Coupe de la confédération

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coupe de la confédération de la CAF
Description de l'image CAF_Confederation_Cup_-_Fr_-_Full_Colour.png.
Généralités
Sport Football
Création 2004
Organisateur(s) CAF
Catégorie Continentale
Périodicité Annuelle
Nations Afrique
Participants 52 participants
Statut des participants Professionnel
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre RS Berkane
Plus titré(s) CS sfaxien (3)
Meilleur(s) buteur(s)

Abdelmalek Ziaya (15)

Mahmoud Benhalib[1]
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Coupe de la confédération 2022-2023

La Coupe de la confédération de la CAF TotalEnergies est une compétition annuelle de football organisée par la Confédération africaine de football (CAF), créée sous le modèle de la Ligue Europa et qui oppose des clubs africains.

La Coupe de la confédération est née en 2004 de la fusion de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe et de la Coupe de la CAF. Elle est disputée par les clubs vainqueurs des coupes nationales et les clubs terminant leur championnat directement derrière ceux qui participent à la Ligue des champions de la CAF[2]. Le vainqueur de la compétition est qualifié pour la Supercoupe de la CAF.

Le CS sfaxien est le club le plus titré dans l'histoire de la compétition avec trois victoires. Le RS Berkane est le tenant du titre.

Histoire[modifier | modifier le code]

2004-2010[modifier | modifier le code]

En 2004, la CAF fusionne la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe créée en 1975 avec la Coupe de la CAF introduite en 1992 pour former une nouvelle compétition nommée Coupe de la confédération considérée depuis comme la deuxième compétition africaine des clubs.

Dans la première édition, le club ghanéen de Hearts of Oak remporte l'édition en battant un autre club ghanéen, l'Asante Kotoko en finale, aux tirs au but. L'année suivante, c'est le club marocain de l'AS FAR qui remporte la coupe face aux Nigérians du Dolphin FC. En 2006, le club tunisien de l'ES Sahel remporte la coupe face aux Marocains de l'AS FAR (grâce à la règle des buts marqués à l'extérieur).

Le club tunisien du CS Sfaxien remporte la coupe en 2007 en s'imposant face aux Soudanais d'Al Merreikh 5 buts à 2 en score cumulé (4-2, 1-0). La saison suivante, le CS sfaxien remporte de nouveau la coupe face à autre club tunisien, l'ES Sahel. En 2009, le Stade malien remporte l'édition en battant le club algérien de l'ES Sétif en finale, aux tirs au but. La saison suivante, le club marocain du Fath US remporte la coupe face aux Tunisiens du CS sfaxien, en s'imposant au match retour 3 à 2.

2011-2020[modifier | modifier le code]

En 2011, le club marocain du Maghreb AS défait les Tunisiens du Club africain en finale, aux tirs au but. L'année suivante, le club congolais de l'AC Léopards bat le club malien de Djoliba AC en finale. L'édition 2013 voit le CS Sfaxien s'imposer face aux Congolais du TP Mazembe. En 2014, le club égyptien d'Al Ahly SC obtient sa première coupe de la confédération en battant le club ivoirien de Séwé Sports. En 2015, l'ES Tunis remporte de nouveau la coupe en battant le club sud-africain d'Orlando Pirates. Le TP Mazembe réalise le doublé en 2016 et 2017, en battant respectivement le club algérien du MO Béjaïa et les Sud-africains du SuperSport United. Le club marocain du Raja CA est vainqueur en 2018 face aux Congolais de l'AS Vita Club. En 2019, le Zamalek SC bat les Marocains du RS Berkane en finale, aux tirs au but.

En 2020 dans un contexte de pandémie de Covid-19, les matchs sont alors disputés à huis clos, le club marocain du RS Berkane bat les Égyptiens des Pyramids FC sur le score de 1 à 0. Depuis cette saison, la finale se dispute en un match unique.

2021-[modifier | modifier le code]

En 2021 dans un contexte de pandémie de Covid-19, la plupart des matchs sont alors disputés à huis clos, le club marocain du Raja CA remporte pour la deuxième fois la coupe en battant en finale la JS Kabylie sur le score de 2 à 1[3].

En 2022, le club marocain du RS Berkane remporte pour la deuxième fois la coupe, en battant en finale aux tirs au but, le club sud-africain d'Orlando Pirates.

Format[modifier | modifier le code]

La compétition est ouverte aux vainqueurs des coupes nationales et aux clubs terminant leur championnat directement derrière ceux qui participent à la Ligue des champions de la CAF. Le nombre de clubs qualifiés par fédération ainsi que leur point d'entrée dans la compétition sont déterminés par le Classement 5-Year de la CAF. Les 12 meilleures associations peuvent avoir deux clubs en Coupe de la confédération alors que pour les autres associations, seul un club peut prendre part à la compétition. Le tenant du titre est lui automatiquement qualifié[4].

À l'exception de la finale, toutes les rencontres ont lieu en aller-retour. Pour les rencontres aller-retour à élimination directe, l'équipe ayant cumulé le plus de buts pour elle l'emporte. En cas d'égalité, la règle des buts marqués à l'extérieur s'applique ; et si elle ne donne rien le match retour est augmenté d'une séance de tirs au but.

La formule de la Coupe de la confédération se présente ainsi[4] :

  • Un tour préliminaire, les vainqueurs de ce tour se qualifient pour le deuxième tour de qualification.
  • Un tour de qualification, les vainqueurs de ce tour se qualifient pour la phase de barrages.
  • Un tour de barrage, les vainqueurs du tour de qualification affrontent les reversés de la Ligue des champions.
  • Une phase de groupes, qui constitue le tour principal de la compétition et réunit 16 équipes réparties en 4 groupes de quatre. Au sein de chaque groupe toutes les équipes s'affrontent en matchs aller-retour, selon la formule de championnat (6 journées). Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finale. En cas d'égalité de points entre deux ou plusieurs équipes, le départage se fait d'abord sur les confrontations directes entre les équipes concernées (nombre de points obtenus puis différence de buts particulière).
  • Une phase à élimination directe en matchs aller-retour, des quarts de finale aux demi-finales.
  • Une finale, disputée en aller-retour (prolongation voire tirs au but en cas d'égalité).

Le vainqueur de la Coupe de la confédération est directement qualifié pour l'édition de la saison suivante. Il rencontre également le vainqueur de la Ligue des champions lors de la Supercoupe de la CAF.

Sponsoring[modifier | modifier le code]

En Total a annoncé avoir passé un accord de sponsoring avec la Confédération africaine de football (CAF)[5]. L'accord vaut pour les huit prochaines années et concernera les dix principales compétitions organisées par la CAF, dont la Coupe de la confédération de la CAF, qui est désormais baptisée « Coupe de la confédération Total » ou « Coupe de la confédération TotalEnergies».

[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès par édition[modifier | modifier le code]

Palmarès par édition
Édition Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale
1 2004 Hearts of Oak Asante Kotoko 1-1, puis 1-1 (8-7 t.a.b.) Accra, puis Kumasi
2 2005 AS FAR Dolphin FC 0-1, puis 3-0 Port Harcourt, puis Rabat
3 2006 ES Sahel AS FAR 1-1, puis 0-0 Rabat, puis Sousse
4 2007 CS Sfaxien Al Merreikh 4-2, puis 1-0 Khartoum, puis Sfax
5 2008 CS Sfaxien (2) ES Sahel 0-0, puis 2-2 Sfax, puis Sousse
6 2009 Stade malien ES Sétif 0-2, puis 2-0 (3-2 t.a.b.) Sétif, puis Bamako
7 2010 Fath US CS sfaxien 0-0, puis 3-2 Rabat, puis Sfax
8 2011 Maghreb AS Club africain 0-1, puis 1-0 (6-5 t.a.b.) Radès, puis Fès
9 2012 AC Léopards Djoliba AC 2-2, puis 2-1 Bamako, puis Dolisie
10 2013 CS Sfaxien (3) TP Mazembe 2-0, puis 1-2 Radès, puis Lubumbashi
11 2014 Al Ahly SC Séwé Sports 1-2, puis 1-0 Abidjan, puis Le Caire
12 2015 ES Sahel (2) Orlando Pirates 1-1, puis 1-0 Johannesbourg, puis Sousse
13 2016 TP Mazembe MO Béjaïa 1-1, puis 4-1 Blida, puis Lubumbashi
14 2017 TP Mazembe (2) SuperSport United 2-1, puis 0-0 Lubumbashi, puis Pretoria
15 2018 Raja CA AS Vita Club 3-0, puis 1-3 Casablanca, puis Kinshasa
16 2019 Zamalek SC RS Berkane 0-1, puis 1-0 (5-3 t.a.b.) Berkane, puis Le Caire
17 2020 RS Berkane Pyramids FC 1-0 (finale unique) Complexe sportif Moulay-Abdallah, Rabat
18 2021 Raja CA (2) JS Kabylie 2-1 (finale unique) Stade de l’Amitié, Cotonou
19 2022 RS Berkane (2) Orlando Pirates 1-1 (5-4 t.a.b.) (finale unique) Stade Godswill Akpabio International, Uyo

