Élections législatives nord-irlandaises de 2003

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élections législatives nord-irlandaises de 2003
108 sièges de l'Assemblée
26 novembre 2003
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 097 526
Participation
63,05 %  −6,8
Votes exprimés 692 028
Ian Paisley - (cropped).png Parti unioniste démocrate – Ian Paisley
Voix 177 944
25,7 %
 +7,7
Sièges obtenus 30  +10
David Trimble.jpg Parti unioniste d'Ulster – David Trimble
Voix 156 931
22,7 %
 +1,4
Sièges obtenus 27  −1
Gerry Adams 2013.jpg Sinn Féin – Gerry Adams
Voix 162 758
23,5 %
 +5,9
Sièges obtenus 24  +6
MarkDurkan.jpg SDLP – Mark Durkan
Voix 117 547
17,0 %
 −5
Sièges obtenus 18  −6
DavidFordAlliance.jpg Parti de l'Alliance – David Ford
Voix 25 372
3,7 %
 −2,8
Sièges obtenus 6  0
Sièges par circonscription
Carte
Premier ministre
Sortant Élu
Aucun Aucun

Les élections législatives nord-irlandaises de 2003 (en anglais : Northern Ireland Assembly election, 2003) étaient les deuxièmes élections à l'Assemblée d'Irlande du Nord. Elles se sont déroulées le , avec six mois de retard sur le calendrier initialement prévu, à la suite d'une décision du secrétaire d'État pour l'Irlande du Nord. Au moment des élections, l'exécutif régional était suspendu depuis un peu plus d'un an.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

L'Assemblée comptait cent huit membres, élus lors d'un scrutin à vote unique transférable dans les dix-huit circonscriptions utilisées pour l'élection des députés à la Chambre des communes du Royaume-Uni, à raison de six élus par circonscription.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Voix  % +/- Sièges +/-
Parti unioniste démocrate (DUP) 177 944 25,7 +7,7 30 +10
Parti unioniste d'Ulster (UUP) 156 931 22,7 +1,4 27 -1
Sinn Féin 162 758 23,5 +5,9 24 +6
Parti social-démocrate et travailliste (SDLP) 117 547 17,0 -5,0 18 -6
Parti de l'Alliance de l'Irlande du Nord (APNI) 25 372 3,7 -2,8 6 ±
Divers 33 966 4,9 -6,8 3 -9
TOTAL (participation : 63,05 %) 674 518 97,5 ± 108 ±

Conséquences[modifier | modifier le code]

À la suite de ce scrutin, qui a vu la victoire, aussi bien chez les unionistes que chez les nationalistes, des partis les plus « radicaux », à savoir le DUP du pasteur Ian Paisley et le Sinn Féin de Gerry Adams, le gouvernement du Royaume-Uni a maintenu l'administration directe de l'Irlande du Nord, par l'intermédiaire du bureau pour l'Irlande du Nord. Aucun exécutif n'a donc été formé à l'issue de ce scrutin. Ce scrutin a ainsi marqué l'échec des partis modérés, au pouvoir entre 1999 et 2002, l'UUP unioniste du Premier ministre David Trimble, et le SDLP nationaliste du vice-Premier ministre Mark Durkan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]