Championnat de France de football National 2015-2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
National
2015-2016
Description de l'image Logo_National_FFF.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 19e
Lieu(x) Drapeau : France France
Date du
au
Participants 18 équipes
Matchs joués 306
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur Ligue 2 2015-2016
Niveau inférieur CFA 2015-2016

Palmarès
Tenant du titre Red Star
Promu(s) en début de saison CS Sedan-Ardennes
ASM Belfort
Les Herbiers VF
AS Béziers
Relégué(s) en début de saison LB Châteauroux
US Orléans
Vainqueur RC Strasbourg
Deuxième US Orléans
Troisième Amiens SC
Promu(s) RC Strasbourg
US Orléans
Amiens SC
Relégué(s) Luçon VF
SR Colmar
ÉFC Fréjus Saint-Raphaël
Buts 723
Averti Cartons Jaunes 1077
Red card.svg Cartons Rouges 112
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : France Kévin Fortuné (17)
Drapeau : France Farid Beziouen (17)

Navigation

La saison 2015-2016 de National est la dix-neuvième édition du Championnat de France de football National. Le troisième niveau du football français oppose cette année dix-huit clubs en une série de trente-quatre rencontres jouées entre le et le . C'est le plus haut échelon auquel peuvent accéder les équipes amateurs puisqu'au-delà, les clubs doivent avoir le statut professionnel pour participer au Championnat de France de football de Ligue 2.

Le championnat est remporté par le Racing Club de Strasbourg, qui remporte là son premier titre de troisième division, qui est donc promu en deuxième division en compagnie de l'Union sportive Orléans et de l'Amiens Sporting Club, ayant fini respectivement deuxième et troisième.

Parmi les clubs classés de la 15e à la 18e place, Les Herbiers est repêché à la suite du retrait de l'autre club vendéen Luçon pour la saison prochaine du National. C'est également le cas du Stade athlétique spinalien, profitant des rétrogradations d'Évian Thonon Gaillard et des Sports réunis Colmar. Le Fréjus Saint-Raphaël est l'autre relégué de la saison.

À noter qu'aucune équipe issue d'Île-de-France ne participe à cette édition, ce qui est une première depuis la création de cette division.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Relégations, promotions et décisions administratives[modifier | modifier le code]

Selon le règlement le championnat comprend, outre les clubs classés entre la quatrième et la quatorzième place lors de la saison 2014-2015, les trois club relégués de Ligue 2 (US Orléans, AC Arles-Avignon et la Berrichonne de Châteauroux) et les quatre clubs promus du championnat de France amateur (CFA) à savoir le CS Sedan, l'AS Béziers, l'ASM Belfort et Les Herbiers VF.

Cependant, le 30 mai 2015, le club du Poiré-sur-Vie effectue une demande de non-participation à cette saison 2015-2016, le club décidant de repartir au niveau de sa réserve, en CFA 2. De ce fait, c'est le premier non relégable le CA Bastia qui se voit repêché[1].

Le , on apprend que l'US Colomiers serait rétrogradée en CFA 2 pour raisons disciplinaires. Le club et son président ne confirment toutefois pas l'information et déclarent « les réseaux sociaux ont repris une information non officielle venant de la commission des contentieux de la FFF » tout en annonçant un appel en cas d'officialisation des sanctions[2]. Après confirmation de la décision de la FFF, l'US Colomiers fait effectivement appel[3]. Le , la Fédération intègre l'équipe columérine au groupe C de CFA[4] avant de valider d'autres sanctions trois jours plus tard[5].

Le SA Spinalien, bien que dernier au classement, est repêché le [6], soit la veille de l'annonce des calendriers pour la saison suivante, en raison de la rétrogradation administrative de l'Athlétic Club Arles-Avignon[7], l'US Colomiers ne pouvant plus être repêchée. Les dirigeants de l'ACAA menaceraient même de déposer le bilan et repartir au niveau régional[8]. Ainsi, pour la deuxième année consécutive, aucun club de National n'est relégué en CFA pour raisons uniquement sportives, puisque le FC Istres a également été contraint de déposer le bilan à la suite de son passage devant la DNCG.

Liste des clubs participants[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les clubs participants, leur budget, leur entraîneur, et leur stade.

Club En National
depuis
Classement
2014-2015
Budget
(en M)[9]
Entraîneur Depuis Stade Capacité
US Orléans 4891 2015 18e (Ligue 2) 3,5 Drapeau : France Olivier Frapolli 2012 Stade de la Source 8 000
LB Châteauroux 98 2015 19e (Ligue 2) 4 Drapeau : France Cédric Daury 2015 Stade Gaston-Petit 17 072
RC Strasbourg 191 2013 4e 5.5 Drapeau : France Jacky Duguépéroux 2014 Stade de la Meinau 27 500
Luçon VF 6954 2013 5e 1,5 Drapeau : France Frédéric Reculeau 2005 Stade Jean-de-Mouzon 7 000
USL Dunkerque 56 2013 6e 2,2 Drapeau : France Fabien Mercadal 2012 Stade Marcel-Tribut 4 200
US Boulogne CO 77 2012 7e 2,2 Drapeau : France Stéphane Le Mignan remplacé par
Drapeau : France Alain Pochat
2013 Stade de la Libération 15 004
ÉFC Fréjus Saint-Raphaël 54245 2009 8e 2,5 Drapeau : France Jean-Marc Pilorget remplacé par
Drapeau : France Charly Paquille
2016 Stade Louis-Hon 4 000
SR Colmar 419 2010 9e 2,3 Drapeau : France Didier Ollé-Nicolle 2015 Colmar Stadium 7 000
US Avranches MSM 105 2014 10e 2 Drapeau : France Damien Ott 2015 Stade René Fenouillère 2 000
Amiens SC 240 2012 11e 3,2 Drapeau : France Christophe Pellissier 2015 Stade de la Licorne 12 097
Marseille Consolat 20230 2014 13e 0,6 Drapeau : France Nicolas Usaï 2015 Stade La Martine 1 990
FC Chambly Thelle 36772 2014 14e 1,5 Drapeau : France Bruno Luzi 2001 Stade des Marais 1 000
CA Bastia 50836 2014 15e 2 Drapeau : France Christian Bracconi remplacé par
Drapeau : France Stéphane Rossi
2015 Stade Erbajolo 2 000
SA Épinal 481 2014 18e 1,5 Drapeau : France Laurent Bénier 2014 Stade de La Colombière 7 200
CS Sedan-Ardennes 266 2015 1er (CFA Gr A) 2,5 Drapeau : France Farid Fouzari remplacé par
Drapeau : France Roger Lemerre
2016 Stade Louis-Dugauguez 23 189
ASM Belfort FC 236 2015 1er (CFA Gr B) 1,1 Drapeau : France Maurice Goldman 2013 Stade Roger-Serzian 5 500
AS Béziers 53073 2015 1er (CFA Gr C) 1,3 Drapeau : France Xavier Collin remplacé par
Drapeau : France Mathieu Chabert
2016 Parc des Sports de Sauclières 12 000
Les Herbiers VF 7748 2015 1er (CFA Gr D) 1,7[10] Drapeau : France Franck Rizzetto 2013 Stade Massabielle 5 000

Objectifs des clubs[modifier | modifier le code]

Cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (octobre 2015). Vous pouvez aider en ajoutant des références ou en supprimant le contenu inédit.

La Berrichonne de Châteauroux ne fixe pas officiellement d'objectif. Néanmoins, la remontée immédiate en Ligue 2 est envisagée sérieusement par les joueurs de l'équipe[11]. L'US Orléans souhaite pour sa part retrouver la Ligue 2 dans les deux ans[12]. L'entraîneur justifie sa modération en affirmant « ce n'est pas parce qu'on descend qu'on a un statut de favori »[12].

