David Trimble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
David Trimble
Illustration.
Portrait officiel de 2018.
Fonctions
Premier ministre d'Irlande du Nord

(11 mois et 8 jours)
Réélection
Gouvernement Exécutif de la 1re législature
Coalition UUP-SDLP-DUP-SF
Prédécesseur Reg Empey (intérim)
Successeur Ian Paisley

(1 an et 1 mois)
Gouvernement Exécutif de la 1re législature
Coalition UUP-SDLP-DUP-SF
Prédécesseur Lui-même (indirectement, suspension des institutions)
Successeur Reg Empey (intérim)

(1 an, 7 mois et 10 jours)
Élection
Gouvernement Exécutif de la 1re législature
Coalition UUP-SDLP-DUP-SF
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Lui-même (indirectement, suspension des institutions)
Membre à la Chambre des lords
Lord Temporal

(16 ans, 1 mois et 23 jours)
Groupe politique Conservateur
Membre de l'Assemblée législative d'Irlande du Nord

(8 ans, 8 mois et 10 jours)
Élection 25 juin 1998
Réélection 26 novembre 2003
Circonscription Upper Bann
Législature 1re et 2e
Groupe politique UUP
Prédécesseur Lui-même (forum d'Irlande du Nord)
Successeur George Savage
Député britannique

(14 ans, 10 mois et 25 jours)
Élection 9 avril 1992
Réélection 1er mai 1997
7 juin 2001
Circonscription Upper Bann
Législature 50e, 51e, 52e et 53e
Groupe politique UUP
Prédécesseur Harold McCusker
Successeur David Simpson
Chef du Parti unioniste d'Ulster

(9 ans, 9 mois et 16 jours)
Élection
Prédécesseur James Molyneaux
Successeur Reg Empey
Biographie
Nom de naissance William David Trimble
Date de naissance
Lieu de naissance Belfast
Date de décès (à 77 ans)
Nationalité Britannique
Parti politique UUP (1978-2007)
Conservateur (2007-2022)

David Trimble, baron Trimble, né le à Bangor dans le Comté de Down en Irlande du Nord et mort le , est un homme d'État britannique et l'ancien chef du Parti unioniste d'Ulster.

Il a été récompensé du prix Nobel de la paix en 1998, prix partagé avec John Hume, à cette époque chef du Parti social-démocrate et travailliste, pour leurs efforts en vue de la conclusion d'un accord politique en Irlande du nord qui mèneront à la signature de l'accord du Vendredi saint en 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, David Trimble s'engage dans le parti d'extrême droite Vanguard Unionist Progressive Party, lié aux paramilitaires. Il s'est présenté sans succès pour le parti aux élections législatives de 1973 dans la circonscription de North Down, arrivant en dernière position. Il est élu à la Convention constitutionnelle d'Irlande du Nord en 1975 en tant que représentant de la Vanguard et devient co-chef du parti.

Il adhère au Parti unioniste d'Ulster (UUP), le parti dominant en Irlande du Nord, en 1978, après la dissolution de la Vanguard. Il en sera le dirigeant de 1995 à 2005.

En 1990, il est l'un des 18 députés nord-irlandais siégeant à Londres, à la Chambre des communes.

Il est député de la circonscription de Upper Bann (ville de Portadown) et il est réélu lors des élections législatives de 2001 avec 17 095 voix (33,50 %).

En 2006 Trimble est élevé à la dignité de pair du royaume en qualité de baron[1]. Il est doté du titre de baron Trimble de Lisnagarvey dans le comté d'Antrim.

En 2007 Trimble devient membre du Parti conservateur (Royaume-Uni) et annonce qu'il veut participer pleinement à la politique du Royaume-Uni sur le plan national. En même temps, il indique qu'il ne souhaite pas faire campagne contre son ancien parti, le Parti unioniste d'Ulster et propose l'idée d'une alliance entre les conservateurs et les unionistes[2] comme celle qui avait existé avant 1974.

Il a notamment signé, avec d'autres lauréats du prix Nobel, un appel demandant qu'une délégation du Comité des droits de l'enfant de l'ONU soit autorisée à rendre visite à Gedhun Choekyi Nyima, un enfant tibétain en résidence surveillée depuis 1995 en Chine, reconnu comme 11e panchen-lama par le 14e dalaï-lama, Tenzin Gyatso. Il compte en 2010 parmi les fondateurs de l'Initiative des amis d’Israël, une association regroupant des hommes politiques et hommes d'affaires internationaux afin d’utiliser leurs influences pour soutenir les intérêts israéliens[3].

Il défend le Brexit en 2016, estimant qu'il offre la possibilité de « provoquer une renaissance britannique à l'échelle planétaire. » Il regrette par la suite une trahison du Premier ministre Boris Johnson concernant le statut de l'Irlande du Nord[4].

L'accord du Vendredi saint[modifier | modifier le code]

David Trimble participe à l'élaboration de l'accord du Vendredi saint et il a reçoit le prix Nobel de la paix en 1998, prix partagé avec John Hume.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BBC (11 April 2006). "New working life peers unveiled". http://news.bbc.co.uk/1/hi/uk_politics/4896620.stm. Retrieved 2007-04-18.
  2. Site officiel de David Trimble (2007-04-17). "Statement by Baron Trimble, Tuesday, 17 April 2007". http://www.davidtrimble.org/latestnews_joinstories.htm. 2007-04-17. "Consequently I have decided to join the Conservatives."
  3. « Friends of Israel », sur web.archive.org,
  4. Daniel Finn, « Quand le Brexit rapproche les deux Irlandes », sur Le Monde diplomatique,

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la fondation Nobel (le bandeau sur la page comprend plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par la personne lauréate — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)