Heubécourt-Haricourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède des paronymes, voir Hébécourt et Harricourt.

Heubécourt-Haricourt
Heubécourt-Haricourt
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Les Andelys
Intercommunalité Seine Normandie Agglomération
Maire
Mandat
Jean-Marie Motte
2014-2020
Code postal 27630
Code commune 27331
Démographie
Gentilé Heubécourtois
Population
municipale
460 hab. (2015 en augmentation de 0,88 % par rapport à 2010)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 14″ nord, 1° 33′ 44″ est
Altitude Min. 77 m
Max. 156 m
Superficie 11,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Heubécourt-Haricourt

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Heubécourt-Haricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Heubécourt-Haricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Heubécourt-Haricourt

Heubécourt-Haricourt est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Heubécourt-Haricourt[1]
Tilly Vexin-sur-Epte (comm. dél. d'Écos) Vexin-sur-Epte (comm. dél. d'Écos)
Vernon Heubécourt-Haricourt[1] Vexin-sur-Epte (comm. dél. d'Écos)
Bois-Jérôme-Saint-Ouen Bois-Jérôme-Saint-Ouen Bois-Jérôme-Saint-Ouen, Gasny

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est constituée par la fusion en 1965 de Heubécourt et de Haricourt.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Guy Bertin    
mars 2014 en cours Jean-Marie Motte SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 460 habitants[Note 1], en augmentation de 0,88 % par rapport à 2010 (Eure : +2,63 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
414292369433418401374524315
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
289279260241221211224204209
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
247239250183229180165209210
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
224267303328416401439443452
2015 - - - - - - - -
460--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame d'Heubécourt, des XIVe, XIVe et XIXe siècles, recensée à l'inventaire général du patrimoine culturel[6]. Son chœur est agrandi au XVIe siècle. Alphonse Payen, propriétaire du château de Grumesnil, la fait restaurer entre 1875 et 1877[Note 2].
  • Manoir de Salverte (ancien), des XVe et XVIe siècles, inscrit au titre des monuments historiques en 1927[7].
  • Château de Grumesnil, des XVIIe et XIXe siècles, et sa grange aux dîmes du XVe siècle, recensé à l'inventaire général du patrimoine culturel[8].
  • Croix monumentale dite de Grumesnil, recensée à l'inventaire général du patrimoine culturel[9].
  • Oratoire Saint-Gilles, dit chapelle Saint-Gilles, probablement du XIXe siècle, recensé à l'inventaire général du patrimoine culturel[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.
  2. - D'après le panneau émaillé situé près de l'église.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :