Electric Daisy Carnival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EDC.

Electric Daisy Carnival
Genre EDM, house, dance, electro house, drum and bass, techno, dance-punk, hardstyle, dubstep
Lieu New York, États-Unis
Chicago, Illinois, États-Unis
Las Vegas, Nevada, États-Unis
Dallas, Texas, États-Unis
Orlando, États-Unis
San Juan, Porto Rico
Milton Keynes, Royaume-Uni
Mexico, Mexique
Période Juin (Colorado ; Nevada)
Août (Porto Rico)
Fondateurs Insomniac Events (en) (Pasquale Rotella et Andrës Unidos Cisneros)
Site web electricdaisycarnival.com

Electric Daisy Carnival (EDC) est un festival musical annuellement organisé au printemps, en été, et automne aux États-Unis, à Porto Rico et au Royaume-Uni en 2013. En 2014, le Mexique est ajouté à la liste des événements. Fondé par Insomniac Events (en), le festival se déroule dans les rues de Californie, du Colorado, de Floride, du Nevada, du New Jersey, de New York, du Texas, et de Porto Rico. À l'origine un événement organisé au Sud de la Californie, l'EDC s'étend dans d'autres États. En 2009, les événements se déroulent pendant deux nuits consécutives ; en 2011, l'événement de Las Vegas dure pendant trois jours et recense un total de 230 000 personnes présentes[1], puis de plus de 320 000 l'année suivante. Il reste considéré comme l'un des meilleurs événements de musique électronique avec Tomorrowland, l'Ultra ou Coachella[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier événement Electric Daisy Carnival se déroule en 1997[3] au Shrine Expo Hall de Los Angeles, en Californie. L'utilisation du nom est crédité par Philip Blaine, partenaire d'Insomniac. Pendant les premières années, le Sud de la Californie assiste à l'expansion des festivals de musique électronique incluant le Los Angeles Memorial Coliseum et l'Exposition Park de Los Angeles, le National Orange Show Events Center de San Bernardino, le Queen Mary Events Park de Long Beach, le Lake Dolores Waterpark de Barstow, le Hansen Dam du Lake View Terrace, et l'International Agri-Center de Tulare.

Le festival gagne en notoriété en 2010, et devient le plus grand événement de musique électronique en dehors de l'Europe, gagnant le surnom de l'« Ibiza américain »[4]. Insomniac Events (en) organise par la suite d'autres événements dans d'autres États comme le Colorado et le Texas. 2009 marque l'arrivée du festival à Porto Rico. En 2010, le festival s'étend jusqu'à Dallas, au Texas, puis en 2011, à Orlando, en Floride. En 2012, l'EDC s'organise à New York pendant trois jours consécutifs, puis à Milton Keynes, au Royaume-Uni. En 2015, ce ne sont pas moins de huit villes du monde qui reçoivent une déclinaison de l’événement[3].

2008[modifier | modifier le code]

L'événement californien se déroule le 28 juin 2008 au Los Angeles Memorial Coliseum et à l'Exposition Park. Le nombre de personnes présentes a augmenté d'une manière surprenante par rapport à l'année dernière, et la fil d'attente ne finit pas de s'agrandir. Approximativement 65 000 personnes sont présentes[5], bien qu'il n'y ait eu aucun rapport officiel effectué par le Los Angeles Fire Department, présent lors de ces événements[6]. Le line-up de 2008 se compose notamment de Paul van Dyk, Rabbit In The Moon (live), Armand van Helden, Mark Farina, Z-Trip, DJ Hype, Moby (DJ Set), DJ Dan et Donald Glaude (2x4).

2009[modifier | modifier le code]

Benny Benassi, à l'EDC, en 2009.

Annoncé au Nocturnal Festival 2008 comme un festival sur deux jours, l'événement californien se déroule entre le 26 et le 27 juin 2009. Le vendredi, approximativement 55 000 personnes sont présentes, et près de 99 000 sont recensées le samedi[7]. L'EDC 2009 se déroule au Los Angeles Memorial Coliseum. Le line-up se compose notamment de Groove Armada, Thievery Corporation, ATB, Paul Oakenfold, Aly & Fila, David Guetta, Paul van Dyk, Kaskade, Benny Benassi, et Mark Farina.

L'événement au Colorado se déroule le 13 juin 2009 au Arapahoe County Fairgrounds d'Aurora. L'événement à Porto Rico se déroule le 14 août 2009, avec un line-up notamment composé de Underworld, Darren Price, Damian Lazarus, Mulattos, Plumpy Bitches, X-Man, et Gulembo.

2010[modifier | modifier le code]

EDC à Los Angeles, en 2010.

À l'événement californien qui se déroule à Los Angeles, l'EDC compte sa plus haute audience avec plus de 185 000 personnes présentes[8]. Le prix initial du billet étant de $ 60, certains client le payent à plus de $ 100[9]. Il est d'ailleurs critiqué par les autorités locales et les promoteurs, du fait que des mineurs ont gagné l'accès au festival, et que bon nombre de personnes ont été emmenées à l'hôpital par les secours. Une jeune fille âgée de 15 ans est morte par intoxication après avoir ingéré du MDMA[10]. L'organisation décide, pour l'année suivante, d'instaurer la limite d'âge à 18 ans, et la présence d'infirmiers sur place[8].

L'événement au Colorado se déroule le 12 juin 2009 au Arapahoe County Fairground d'Aurora, et inclut ATB, Benny Benassi, Caspa, Yoji, Dirty Phonics, Kill The Noise, AC Slater, 12th Planet, Original Sin, Dragon, Trajikk, Fury, Manufactured Superstars, Mystical Influence, et Jonas Tempel[11].

Le festival au Texas se déroule le 19 juin 2010 au Fair Park de Dallas. 11 000 personnes étaient présentes. L'EDC Porto Rico revient en 2010 avec un line-up plus vaste. Organisé le 28 août 2010, il se déroule à l'Estadio Sixto Escobar de Puerta de Tierra, San Juan. Le line-up inclut notamment Steve Bug, Moby, will.i.am, apl.de.ap, et Tritonal.

2011[modifier | modifier le code]

EDC à Las Vegas, en 2011.

Le festival se déroule en Floride les 27 et 28 mai 2011 au Tinker Field d'Orlando, et au Citrus Bowl Stadium[12]. Le nombre de personnes tourne autour de 12 000 le vendredi, et de 20 000 le samedi[13]. Le line-up se compose notamment de Tiësto, Afrojack, Skrillex, Benny Benassi, Paul Van Dyk, Calvin Harris, Ferry Corsten, DJ Baby Anne, Chris Lake, DJ Heavygrinder, Markus Schulz, et DJ Icey.

L'événement au Colorado se déroule le 11 juin 2011, une nouvelle fois au Arapahoe County Fairgrounds d'Aurora. Le line-up se compose notamment de Ferry Corsten, Kaskade, Sander Van Doorn, Axwell de Swedish House Mafia, Bart B More, Z-Trip, Kraddy, LA Riots, Datsik, 12th Planet, Noisia, Downlink, J Majik, Ana Sia, et Eliot Lipp. L'événement au Texas se déroule le 18 juin 2011 au Fair Park de Dallas, avec notamment Paul van Dyk, Axwell, Avicii, Wolfgang Gartner, Chuckie, Skrillex, Felguk, Green Velvet, 12th Planet, Feed Me, Zedd, Excision, Crizzly, Dirtyphonics, Diplo, Doctor P, et Flux Pavilion.

L'événement au Nevada se déroule du 24 au 26 juin 2011 au Las Vegas Motor Speedway, avec notamment Manufactured Superstars, Wolfgang Gartner, Steve Angello, The Crystal Method, Cosmic Gate, Calvin Harris, Steve Aoki, The Bloody Beetroots, Crizzly, Borgore, Skream, Benga, Excision, Dieselboy, David Guetta, Zedd, Feed Me, Skrillex, Laidback Luke, Sidney Samson, Alesso, The Glitch Mob, Bassnectar, et Chuckie. Plus de 230 000 personnes étaient présentes. L'événement à Porto Rico se déroule le 27 juin 2011.

