai 2016)
  89. Jérôme Lefilliâtre, « Foot anglais : pourquoi Canal+ a cassé sa tirelire », sur Challenges, (consulté le 15 mai 2016)
  90. RMC Sport, « Premier League : Altice s’offre les droits TV français », sur rmcsport.bfmtv.com (consulté le 9 avril 2016)
  91. Alexandre Piquard, « Football anglais : Altice pique les droits de diffusion à Canal+ », sur Le Monde, (consulté le 15 mai 2016)
  92. Groupe Canal+, « La Premier League anglaise revient sur CANAL+ », (consulté le 1er mai 2019)
  93. « Canal+ récupère les Droits TV de la Premier League en 2019 », sur www.mediasportif.fr,
  94. Christophe Gazzano, « Football : Canal+ retrouve les droits de la Premier League »,
  95. « Canal+ et RMC Sport diffuseront la Premier League de 2019 à 2022 », sur L'ÉQUIPE (consulté le 26 mai 2019)
  96. a b c et d Thomas G, « Droits TV : beIN Sports prolonge son contrat avec la Ligue anglaise de Football (EFL) », sur MediaSportif, (consulté le 22 avril 2019)
  97. Jérémy Tanguy, « beIN conserve les coupes anglaises », sur MediaSportif, (consulté le 21 juillet 2016)
  98. « TPS vient d'acquérir les droits de la Bundesliga », sur telesatellite.com, (consulté le 23 juin 2016)
  99. « La Bundesliga prochainement sur Orange sport ? », sur orangeinfo.fr, (consulté le 23 juin 2016), se référer au lien du journal l'Équipe du 12 mars 2009
  100. TV Magazine, « Canal+ abandonne la Bundesliga à Orange »,
  101. PureMédias, « Droits TV : Canal+ et Al Jazeera se partageront les championnats de foot italien et allemand », (consulté le 23 juin 2016)
  102. Dimitri Ranchou, « beIN SPORTS renouvelle avec le football allemand », sur MediaSportif, (consulté le 7 juillet 2017)
  103. L'Équipe, « La Bundesliga sur beIN Sports », (consulté le 21 mai 2017)
  104. « beIN Sports renouvelle avec le football allemand », sur www.mediasportif.fr, (consulté le 2 novembre 2018)
  105. Nicolas Messant, « Matchs amicaux 2019 : L’OL et l’OM sur CANAL+, le PSG et Liverpool sur beIN SPORTS », sur MediaSportif, (consulté le 28 juillet 2019)
  106. a et b L'Équipe, « Canal et Al-Jazira partagent la Serie A », (consulté le 20 mai 2017)
  107. Puremédias, « Droits TV : Canal+ et Al Jazeera se partageront les championnats de foot italien et allemand », sur ozap.com, (consulté le 20 mai 2017)
  108. a et b Sébastien DURAND, « [Droits TV] La Coupe et la Super Coupe d'Italie de Foot sur EUROSPORT jusqu'en 2018 ! - SPORT TV », sur SPORT TV (consulté le 27 janvier 2016)
  109. L'Équipe, « La finale de la Coupe d'Italie sur la chaîne L'Équipe », (consulté le 14 mai 2019)
  110. SFR Sport a acquis l'exclusivité du championnat de foot portugais - Le Figaro
  111. Le championnat portugais arrive sur SFR Sport - Médiasportif
  112. a et b « Droits TV – La MLS sur Eurosport jusqu’en 2018 »,
  113. « Exclu : La MLS passe sur Eurosport »
  114. « Les droits TV du championnat argentin pour beIN Sports »
  115. Sébastien DURAND, « [Droits TV] Football - Le championnat de Turquie sera à suivre sur beIN SPORTS ! », Sport-TV,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2017).
  116. « La Chinese Super League sur Ma Chaîne Sport », sur L'Equipe.fr (consulté le 11 avril 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]