Coupe d'Italie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coupe d'Italie
Généralités
Sport Football
Création 1922
Organisateur(s) FIGC
Éditions 73 (en 2019-2020)
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de l'Italie Italie
Participants 78 (depuis 2008-2009)
Statut des participants Professionnel
Site web officiel Coppa Italia

Palmarès
Tenant du titre SSC Naples
Plus titré(s) Juventus (13)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Coupe d'Italie de football 2019-2020

La Coupe d'Italie de football (Coppa Italia en italien) est une compétition à élimination directe organisée par la Fédération d'Italie de football (FIGC).

Depuis la saison 2008-2009, la finale de la compétition se joue à élimination directe et non plus en matchs aller-retour, réforme instaurée et justifiée par la Federcalcio pour alléger les calendriers et donner davantage de chance aux petits clubs.

Les tenants de la Coupe d'Italie portent une cocarde vert-blanc-rouge sur leur maillot pour la saison suivante. Il est prévu qu'un club ayant remporté dix fois l'épreuve arbore une étoile argentée sur son maillot, tout comme l'étoile dorée représente dix victoires en championnat. La Juventus est le club le plus titré (13 coupes) devant l'AS Roma (9) et l'Inter Milan (7).

Le vainqueur de la Coupe d'Italie est qualifié pour le tour de barrages de la Ligue Europa. Si le vainqueur de la coupe est déjà qualifié pour une compétition européenne par le biais du championnat, la qualification revient à l'équipe ayant obtenu la 6e place du championnat.

Les clubs de Serie A, Serie B et Serie C y participent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines de la création[modifier | modifier le code]

La naissance de la Coupe d'Italie s'inscrit dans les événements turbulents qui ont secoué l'organisation du football italien en 1921. Cette année-là, le championnat se divise en deux, avec d'un côté le Championnat de la CCI (Confederazione calcistica italiana) et de l'autre le Championnat de la FIGC.

Ces deux championnats (de la FIGC et de la CCI) furent le résultat d'un schisme à cause du nombre de plus en plus croissant d'équipes prenant part au championnat, celui-ci étant de plus en plus mal organisé. La FIGC a décidé d'étoffer la saison en créant une nouvelle compétition à élimination directe, en parallèle au championnat : la Coupe d'Italie voit pour la première fois le jour. Cependant, elle n'est guère appréciée par les supporters, et elle sera retirée de 1923 à 1935, avant d'être de nouveau remise sur le devant de la scène du football italien.

La légende veut que la Coupe d'Italie fut nommée « Coupe Van Hege » à sa création en hommage à Louis Van Hege élu plus tard le « Joueur le plus populaire du Calcio » par la Gazzetta dello Sport. Les tifosi auraient réclamé une compétition supplémentaire afin de pouvoir admirer un peu plus l'attaquant belge de l'AC Milan aux 98 buts en 91 matchs. Mais ceci n'est qu'une rumeur, le joueur ayant évolué à l'AC Milan de 1910 à 1914 uniquement.

La confrontation AS Rome/Inter Milan[modifier | modifier le code]

L’AS Rome participe à six finales entre 2003 et 2010, l’Internazionale en fait de même entre 2005 et 2011. De 2005 à 2008 et en 2010, la finale voit la même affiche, qui oppose les deux clubs. Les Nerazzurri gagnent celles de 2005, 2006 et 2010 et les Giallorossi celles de 2007 et 2008.

La ville de Rome a été représentée en finale huit années consécutives de 2003 à 2010.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès par club[modifier | modifier le code]

Rang Club Titres (éditions) Finales perdues (éditions)
1 Juventus FC 13 (1938, 1942, 1959, 1960, 1965, 1979, 1983, 1990, 1995, 2015, 2016, 2017, 2018) 6 (1973, 1992, 2002, 2004, 2012, 2020)
2 AS Rome 9 (1964, 1969, 1980, 1981, 1984, 1986, 1991, 2007, 2008) 8 (1937, 1941, 1993, 2003, 2005, 2006, 2010, 2013)
3 Inter Milan 7 (1939, 1978, 1982, 2005, 2006, 2010, 2011) 6 (1959, 1965, 1977, 2000, 2007, 2008)
SS Lazio 7 (1958, 1998, 2000, 2004, 2009, 2013, 2019) 3 (1961, 2015, 2017)
5 ACF Fiorentina 6 (1940, 1961, 1966, 1975, 1996, 2001) 4 (1958, 1960, 1999, 2014)
SSC Naples 6 (1962, 1976, 1987, 2012, 2014, 2020) 4 (1972, 1978, 1989, 1997)
7 Torino FC 5 (1936, 1943, 1968, 1971, 1993) 8 (1938, 1963, 1964, 1970, 1980, 1981, 1982, 1988)
AC Milan 5 (1967, 1972, 1973, 1977, 2003) 9 (1942, 1968, 1971, 1975, 1985, 1990, 1998, 2016, 2018)
9 UC Sampdoria 4 (1985, 1988, 1989, 1994) 3 (1986, 1991, 2009)
10 Parme Calcio 3 (1992, 1999, 2002) 2 (1995, 2001)
11 Bologne FC 2 (1970, 1974) 0
12 Atalanta Bergame 1 (1963) 3 (1987, 1996, 2019)
CFC Genoa 1 (1937) 1 (1940)
Venise FC 1 (1941) 1 (1943)
Vado FC 1 (1922) 0
Vicence 1 (1997) 0
17 Hellas Vérone FC 0 3 (1976, 1983, 1984)
US Palerme 0 3 (1974, 1979, 2011)
19 Udinese Calcio 0 1 (1922)
US Alexandrie 0 1 (1936)
Novare Calcio 0 1 (1939)
SPAL 0 1 (1962)
Catanzaro Calcio 0 1 (1966)
Calcio Padoue 0 1 (1967)
US Anconitana ASD 0 1 (1994)

Palmarès par édition[modifier | modifier le code]

Édition Participants Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Affluence
1 1922 37 Vado FC 1 – 0 ap Udinese Calcio Stade Ferruccio Chittolina (Vado Ligure) N/C
1923 à 1926 : Tournoi abandonné.
2 1927 120 Tournoi annulé après les seizièmes de finale.
1928 à 1935 : Tournoi abandonné.
3 1936 98 Torino FC 5 – 1 US Alexandrie Stade Luigi-Ferraris (Gênes) 9 697
4 1937 108 CFC Genoa 1 – 0 AS Rome Stadio Giovanni Berta (Florence) N/C
5 1938 113 Juventus FC 3 – 1
2 – 1
Torino FC Stade Filadelfia (Turin)
Stade Benito Mussolini (Turin)
14 957
9 091
6 1939 142 Inter Milan 2 – 1 Novare Calcio Stade Nationale du PNF (Rome) N/C
7 1940 156 ACF Fiorentina 1 – 0 CFC Genoa Stadio Giovanni Berta (Florence) N/C
8 1941 156 Venise FC 3 – 3 ap
1 – 0
AS Rome Stade Nationale du PNF (Rome)
Stade Pier-Luigi-Penzo (Venise)
15 000
15 000
9 1942 34 Juventus FC (2) 1 – 1 ap
4 – 1
AC Milan Stade San Siro (Milan)
Stade Benito Mussolini (Turin)
N/C
10 1943 34 Torino FC (2) 4 – 0 Venise FC Stade San Siro (Milan) N/C
1944 à 1957 : Compétition abandonnée.
11 1958 32 SS Lazio 1 – 0 ACF Fiorentina Stade olympique (Rome) N/C
12 1959 77 Juventus FC (3) 4 – 1 Inter Milan Stade San Siro (Milan) N/C
13 1960 38 Juventus FC (4) 3 – 2 ap ACF Fiorentina 70 000
14 1961 38 ACF Fiorentina (2) 2 – 0 SS Lazio Stade communal (Florence) N/C
15 1962 34 SSC Naples 2 – 1 SPAL Stade olympique (Rome) N/C
16 1963 38 Atalanta Bergame 3 – 1 Torino FC Stade San Siro (Milan) 30 000
17 1964 38 AS Rome 0 – 0 ap
1 – 0
Torino FC Stade olympique (Rome)
Stade communal (Turin)
N/C
18 1965 38 Juventus FC (5) 1 – 0 Inter Milan Stade olympique (Rome) N/C
19 1966 38 ACF Fiorentina (3) 2 – 1 Catanzaro Calcio N/C
20 1967 38 AC Milan 1 – 0 Calcio Padoue N/C
21 1968 36 Torino FC (3) Éditions sous forme de championnat.
22 1969 36 AS Rome (2)
23 1970 36 Bologne FC
24 1971 36 Torino FC (4)
25 1972 36 AC Milan (2) 2 – 0 SSC Naples Stade olympique (Rome) N/C
26 1973 36 AC Milan (3) 1 – 1 (5 - 2 tab) Juventus FC N/C
27 1974 36 Bologne FC (2) 1 – 1 (4 - 3 tab) US Palerme 18 000
28 1975 36 ACF Fiorentina (4) 3 – 2 AC Milan 40 000
29 1976 36 SSC Naples (2) 4 – 0 Hellas Vérone N/C
30 1977 36 AC Milan (4) 2 – 0 Inter Milan Stade San Siro (Milan) N/C
31 1978 36 Inter Milan (2) 2 – 1 SSC Naples Stade olympique (Rome) N/C
32 1979 36 Juventus FC (6) 2 – 1 ap US Palerme Stade San Paolo (Naples) 40 000
33 1980 36 AS Rome (3) 0 – 0 (3 - 2 tab) Torino FC Stade olympique (Rome) N/C
34 1981 36 AS Rome (4) 1 – 1
1 – 1 (4 - 2 tab)
Torino FC Stade olympique (Rome)
Stade communal (Turin)
N/C
35 1982 36 Inter Milan (3) 1 – 0
1 – 1
Torino FC Stade San Siro (Milan)
Stade communal (Turin)
N/C
36 1983 48 Juventus FC (7) 0 – 2
3 – 0
Hellas Vérone Stade Marcantonio-Bentegodi (Vérone)
Stade communal (Turin)
N/C
37 1984 48 AS Rome (5) 1 – 1
1 – 0
Hellas Vérone Stade Marcantonio-Bentegodi (Vérone)
Stade olympique (Rome)
N/C
38 1985 48 UC Sampdoria 1 – 0
2 – 1
AC Milan Stade San Siro (Milan)
Stade Luigi-Ferraris (Gênes)
N/C
39 1986 48 AS Rome (6) 1 – 2
2 – 0
UC Sampdoria Stade Luigi-Ferraris (Gênes)
Stade olympique (Rome)
N/C
40 1987 48 SSC Naples (3) 3 – 0
1 – 0
Atalanta Bergame Stade San Paolo (Naples)
Stade communal (Bergame)
N/C
41 1988 48 UC Sampdoria (2) 2 – 0
1 – 2 ap
Torino FC Stade Luigi-Ferraris (Gênes)
Stade communal (Turin)
N/C
42 1989 48 UC Sampdoria (3) 0 – 1
4 – 0
SSC Naples Stade San Paolo (Naples)
Stade Giovanni-Zini (Crémone)
70 300
34 400
43 1990 48 Juventus FC (8) 0 – 0
1 – 0
AC Milan Stade communal (Turin)
Stade San Siro (Milan)
30 105
83 561
44 1991 48 AS Rome (7) 3 – 1
1 – 1
UC Sampdoria Stade olympique (Rome)
Stade Luigi-Ferraris (Gênes)
55 067
36 577
45 1992 48 Parme FC 0 – 1
2 – 0
Juventus FC Stade des Alpes (Turin)
Stade Ennio-Tardini (Parme)
47 872
24 471
46 1993 48 Torino FC (5) 3 – 0
2 – 5
AS Rome Stade des Alpes (Turin)
Stade olympique (Rome)
43 732
63 646
47 1994 48 UC Sampdoria (4) 0 – 0
6 – 1
US Anconitana ASD Stadio Del Conero (Ancône)
Stade Luigi-Ferraris (Gênes)
16 871
39 000
48 1995 48 Juventus FC (9) 1 – 0
2 – 0
Parme FC Stade des Alpes (Turin)
Stade Ennio-Tardini (Parme)
33 840
23 823
49 1996 48 ACF Fiorentina (5) 1 – 0
2 – 0
Atalanta Bergame Stade Artemio-Franchi (Florence)
Stadio Atleti Azzurri d'Italia (Bergame)
39 992
25 977
50 1997 48 Vicence 0 – 1
3 – 0
SSC Naples Stade San Paolo (Naples)
Stade Romeo-Menti (Vicence)
65 932
19 144
51 1998 48 SS Lazio (2) 0 – 1
3 – 1
AC Milan Stade San Siro (Milan)
Stade olympique (Rome)
63 564
64 189
52 1999 48 Parme FC (2) 1 – 1
2 – 2
ACF Fiorentina Stade Ennio-Tardini (Parme)
Stade Artemio-Franchi (Florence)
21 038
39 070
53 2000 48 SS Lazio (3) 2 – 1
0 – 0
Inter Milan Stade olympique (Rome)
Stade San Siro (Milan)
35 000
53 406
54 2001 48 ACF Fiorentina (6) 1 – 0
1 – 1
Parme FC Stade Ennio-Tardini (Parme)
Stade Artemio-Franchi (Florence)
17 685
37 664
55 2002 48 Parme FC (3) 1 – 2
1 – 0
Juventus FC Stade des Alpes (Turin)
Stade Ennio-Tardini (Parme)
35 874
26 864
56 2003 48 AC Milan (5) 4 – 1
2 – 2
AS Rome Stade olympique (Rome)
Stade San Siro (Milan)
60 647
76 061
57 2004 48 SS Lazio (4) 2 – 0
2 – 2
Juventus FC Stade olympique (Rome)
Stade des Alpes (Turin)
62 204
38 849
58 2005 52 Inter Milan (4) 2 – 0
1 – 0
AS Rome Stade olympique (Rome)
Stade San Siro (Milan)
73 437
72 034
59 2006 52 Inter Milan (5) 1 – 1
3 – 1
AS Rome Stade olympique (Rome)
Stade San Siro (Milan)
64 000
59 000
60 2007 52 AS Rome (8) 6 – 2
1 – 2
Inter Milan Stade olympique (Rome)
Stade San Siro (Milan)
39 095
26 606
61 2008 52 AS Rome (9) 2 – 1 Inter Milan Stade olympique (Rome) 60 000
62 2009 78 SS Lazio (5) 1 – 1 (6 - 5 tab) UC Sampdoria 68 000
63 2010 78 Inter Milan (6) 1 – 0 AS Rome 55 000
64 2011 78 Inter Milan (7) 3 – 1 US Palerme 70 000
65 2012 78 SSC Naples (4) 2 – 0 Juventus FC 70 000
66 2013 78 SS Lazio (6) 1 – 0 AS Rome 70 000
67 2014 78 SSC Naples (5) 3 – 1 ACF Fiorentina 65 000
68 2015 78 Juventus FC (10) 2 – 1 ap SS Lazio 60 000
69 2016 78 Juventus FC (11) 1 – 0 ap AC Milan 67 123
70 2017 78 Juventus FC (12) 2 – 0 SS Lazio 66 341
71 2018 78 Juventus FC (13) 4 – 0 AC Milan 66 400
72 2019 78 SS Lazio (7) 2 – 0 Atalanta Bergame 57 059
73 2020 78 SSC Naples (6) 0 - 0 (4 - 2 tab) Juventus FC 0

Bilan[modifier | modifier le code]

Par ville[modifier | modifier le code]

Bilan par ville

Ville Titres Clubs vainqueurs
Turin
18
Juventus (13), Torino (5)
Rome
16
AS Rome (9), Lazio (7)
Milan
12
Inter (7), Milan (5)
Florence
6
Fiorentina (6)
Naples
6
Naples (6)
Gênes
5
Sampdoria (4), Genoa (1)
Parme
3
Parme (3)
Bologne
2
Bologne (2)
Vicence
1
Vicence (1)
Bergame
1
Atalanta (1)
Venise
1
Venise (1)
Vado Ligure
1
Vado (1)

Par région[modifier | modifier le code]

Bilan par région

Région Titres Clubs vainqueurs
Piémont
18
Juventus (13), Torino (5)
Latium
16
Roma (9), Lazio (7)
Lombardie
13
Inter (7), Milan (5), Atalanta (1)
Toscane
6
Fiorentina (6)
Campanie
6
Naples (6)
Ligurie
6
Sampdoria (4), Genoa (1), Vado (1)
Émilie-Romagne
5
Parme (3), Bologne (2)
Vénétie
2
Vicence (1), Venise (1)

Navigation[modifier | modifier le code]