Croisy-sur-Eure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croisy (homonymie).
Croisy-sur-Eure
Le château de Croisy et son canal.
Le château de Croisy et son canal.
Blason de Croisy-sur-Eure
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Arrondissement d'Évreux
Canton Canton de Pacy-sur-Eure
Intercommunalité Seine Normandie Agglomération
Maire
Mandat
Jean-Michel de Monicault
2014-2020
Code postal 27120
Code commune 27190
Démographie
Gentilé Croisillon
Population
municipale
206 hab. (2014)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 01′ 48″ nord, 1° 20′ 51″ est
Altitude Min. 36 m – Max. 126 m
Superficie 3,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Croisy-sur-Eure

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Croisy-sur-Eure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Croisy-sur-Eure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Croisy-sur-Eure

Croisy-sur-Eure est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Croisy-sur-Eure est située dans la vallée de l'Eure, dans l'Est du département, à 16 km d'Evreux, 15 km de Vernon et à 90 km de Paris.

Le village est scindé en deux parties :

  • le Bas-Croisy, situé dans la vallée, qui constitue le centre du village avec la mairie, une église, un château, un moulin à eau. C'est la partie la plus peuplée.
  • Le Haut-Croisy, situé sur un plateau au-dessus de la vallée, à environ deux kilomètres du centre.

La commune est limitrophe avec Ménilles, Pacy-sur-Eure, Saint-Aquilin-de-Pacy, Caillouet-Orgeville et Vaux-sur-Eure.

Comme son nom l'indique, Croisy est sur l'Eure. La rivière principale ne passe qu'à la limite de la commune, hors du village, mais une multitude de canaux et de bras traverse le Bas-Croisy (centre). Ils sont artificiels pour la plupart, mais très anciens. Des vannages récents contrôlent leur niveau en permanence, pour éviter les inondations et les étiages trop importants.

Le village est traversé par les départementales 65 et 71. Les routes communales 5 et 27 complètent le réseau. La commune est située à proximité immédiate de la RN 13, accessible directement par le Haut-Croisy.

Communes limitrophes de Croisy-sur-Eure
Vaux-sur-Eure Vaux-sur-Eure Ménilles
Vaux-sur-Eure Croisy-sur-Eure Ménilles
Caillouet-Orgeville Saint-Aquilin-de-Pacy Pacy-sur-Eure

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par l'Eure, affluent de la Seine.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous la forme Crusiacum vers 1140 [1], puis Crosiacum en 1219, Crosium en 1260, Croisi en 1295 et enfin Croisy à partir de 1329.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Croisy-sur-Eure.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

écartelé en sautoir : au 1) de gueules au léopard d’or, au 2) d’azur à la roue de moulin d’or, au 3) d’azur à la tête de crosse contournée d’or au 4) de gueules au coq hardi d’or ; aux deux palmes d’argent passées en sautoir brochant sur la partition.



Économie[modifier | modifier le code]

L'usine Boursin est située sur le territoire de la commune

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Croisy-sur-Eure (2015)
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1803 Jacques Panier    
1803 1808 Christophe Durand    
1808 1813 J.L.Rémy de Turicque    
1816 1830 P.Chedeville    
1830 1832 J.L.Panier    
1832 1840 P.Anseaume    
1840 1848 P.Chedeville (père)    
1848 1849 P.Chedeville (fils)    
1849 1860 N.Colombe    
1860 1865 F.Gorgedoux    
1865 1874 J.J.Allais    
1874 1878 F.Gorgedoux    
1878 1884 V.Cousin    
1884 1896 F.Anseaume    
1896 1920 A.Malard    
1920 1938 A.Lamy    
1938 1945 Alfred Masson    
mai 1945 1954 G.Sellenet    
1954 mars 1965 Daniel Garreau    
mars 1965 mars 1983 Edouard de Monicault    
mars 1983 juin 1995 André Garreau    
juin 1995 en cours Jean-Michel de Monicault DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 206 habitants, en diminution de -12,71 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
322 285 345 317 291 269 312 274 284
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
257 238 223 204 213 187 178 166 160
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
163 152 152 135 138 132 129 130 123
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
110 126 161 145 179 233 239 232 206
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Croisy-sur-Eure
Lavoir du Bras Sagout
  • L'église Saint-Germain : édifice du XVIe siècle, dépendant de Saint Taurin d'Évreux, possède des vitraux des XVIe et XVIIe siècles, une Vierge à l'enfant et un lutrin du XVIIIe siècle, et des bancs d'œuvre comportant des boiseries du XVIe siècle. Construite en pierres de taille, son clocher se trouve au-dessus du chœur. La cloche est de 1712.

Les vitraux de la nef sont des verrières polychromes du XVIe siècle. Le chœur est légèrement plus étroit que la nef, et comporte six fenêtres en plein cintre. Celles-ci ont conservé en partie leurs verrières datées de 1613.

Lavoir du canal du château

C'est en 1880 que fut érigé, entre chœur et nef, un arc triomphal en bois composé de trois arcades en anses de panier[6].

Moulin du Bras-Sagout
  • Monastère Saint-Paul de la Croix, communauté de moniales passionistes installée en 1976. À noter qu'elles assurent elles-mêmes une messe chaque dimanche.
  • Le Château de Croisy
  • 3 anciens lavoirs encore intacts
  • 2 moulins, le moulin du Bras Sagout et le moulin du Béchet. Le premier, au centre du village, a toujours sa roue et son vannage, l'autre n'a plus sa roue.


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. François de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure - Page 97
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. Bulletin de l'Association des Amis des Monuments et Sites de l'Eure - N° 47 - page 24 - 1988

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :