Corny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Corny (homonymie).

Corny
Corny
Photo de l'église de la Sainte-Trinité à Corny
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Les Andelys
Intercommunalité Communauté d'agglomération Seine Normandie Agglomération
Statut Commune déléguée
Maire délégué Pascal Bernard
2019-2020
Code postal 27700
Code commune 27175
Démographie
Gentilé Cornilien
Population 376 hab. (2016 en augmentation de 4,16 % par rapport à 2011)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 59″ nord, 1° 27′ 31″ est
Altitude Min. 62 m
Max. 156 m
Superficie 5,26 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Frenelles-en-Vexin

 

Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Corny

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 15.svg
Corny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Corny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Corny

Corny est une ancienne commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie. Depuis le , elle est une commune déléguée de Frenelles-en-Vexin.

Ses habitants sont appelés les Corniliens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Corny[1]
Écouis Boisemont
Fresne-l'Archevêque Corny[1] Boisemont
Les Andelys Boisemont

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Corni vers 1210[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du village de Corny sont anciennes ; fief du Comte de Pembrock avant la réunification de la Normandie au royaume de France, il fut transmis au Prieuré Saint-Louis de Poissy par le roi Philippe le Bel. Le patronage ecclésiastique du village relevait dès le XIIIe siècle de l'archevêché de Rouen. En 1350, une partie du fief du village fut vendue à Jean de Marigny, archevêque de Rouen et demi-frère d'Enguerrand de Marigny, ministre de Philippe le Bel et fondateur de la toute proche collégiale d'Ecouis.[3]

Le , elle fusionne avec Boisemont et Fresne-l'Archevêque pour constituer la commune nouvelle de Frenelles-en-Vexin dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1961 1965 René Tomasini    
         
mars 2001 mars 2008 Christian Maillard    
mars 2008 mars 2014 Sophie Pouderous   Suppléante du conseiller général UMP M. Duché
mars 2014 février 2017 Pierre Pin UMP-LR Employé
mars 2017 En cours Pascal Bernard[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 376 habitants[Note 1], en augmentation de 4,16 % par rapport à 2011 (Eure : +2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
238234244215230216201204215
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
234226223188197207187184167
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
164164134145128151157138140
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
122127176193276262308314376
2016 - - - - - - - -
376--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de la Sainte-Trinité[10] : La construction de l'église de la Sainte-Trinité de Corny, inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel[11], remonte au XVIe siècle pour la nef et le clocher, et au XVIIe siècle pour le chœur. Comme beaucoup d'églises de la région, elle est construite en silex et pierre calcaire, avec une couverture en tuiles plates, sauf pour son clocher recouvert d'ardoises. Les vitraux contemporains datent de 1993 et sont signés de l'artiste Pierre Lafoucrière[12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. Ernest Nègre,Toponymie générale de la France - Volume 1 - Page 452.
  3. Charpillon, Dictionnaire historique de toutes les communes du département de l'Eure: histoire, géographie, statistique, Delcroix, (lire en ligne), pp.862-863
  4. Arrêté du 27 novembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Frenelles-en-Vexin (lire en ligne)
  5. http://www.paris-normandie.fr/region/corny--pascal-bernard-devient-maire-et-stephanie-derongs-adjointe-MG8888952
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. Notice no IA00017521.
  11. « Notice sur l'église de Corny dans la base Mérimée du Ministère de la Culture », sur www2.culture.gouv.fr (consulté le 22 juin 2019)
  12. « Des vitraux signés Lafoucrière pour l’église de Corny (27) », sur archivesweb.cef.fr (consulté le 22 juin 2019)
  13. « Un exemple de vitrail à Gasny (Eure) », notice no IM27008095, base Palissy, ministère français de la Culture.
  14. Notice no IM76004579, base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. Notice no IA00130239, base Mérimée, ministère français de la Culture.