Le RC Strasbourg, classé quatrième à un point du podium en 2014-2015, affirme très clairement ses ambitions de montée en Ligue 2 à l'issue de la saison[13] et se détache comme principal favori de la compétition[12].

L'ambition de montée est également présente du côté d'Amiens et de Boulogne qui s'apprêtent à disputer leur quatrième saison consécutive, et qui aimeraient retrouver le monde professionnel. Le CS Sedan-Ardennes aura son mot à dire, lui qui revient peu à peu sur la voie professionnelle qu'il a quitté en 2013.

Présents depuis déjà 5 et 6 ans, Colmar et Fréjus déjà passés tout près de la montée aimeraient également retrouver (Colmar) ou découvrir (Fréjus) la Ligue 2.

Promus, Belfort et Les Herbiers (première saison en National), ainsi que Béziers auront à cœur de se maintenir. L'objectif sera le même pour le CA Bastia et le SAS Épinal qui furent repêchés, mais aussi pour Chambly, Luçon, Avranches ou Marseille Consolat qui ne disposent pas de budgets suffisamment conséquents pour espérer au-delà, même si chaque année une surprise tire son épingle du jeu (Bourg-Péronnas la saison passée).

Règlement du championnat[modifier | modifier le code]

Barème des points[modifier | modifier le code]

  • 3 points pour une victoire
  • 1 point pour un match nul
  • 0 point pour une défaite

Promotions et relégations[modifier | modifier le code]

À l'issue des 34 journées du championnat selon le classement :

  • Les équipes classées de la 1re à la 3e place sont promues en Ligue 2
  • Les équipes classées de la 4e à la 14e place participeront à nouveau au Championnat de National
  • Les équipes classées de la 15e à 18e place sont reléguées en CFA

Règles de classements[modifier | modifier le code]

En cas d'égalité de points au classement, les équipes sont départagés selon les critères suivants :

  • Résultat lors des faces-à-faces
  • Différence de buts lors des faces-à-faces
  • Différence de buts générale
  • Nombre de buts inscrits dans la compétition
  • Classement selon le Carton Bleu (Classement du fair-play)
  • Tirage au sort

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Première moitié de saison[modifier | modifier le code]

Un début surprenant et le GS Consolat en tête - journées 1 à 7[modifier | modifier le code]

L'ASM Belfort en leader - journées 8 à 12[modifier | modifier le code]

Grâce à sa victoire (2-0) face à Belfort, le Racing Club de Strasbourg Alsace chipe la place de leader à son adversaire du soir et devient donc champion d’automne à l’issue des matches aller.

Deuxième moitié de saison[modifier | modifier le code]

Le RC Strasbourg Alsace en seule tête[modifier | modifier le code]

Classement général et résultats[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Les équipes sont classées selon leur nombre de points, lesquels sont répartis comme suite : trois points pour une victoire, un point pour un match nul, zéro point pour une défaite et zéro point en cas de forfait. Pour départager les égalités, les critères suivants seront utilisés

  1. Faces-à-faces
  2. Différence de buts lors des faces-à-faces
  3. Différence de buts générale
  4. Nombre de buts marqués
  5. Fair-play
  6. Tirage au sort

Le championnat National se déroule comme la Ligue 1 et Ligue 2. L'exception notable est à la différence de buts. Dans les championnats amateurs français, c'est la différence de buts particulière qui domine en cas d'égalité de points au classement final.

