Mercey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mercey
Mercey
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Intercommunalité Seine Normandie Agglomération
Maire
Mandat
Yves Deraëve
2020-2026
Code postal 27950
Code commune 27399
Démographie
Gentilé Merceyens
Population
municipale
50 hab. (2017 en diminution de 1,96 % par rapport à 2012)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 50″ nord, 1° 23′ 38″ est
Altitude Min. 109 m
Max. 146 m
Superficie 3,5 km2
Élections
Départementales Canton de Pacy-sur-Eure
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Mercey
Géolocalisation sur la carte : Eure
Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Mercey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mercey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mercey

Mercey est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Une carrière a été ouverte dans les sables de Lozère. Il s'agit dune poche karstique remplie de sables de Lozère[2].

Les sables de Lozère sont une arène granitique originaire du massif central (Lozère), et charriés, au Pliocène, par un fleuve qui tenait à la fois de la Loire et de la Seine[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Merceium au XIIIe siècle[4].

Nom de personnage roman Marcus suivi du suffixe latin de propriété -acus[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Village situé sur un plateau, constitué de quelques fermes et maisons construites près du manoir seigneurial. Parmi les seigneurs de Mercey, on relève, à la fin du XVIe siècle, le nom de Lancelot de La Garenne, gouverneur des ville, châteaux et pont de Vernon, inhumé dans l'église de Mercey ; une partie de son mausolée est conservé dans la Tour des Archives de Vernon et au château de Saint-Just. Aux siècles suivants, le fief passe à la famille de Carrel, puis à Urbain Aubert, chevalier et propriétaire à Vernon. Au XIXe siècle, le domaine de Mercey appartient à la famille Suchet d'Albufera. Église à la présentation du seigneur, désaffectée vers 1835 ; culte à Saint-Vincent-des-Bois[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2007 En cours Yves Deraeve DVD Agent technique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2017, la commune comptait 50 habitants[Note 1], en diminution de 1,96 % par rapport à 2012 (Eure : +1,73 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
10310798998385848486
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
848064716165666265
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
585058515556483933
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
449339394645525351
2017 - - - - - - - -
50--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • église Saint-Gilles[11], désaffectée vers 1835
  • mairie de 1872[12]
  • ferme[13]
  • manoir du Parc[14], XVIe siècle, résidence des seigneurs de Mercey jusqu'à la Révolution. Propriété de la famille Suchet d'Albufera pendant une centaine d'années.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. Guide géologique Normandie-Maine. 2e édition. Editions DUNOD. Page 184. (ISBN 2 10 050695 1)
  3. Guide géologique Normandie-Maine. 2e édition. Editions DUNOD. Page 181. (ISBN 2 10 050695 1)
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, , p. 505.
  5. René Lepelley. Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie. Presses universitaires de Caen. Page 172 . (ISBN 2-905461-80-2)
  6. Notice no IA27000528, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. Notice no IA27000276.
  12. Notice no IA27000275.
  13. Notice no IA27000120.
  14. Notice no IA27000102.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :