John Boyd Orr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Boyd Orr
John Boyd Orr nobel.jpg
John Boyd Orr
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
-
Membre du 38e Parlement du Royaume-Uni (d)
Combined Scottish Universities (en)
-
Membre du 37e Parlement du Royaume-Uni (d)
Combined Scottish Universities (en)
-
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Kilmaurs (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
BrechinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de Glasgow
Kilmarnock Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Robert Clark Orr (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Annie Morton Boyd (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Elizabeth Pearson Callum (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Elizabeth Joan Boyd-Orr (d)
Donald Noel Boyd-Orr (d)
Helen Anne Boyd-Orr (d)
Serg. Donald Noel Boyd Orr (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de
Arme
Conflit
Directeur de thèse
Edward Provan Cathcart (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

John Boyd-Orr, 1er baron Boyd-Orr, né le à Kilmaurs (Ayrshire) et mort le à Glasgow), est un médecin, physiologiste et nutritionniste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1915, il épouse Elizabeth Pearson Callum[1] (1881-1980)[2].

Médecin, John Boyd Orr est directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) de 1945 à 1948 et président du Conseil national pour la paix et de l'Union mondiale des organisations pour la paix.

Il reçoit le prix Nobel de la paix en 1949 et, depuis, il est considéré comme un précurseur par les partisans de la citoyenneté mondiale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. H.D. Kay 1972, p. 48.
  2. « Elizabeth Callum », sur myheritage.fr (consulté le 19 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]