2002 jskabylie

Palmarès par club[modifier | modifier le code]

Palmarès par club
Rang Club Titres (éditions) Finales perdues (éditions)
1 CS Sfaxien 3 (2007, 2008, 2013) 1
2 RS Berkane 2 (2020, 2022) 1
TP Mazembe 2 (2016, 2017) 1
ES Sahel 2 (2006, 2015) 1
5 Raja CA 2 (2018, 2021) 0
6 AS FAR 1 (2005) 1
7 Hearts of Oak 1 (2004) 0
Stade malien 1 (2009) 0
Fath US 1 (2010) 0
Maghreb AS 1 (2011) 0
AC Léopards 1 (2012) 0
Al Ahly SC 1 (2014) 0
Zamalek SC 1 (2019) 0
14 Asante Kotoko 0 1
Dolphin FC 0 1
Al Merreikh 0 1
ES Sétif 0 1
Club africain 0 1
Djoliba AC 0 1
MO Béjaïa 0 1
Séwé Sports 0 1
Orlando Pirates 0 1
SuperSport United FC 0 1
AS Vita Club 0 1
Pyramids FC 0 1
JS Kabylie 0 1

Palmarès par nation[modifier | modifier le code]

Palmarès par nation
Rang Pays Victoires Finales perdues Clubs vainqueurs
1 Maroc 7 2 Raja CA (2), RS Berkane (2), AS FAR(1), Maghreb AS (1), Fath US (1)
2 Tunisie 5 3 CS sfaxien (3), ES Sahel (2)
3 RD Congo 2 2 TP Mazembe (2)
4 Drapeau de l'Égypte Égypte 2 1 Al Ahly SC (1), Zamalek SC (1)
5 Ghana 1 1 Hearts of Oak (1)
Mali 1 1 Stade malien (1)
7 Drapeau de la république du Congo République du Congo 1 0 AC Léopards (1)
8 Drapeau de l'Algérie Algérie 0 3
9 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 0 2
10 Drapeau du Nigeria Nigeria 0 1
Drapeau du Soudan Soudan 0 1
Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire 0 1

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs par édition[modifier | modifier le code]

Année Joueur Club Buts
2004 Ugochukwu Okeke
Christopher Katongo
Enugu Rangers
Green Buffaloes
5
2005 Eric Gawu
Khalid El Hirech
Kelechi Osunwa
King Faisal Babes
AS Marsa
Dolphins FC
7
2006 Manucho Petro Atlético 8
2007 Trésor Mputu TP Mazembe 11
2008 Eric Bekoe Asante Kotoko 10
2009 Abdelmalek Ziaya ES Sétif 15
2010 Ahmed Abdel-Ghani Haras El Hodood 7
2011 Salakiaku Matondo DC Motema Pembe 6
2012 Rudy Ndey
Ismaïla Diarra
Edward Sadomba
AC Léopard
Cercle Olympique de Bamako
Al-Hilal
5
2013 Vincent Die Foneye
Mbwana Samatta
Sonito
ENPII
TP Mazembe
Liga Muşulmana
6
2014 Kader Bidimbou

Koffi Foba
Kudakwashe Musharu

AC Léopard
ASEC Mimosas
How Mine
6
2015 Baghdad Bounedjah
Georges Ambourouet
Thamsanqa Gabuza
ES Sahel
CF Mounana
Orlando Pirates
6
2016 Rainford Kalaba TP Mazembe 7
2017 Ben Malango TP Mazembe 6
2018 Mahmoud Benhalib Raja CA 12
2019 Waleed Bakhet Al-Hilal 7
2020 Karim El Berkaoui Hassania Agadir 8
2021 Ben Malango Raja CA 6
2022

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « donnée de performance détaillées de Mahmoud Benhalib en CAF Confederation Cup », sur transfermarkt.fr
  2. CAF-Confedération Africaine du Football, « CAFOnline.com », sur CAFOnline.com
  3. « Finale de la CAF : le Raja Casablanca s'impose au courage face à la JS Kabylie », sur France 24, (consulté le )
  4. a et b https://images.cafonline.com/image/upload/caf-prd/ryzegke7kwrkpgbgv1id.pdf
  5. « Football : Total devient un sponsor majeur de la CAF », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]