2012[modifier | modifier le code]

Le 9 août 2012 EDC annonce son retour à Orlando au Tinker Field les 9 et 10 novembre 2012. Insomniac annonce son lancement les 9 et 10 novembre 2012, dont les ventes des billets se tiennent le 18 août[14],[15]. Les 18 et 20 mai, l'événement prend pour la première fois place au New Jersey, au Metlife Stadium, Meadowlands Sports Complex, dans East Rutherford[16]. Du fait que l'événement se déroule près de New York, le festival est crédité sous le nom de Electric Daisy Carnival New York. Le line-up inclut notamment Armin van Buuren, Steve Angello, Afrojack, et Avicii[17]. L'événement compte 45 000 personnes par jour[18].

Le nombre de personnes présentes au EDC de trois jours à Vegas (du 8 au 10 juin) augmente significativement de 30 % pour atteindre plus de 320 000 (115 000 par jour). Pendant le week-end, un homme de 31 ans est originaire de Floride est rapporté mort samedi après son séjour à l'hôpital. Il est percuté par un camion à la sortie du EDC au Las Vegas Motor Speedway le matin du 11 juin. Selon les rapports, ses proches ont rapportés qu'il buvait et se droguait[19]. La deuxième nuit de l'événement est annulée à cause de fortes rafales de vents[20]. Les ventes violents surviennent à 20 h, menant à l'arrêt temporaire du festival jusqu'à h du matin. 90 000 fans sont restés bloqués sur l'autoroute. Entretemps, les disc jockeys Markus Schulz et Steve Aoki (tous les deux programmés pour la nuit) effectuent des sets impromptus au Insomniac Wide Awake pendant quelque temps[21], mais les officiels ordonnent l'évacuation du festival par suite de vents menaçants vers h du matin[22]. Afin de clôturer comme il se doit son festival, Insomniac autorise les personnes présentes samedi à revenir dimanche pour sa dernière nuit[23].

L'événement au Nevada se déroule encore au Las Vegas Motor Speedway entre le 8 et le 10 juin 2012[24]. Le line-up inclut notamment une centaine d'artistes EDM internationaux allant d'Armin van Buuren, Tiesto, David Guetta, Above & Beyond, Afrojack, Pretty Lights, Kaskade, à Porter Robinson[25]. Il s'agit également de la première fois qu'Insomniac Events collabore avec Q-dance afin d'amener la musique hardstyle dans un festival majeur aux États-Unis. Il s'agit du premier festival Q-dance à se dérouler sur le sol américain[26],[27].

2013[modifier | modifier le code]

EDC à Las Vegas, le 21 juin 2013.

En 2013, EDC se déroule au Milton Keynes et à Chicago pour la première fois, ainsi qu'à New York, Las Vegas, Porto Rico, et à Orlando. EDC se déroule à Las Vegas du 21 au 23 juin, avec des artistes notables tels qu'A-Trak, Above & Beyond, Afrojack, Armin van Buuren, Avicii, Benny Benassi, Calvin Harris, Empire of the Sun, Fatboy Slim, Hardwell, et Major Laser. Un enregistrement y est également effectué à cet événement[28].

2014[modifier | modifier le code]

En novembre 2013, l'EDC est annoncé au Las Vegas Motor Speedway entre le 20 et le 22 juin 2014. Insomniac Events annonce 345 000 tickets vendus en trois jours le 18 juin 2014[29]. EDC New York, EDC Milton Keynes, EDC Puerto Rico, et EDC Orlando reviendront également pour 2014. EDC Chicago ne s'organisera pas en 2014 à cause de mésententes dans la date au Chicagoland Speedway, mais il est planifié pour 2015[30]. En décembre 2013, EDC Mexico est annoncé pour le 15 et le 16 mars 2014. Un documentaire, Under the Electric Sky, sur le festival, est diffusée en avant-première au Festival du film de Sundance 2014[31],[32].

