René Tomasini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tomasini.
René Tomasini
Fonctions
Député 1958-1980
Sénateur 1980-1983
Gouvernement Ve République
Groupe politique UNR (1958-1962)
UNR-UDT (1962-1967)
UDVe (1967-1968)
UDR (1968-1978)
RPR (1978-1983)
Successeur Eugène Authier
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Petreto-Bicchisano (Corse)
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Tosny (Eure)
Sépulture Tosny
Parti politique UNR, puis UDR, puis RPR
Conjoint Espanita Cortez (secondes noces)
Enfants Michelle Demai (1941)
Bernard Tomasini (1947)
Résidence Eure

René, François Tomasini était un homme politique français, né le à Petreto-Bicchisano (Corse, actuelle Corse-du-Sud), et mort le à Tosny (Eure).

Biographie[modifier | modifier le code]

René Tomasini est le fils de Hyacinthe Charles Tomasini, qui fut préfet en 1929, et spécialement en Seine-et-Marne entre 1935 et 1939. Il est scolarisé au lycée Buffon à Paris. Licencié en droit de la faculté de Paris, il débute sa carrière dans l'administration en novembre 1938 en occupant un emploi de chef-adjoint du cabinet du préfet de la Seine-et-Marne.

Résistant dès 1941, il est capturé par la Gestapo en 1943, alors qu'il est le chef de cabinet du préfet de Corrèze Bernard Lecornu.

Il appartient à la franc-maçonnerie[1].

Il est sous-préfet des Andelys entre 1946 et juin 1950, puis à Riom en 1953 après un séjour à Constantine.

Entre 1959 et 1961, il est sénateur de la Communauté, affilé au groupe de l'Union pour la Communauté.

Il devient secrétaire général de l’UDR en janvier 1971, avant d'en être évincé par Alain Peyrefitte. Il est considéré comme le « parrain politique » de Charles Pasqua et du jeune Jacques Chirac.

Il signe d'ailleurs, à la suite de ce dernier, l'« appel des 43 » en faveur d'une candidature de Valéry Giscard d'Estaing à l'élection présidentielle de 1974[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père de Michèle Demai, speakerine de l'ORTF de 1963 à 1975 et de Bernard Tomasini, préfet de la Vienne de 2008 à 2011.

En 1973, il se marie à Espanita Cortez, artiste.

Parcours[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Les magistrats sont tous des lâches », René Tomasini, février 1971

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

L'hippodrome des Andelys, situé sur le territoire de Tosny, porte le nom de René Tomasini.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Saunier,Comprendre les Francs-Maçons - Essai de description d'une société traditionnelle, Éditions Ivoire-Clair, 1999, p. 12.
  2. « L'appel des 43 », sur politiquemania.com