Classement — mise à jour : 03 juin 2016
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 RC Strasbourg 58 34 15 13 6 35 19 +16
2 US Orléans R 56 34 14 14 6 50 37 +13
3 Amiens SC 55 34 14 13 7 44 35 +9
4 Marseille Consolat 54 34 15 9 10 50 43 +7
5 LB Châteauroux R 52 34 14 10 10 52 45 +7
6 USL Dunkerque 47 34 12 11 11 42 42 0
7 US Avranches 46 34 10 16 8 44 36 +8
8 US Boulogne 46 34 12 10 12 50 45 +5
9 FC Chambly Thelle 44 34 11 11 12 46 40 +6
10 AS Béziers P 44 34 11 11 12 35 38 -3
11 Luçon Football[14] 44 34 11 11 12 45 50 -5
12 CS Sedan P 43 34 10 13 11 31 34 -3
13 CA Bastia 43 34 10 13 11 29 33 -4
14 ASM Belfort P 41 34 9 14 11 26 32 -6
15 Les Herbiers Football P 39 34 8 15 11 44 51 -7
16 SR Colmar 37-2 34 10 9 15 39 46 -7
17 SAS Epinal 30 34 6 12 16 39 53 -14
18 ÉFC Fréjus Saint-Raphaël 27 34 4 15 15 22 44 -22
Promotions et relégations
  •      Promotion en Ligue 2 2016-2017
  •      Rétrogradation administrative
  •      Repêchage
  •      Relégation en CFA 2016-2017
  • -2 : Points de pénalité reçus
Abréviations
Note

-2 : Retrait de 2 points au SR Colmar par décision de la DNCG pour mauvaise gestion financière[15].

Résultats[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule les résultats « aller » et « retour » du championnat[16] :

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AMI AVR BAS BEL BEZ BOU CHA LBC CLM CON DUN EPI FSR LHB LUC ORL SED STR
Amiens SC 2-1 1-2 1-0 0-0 1-0 0-0 1-3 1-3 3-0 1-1 4-3 1-0 2-2 0-0 0-2 1-1 2-0
US Avranches 0-2 1-3 1-1 0-0 3-1 1-1 2-0 1-1 2-2 2-0 0-0 1-1 0-0 1-0 3-2 0-0 0-0
CA Bastia 1-1 1-1 2-0 0-0 2-0 0-0 0-2 0-1 1-1 3-2 1-2 0-0 2-0 0-2 0-1 0-1 1-0
ASM Belfort 2-1 1-4 0-0 4-0 1-2 1-0 1-1 0-0 0-1 0-0 2-0 0-0 1-0 2-1 1-1 0-0 0-0
AS Béziers 2-2 3-0 0-0 1-0 2-0 1-3 1-2 1-0 1-4 1-0 2-1 2-0 1-1 1-0 0-1 1-1 1-2
US Boulogne 4-0 2-0 4-0 0-0 0-0 1-1 1-3 1-1 0-2 1-2 2-2 2-0 1-1 3-1 4-3 0-0 0-1
FC Chambly 0-1 1-1 2-2 6-2 2-0 1-1 1-2 1-2 1-2 1-0 3-1 3-2 4-0 2-1 1-2 1-1 0-2
LB Châteauroux 1-1 1-4 2-1 1-1 2-1 3-2 0-1 3-2 1-2 2-0 1-1 3-1 3-0 0-3 0-0 2-2 0-1
SR Colmar 1-1 2-1 0-2 0-2 0-2 0-1 1-1 1-0 1-2 1-2 1-0 2-2 2-1 0-1 1-1 4-0 0-3
GS Consolat 0-2 0-3 1-2 3-0 1-5 0-2 3-2 2-0 1-1 0-0 4-2 3-0 3-0 1-2 1-1 4-1 0-0
USL Dunkerque 0-0 1-3 1-1 1-0 1-1 3-1 1-2 1-1 2-1 3-2 0-0 1-0 2-5 5-1 1-0 0-2 4-1
SA Épinal 2-1 1-3 1-1 0-1 1-1 1-1 3-1 1-1 2-1 1-1 3-1 0-1 2-1 2-2 1-1 0-2 0-1
EFC Fréjus Saint-Raphaël 0-1 0-0 0-0 0-1 0-2 1-4 1-1 1-0 1-1 1-1 0-2 0-0 1-1 3-2 1-4 1-1 1-0
Les Herbiers 1-3 2-1 1-0 1-1 3-1 3-3 1-0 3-4 2-1 3-0 1-1 2-1 1-1 0-0 0-0 2-2 0-0
Luçon VF 0-3 2-2 0-0 1-1 1-1 3-2 0-0 3-2 5-2 0-1 0-1 3-2 2-1 3-3 1-5 2-0 1-0
US Orléans 2-2 2-2 2-0 0-0 2-0 1-2 0-3 2-2 1-3 3-2 1-1 3-2 1-0 2-1 1-1 1-0 0-0
CS Sedan Ardennes 1-1 0-0 0-1 1-0 1-0 1-2 3-0 0-3 1-2 0-1 3-1 2-0 0-0 1-0 2-0 1-2 0-0
RC Strasbourg 0-1 1-0 3-0 2-0 3-0 2-0 1-0 1-1 1-0 0-0 2-2 2-1 1-1 2-2 1-1 0-0 2-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Extra sportif[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Racing Club de StrasbourgGroupe sportif ConsolatRacing Club de StrasbourgAssociation sportive municipale belfortaine football clubVendée Luçon FootballAssociation sportive municipale belfortaine football clubGroupe sportif ConsolatVendée Luçon FootballGroupe sportif ConsolatAssociation sportive municipale belfortaine football clubGroupe sportif ConsolatUnion sportive du littoral de Dunkerque

Lanterne rouge par journée[modifier | modifier le code]

Étoile Football Club Fréjus Saint-RaphaëlStade athlétique spinalienÉtoile Football Club Fréjus Saint-RaphaëlSports réunis ColmarÉtoile Football Club Fréjus Saint-RaphaëlStade athlétique spinalienCercle athlétique bastiaisSports réunis ColmarCercle athlétique bastiaisClub sportif Sedan ArdennesUnion sportive Avranches Mont-Saint-Michel

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les joueurs selon le classement des buteurs pour la saison 2015-2016 de National.

Rang Buteur Club Buts
Note 1
Pen.
Note 2
Ratio
Note 3
1 Drapeau : France Kévin Fortuné
Drapeau : France Farid Beziouen
AS Béziers
US Avranches
17 4
1
0,52
0,55
3 Drapeau : France Grégory Thil
Drapeau : France Wilfried Louisy-Daniel
US Boulogne
FC Chambly
15 4
2
0,47
0,50
5 Drapeau : France Romain Armand
Drapeau : France Jonathan Tinhan
US Orléans
Amiens SC
12 0
3
0,39
0,36
Mis à jour au 3 juin 2016[17].


1 : Nombre de buts inscrits incluant le nombre de pénaltys
2 : Nombre de pénaltys
3 : Ratio (buts inscrits/matchs joués)

Buts marqués par journée[modifier | modifier le code]

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

Total de 723 buts marqués en 34 journées pour une moyenne de 21,26 buts par journée et de 2,36 buts par match.

Affluences[modifier | modifier le code]

Meilleures affluences de la saison[modifier | modifier le code]

Le derby alsacien entre Strasbourg et Colmar, qui aura rassemblé plus de 26 000 supporters à la Meinau en septembre 2015.

Le RC Strasbourg Alsace a été leader du National en nombre d'abonnements ainsi qu'en termes d'affluence moyenne. En effet, 4700 abonnés l'étaient à Strasbourg, ainsi que 15 916 spectateurs en moyenne par match[18], record absolu. Le club accueille également les dix matches à l'affluence la plus forte, dépassant la barre des 20 000spectateurs à quatre reprises, et par trois fois la barre des 26 000.

Rang Journée Rencontre Affluence
1 J34 RC Strasbourg - USL Dunkerque 26 145
2 J32 RC Strasbourg - Amiens SC 26 053
3 J08 RC Strasbourg - SR Colmar 26 022
4 J31 RC Strasbourg - CA Bastia 23 574
5 J29 RC Strasbourg - Luçon VF 19 292
6 J27 RC Strasbourg - LB Châteauroux 14 907
7 J17 RC Strasbourg - ASM Belfort 14 713
8 J25 RC Strasbourg - FC Chambly Thelle 14 314
9 J02 RC Strasbourg - US Orléans 13 561
10 J04 RC Strasbourg - Les Herbiers VF 12 742

Affluences journée par journée[modifier | modifier le code]

Le graphique suivant représente le nombre de spectateurs (en milliers) lors de chaque journée.

Total de 668.959 spectateurs en 31 journées. Soit 21.579 par journée et 2.398 par match. À noter que 270 575 spectateurs l'étaient au stade de la Meinau du RC Strasbourg, soit 40 % des spectateurs.

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Journées / Clubs
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Journées
promouvable
Journées
relégable


































Amiens SC 14 13 14 11 9 14 14 9 7 7 6 5 4 5 6 4 5 3 5 7 8 9 9 6 7 6 5 4 4 4 4 3 3 3 4
US Avranches 18 17 15 16 13 12 11 7 4 5 5 9 12 13 12 9 6 9 11 12 10 14 12 14 13 10 10 13 13 13 10 8 7 7 4
CA Bastia 17 16 17 18 18 18 18 18 18 18 17 18 18 17 16 17 15 14 7 5 6 6 7 9 6 8 9 9 12 12 13 12 13 13 17
ASM Belfort 4 6 6 1 3 3 2 1 1 1 1 1 2 1 1 1 2 2 4 4 5 8 6 5 5 5 5 7 9 10 12 14 14 14 15
AS Béziers 2 3 9 12 7 10 13 13 15 12 12 8 11 12 14 16 17 16 15 15 13 15 15 15 15 15 14 10 14 14 14 13 12 10 2 11
US Boulogne 7 8 11 15 17 16 7 11 8 11 11 13 13 14 13 11 9 10 12 9 9 10 13 10 12 11 9 12 8 9 11 12 8 8 3
FC Chambly 8 11 13 7 10 9 10 10 12 14 13 11 7 9 9 10 7 11 13 13 14 11 11 12 14 13 8 14 11 7 9 7 9 9
LB Châteauroux 15 14 15 17 15 13 15 16 17 13 16 16 16 16 15 14 14 15 9 6 4 4 5 7 9 12 13 8 10 8 7 5 5 5 13
SR Colmar 9 9 5 6 11 8 16 15 16 17 18 14 14 11 11 13 11 13 16 17 18 18 16 16 16 16 16 17 17 16 16 16 16 16 21
GS Consolat 6 1 1 3 1 2 1 3 5 6 7 10 6 8 8 6 4 5 2 2 2 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 4 4 4 20
USL Dunkerque 1 2 3 2 4 7 12 8 11 8 10 7 10 7 4 5 8 6 6 8 7 7 10 8 8 7 7 6 6 6 5 6 6 6 4
SA Épinal 10 10 12 14 16 15 17 17 13 15 15 17 17 18 17 15 16 17 17 16 16 16 17 17 17 17 17 16 16 18 18 18 17 17 29
Fréjus Saint-Raphaël 5 7 2 4 5 6 9 14 14 16 14 15 15 15 18 18 18 18 18 18 17 17 18 18 18 18 18 18 18 17 17 17 18 18 1 24
Les Herbiers 11 12 7 8 6 4 3 6 9 9 8 6 9 6 7 8 12 8 10 11 12 13 14 13 11 14 15 15 15 15 15 15 15 15 1 7
Luçon VF 12 4 10 5 2 1 4 2 2 3 4 3 1 3 3 2 3 4 3 3 3 3 3 3 4 4 4 5 5 5 6 10 11 11 17
US Orléans 3 5 4 9 8 5 5 4 6 4 3 4 5 4 5 7 10 7 8 10 11 5 4 4 3 3 3 3 3 3 3 2 2 2 12
CS Sedan Ardennes 16 18 18 13 14 17 8 12 10 10 9 12 8 10 10 12 13 12 14 14 15 12 8 11 10 9 12 11 7 11 8 9 10 12 5
RC Strasbourg 13 13 8 10 12 11 6 5 3 2 2 2 3 2 2 3 1 1 1 1 1 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 26

Trophées du National[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
L'équipe type du National saison 2015-2016[19].

