René Tomasini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

René Tomasini
Fonctions
Député 1958-1980
Sénateur 1980-1983
Gouvernement Ve République
Groupe politique UNR (1958-1962)
UNR-UDT (1962-1967)
UDVe (1967-1968)
UDR (1968-1978)
RPR (1978-1983)
Successeur Eugène Authier
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Petreto-Bicchisano (Corse)
Date de décès
Lieu de décès Tosny (Eure)
Sépulture Tosny
Parti politique UNR (1958-1967)
UDR (1967-1976)
RPR (1976-1983)
Conjoint Espanita Cortez (secondes noces)
Enfants Michèle Demai (1941)
Bernard Tomasini (1947)
Résidence Eure

René, François Tomasini était un homme politique français, né le à Petreto-Bicchisano (Corse, actuelle Corse-du-Sud), et mort le à Tosny (Eure).

Biographie[modifier | modifier le code]

René Tomasini est le fils de Hyacinthe Tomasini, qui fut préfet en 1929, et spécialement en Seine-et-Marne entre 1935 et 1939. Il est scolarisé au lycée Buffon à Paris. Licencié en droit de la faculté de Paris, il commence sa carrière dans l'administration en en occupant un emploi de chef-adjoint du cabinet du préfet de la Seine-et-Marne.

Résistant dès 1941, il est capturé par la Gestapo en 1943, alors qu'il est le chef de cabinet du préfet de Corrèze Bernard Lecornu.

Il appartient à la franc-maçonnerie[1].

Il est sous-préfet des Andelys entre 1946 et , puis à Riom en 1953 après un séjour à Constantine.

Entre 1959 et 1961, il est sénateur de la Communauté, affilé au groupe de l'Union pour la Communauté.

Il devient secrétaire général de l’UDR en , avant d'en être évincé par Alain Peyrefitte. Il est considéré comme le « parrain politique » de Charles Pasqua et du jeune Jacques Chirac.

Il signe d'ailleurs, à la suite de ce dernier, l'« appel des 43 » en faveur d'une candidature de Valéry Giscard d'Estaing à l'élection présidentielle de 1974[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père de Michèle Demai, speakerine de l'ORTF de 1963 à 1975 et de Bernard Tomasini, préfet de la Vienne de 2008 à 2011.

En 1973, il se marie à Espanita Cortez, artiste.

Parcours[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

L'hippodrome des Andelys, situé sur le territoire de Tosny, porte le nom de René Tomasini.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Saunier, Comprendre les Francs-Maçons - Essai de description d'une société traditionnelle, Éditions Ivoire-Clair, 1999, p. 12.
  2. « L'appel des 43 », sur politiquemania.com