2015[modifier | modifier le code]

La marque de soda 7 Up, déjà sponsors de l'Ultra, investi le festival avec sa propre scène à Las Vegas[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Electric Daisy Carnival Las Vegas 2012 », Insomniac Events (consulté le 12 novembre 2012).
  2. « Electrobeach confirme son ambition », DJ Magazine, Lyon, no 10,‎ , p. 10 (ISSN 2271-006X)
  3. a, b et c Micke Gomes et Ludovic Rambaud, « L'exportation des festivals : emblème d'une industrie en pleine forme », DJ Magazine (Belgique), Lyon, no 6,‎ septembre - octobre 2014, p. 10 (ISSN 2271-006x)
  4. (en) « Festival Fever: Electric Daisy Carnival », sur DJ Mag, (consulté le 15 août 2014).
  5. (en) « Electric Daisy Carnival CA 2008 », Insomniac Events (consulté le 12 novembre 2012).
  6. (en) « Electric Daisy Carnival: Busy Night For Los Angeles Firefighters », (consulté le 15 août 2014).
  7. (en) « insomniac.com »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Insomniac Events (consulté le 12 novembre 2012).
  8. a et b (en) « insomniac.com »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Insomniac Events (consulté le 12 novembre 2012).
  9. (en) « L.A. Coliseum board extends ban on new raves, bans minors from scheduled raves - Updated », sur LA Times, (consulté le 14 août 2014).
  10. (en) Dennis Romero, « 'EDC' Raver Teen Sasha Rodriguez Died From Ecstasy Use », sur LA Times, (consulté le 14 août 2014).
  11. (en) « Electric Daisy Carnival Denver », sur Flavorous (consulté le 15 août 2014).
  12. (en) « Controversial rave coming to Orlando this weekend », sur Orlando Sentinel, (consulté le 15 août 2014).
  13. (en) « Electric Daisy Carnival Draws Thousands », click orlando (consulté le 15 août 2014).
  14. (en) charto911, « EDC 2012 Returns to Orlando » (consulté le 15 août 2014).
  15. (en) « 2012 EDC Orlando Official Dates Released », (consulté le 15 août 2014).
  16. (en) « Insomniac Launches EDMBiz Conference During Electric Daisy Carnival Week » (consulté le 15 août 2014).
  17. (en) « Official EDMLounge EDC New York Preview », sur EDM Lounge (consulté le 15 août 2014).
  18. (en) « Dance and Flower Power Abloom in New Jersey », sur The New York Times (consulté le 15 août 2014).
  19. (en) Dennis Romero, « EDC Vegas Sees Two Attendees Die, Including One Who Reportedly Took Ecstasy », sur LA Weekly, (consulté le 15 août 2014).
  20. (en) « Second night of Electric Daisy Carnival thwarted by high winds », sur LA Weekly, (consulté le 15 août 2014).
  21. (en) Andrea Domanick, « High winds put Electric Daisy Carnival on hold during second night », sur Las Vegas Sun, (consulté le 15 août 2014).
  22. (en) Andrea Domanick, « Photos: Night 2 of Electric Daisy Carnival shut down amid strong winds, safety concerns », sur Las Vegas Sun, (consulté le 15 août 2014).
  23. (en) « Saturday Single-Day Tickets Honored Tonight At EDC », sur insomniac.com, (consulté le 15 août 2014).
  24. (en) Jackie Valley, « 500 Metro officers on duty at EDC 2012 », sur Las Vegas Weekly (consulté le 15 août 2014).
  25. (en) « Electric Daisy Carnival 2012 Phase 1 Lineup Released! », sur Edward Fancher, (consulté le 15 août 2014).
  26. (en) Gabi Musayev, « Insomniac reveals official Q-Dance lineup at EDC Vegas », (consulté le 15 août 2014).
  27. (en) « The Official Q-dance Lineup at EDC! » (consulté le 15 août 2014).
  28. (en) Dylan Farella, « By the numbers: The economic impact of EDC Las Vegas 2013 », sur Dancing Astronaut, (consulté le 15 août 2014).
  29. (en) Ken Ritter, « Electric Daisy Carnival Las Vegas Expected To Draw 115,000 Per Night », sur The Huffington Post (consulté le 15 août 2014).
  30. (en) « Electric Daisy Carnival returns June 20-22 at Speedway », sur mynews3.com, (consulté le 18 novembre 2013).
  31. (en) « Sundance Film Review: ‘Under the Electric Sky’ », sur Variety, (consulté le 15 août 2014).
  32. (en) « Under the Electric Sky (EDC 2013): Sundance Review », sur the Hollywood Reporter, (consulté le 15 août 2014).
  33. David de Araujo, « L'EDM, un succès foule », Libération, série Next,‎ (ISSN 0335-1793, lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]