Pour cette deuxième édition des trophées du National, la Fédération Française de Football (FFF) a décerné plusieurs distinctions individuelles à l'issue du vote de l'ensemble des entraineurs et des capitaines des dix-huit équipes participantes au championnat du National[20].

Onze joueurs ont également été choisis pour former l'équipe type du National pour la saison 2015-2016.

Parcours en coupes nationales[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Les dix-huit clubs de National ont l'obligation de participer à la Coupe de France 2015-2016 et ils sont exempts des quatre premiers tour. Ils débutent donc la compétition au cinquième tour. Une équipe devrait jouer dix matchs pour gagner la Coupe : cinquième, sixième, septième et huitième tour, trente-deuxièmes de finale, seizièmes de finale, huitièmes de finale, quarts de finale, demi-finales et finale[21].

Le tableau suivant montre le nombre de clubs de National en lice par tour :

Nombre d'engagés par tour.
Divisions / Manches 5e tour
6e tour
7e tour
8e tour
32es de finale 16es de finale Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
Clubs de National engagés 18 14 13 (176) 10 (88) 6 (64) 2 (32) aucune équipe

Légende : (2) : nombre de clubs engagés au total

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le CA Bastia reste en National et engage Christian Bracconi comme entraîneur » (consulté le 4 août 2015)
  2. « L'US Colomiers sanctionnée ? » (consulté le 4 août 2015)
  3. « Colomiers attend d'être entendu » (consulté le 4 août 2015)
  4. foot-national.com, « Colomiers : Finalement, le club repart en CFA (off.) » (consulté le 4 août 2015)
  5. « USC : Jean-Jacques Mars ne décolère pas » (consulté le 4 août 2015)
  6. « France Bleu | Football : Epinal repêché en National ! » (consulté le 4 août 2015)
  7. « Arles-Avignon rétrogradé en CFA », sur MidiLibre.fr (consulté le 4 août 2015)
  8. « Arles-Avignon dépose le bilan » (consulté le 4 août 2015)
  9. « RC Strasbourg… Les budgets des équipes de National en 2015-2016 », sur sportune.fr, (consulté le 27 août 2015)
  10. « Foot : Les sponsors appuient le VHF », sur ouest-france.fr
  11. S.Mx., « COMME ON SE RETROUVE… », sur vosgesmatin.fr, (consulté le 22 octobre 2015)
  12. a b et c « Football : l’US Orléans se donne deux ans pour remonter en ligue 2 », sur francebleu.fr, (consulté le 22 octobre 2015)
  13. Stéphane Godin, « Racing : la Ligue 2 et rien d’autre ! », sur lalsace.fr, (consulté le 22 octobre 2015)
  14. « Luçon se saborde », sur lequipe.fr,
  15. [1] sur foot-national.com, 12 février 2016
  16. « Résultats National », sur foot-national.fr (consulté le 3 juin 2016)
  17. « Football - Fiche Compétition : National 2015/2016 » (consulté le 1er avril 2018)
  18. « 13e affluence de France », sur www.rcstrasbourgalsace.fr (consulté le 4 août 2016)
  19. « Trophées du National 2015-2016 : palmarès. », FFF, (consulté le 19 mai 2017)
  20. « Les lauréats des trophées du National ! », sur www.fff.fr (consulté le 19 mai 2017)
  21. « Réglement de la Coupe de France 2015-2016 », sur fff.fr, (consulté le 22 mai 2016)