Fresne-l'Archevêque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Eure
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Eure.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Fresne-l'Archevêque
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Les Andelys
Intercommunalité Seine Normandie Agglomération
Maire
Mandat
Guy Burette
2014-2020
Code postal 27700
Code commune 27270
Démographie
Gentilé Fréxinois
Population
municipale
565 hab. (2014)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 24″ nord, 1° 24′ 24″ est
Altitude Min. 65 m – Max. 154 m
Superficie 10,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Fresne-l'Archevêque

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Fresne-l'Archevêque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fresne-l'Archevêque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fresne-l'Archevêque

Fresne-l'Archevêque est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Ses habitants sont appelés les Fréxinois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette commune du département de l'Eure est située entre Écouis et Les Andelys, sur le plateau du Vexin Normand. C'est un village-rue situé le long de la Départementale 1.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Fresne-l'Archevêque est attesté sous la forme latinisée Fraxini Archiepiscopi[1]. Archiepiscopi s'explique car l'archevêque de Rouen était baron de Fresne[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La découverte d'une hache, de l'âge du bronze, en 1896, atteste de la présence humaine sur ce territoire depuis longtemps[3].

Les archevêques de Rouen acquièrent le domaine de Fresne en même temps qu'Andely, avant le XIe siècle. Les archevêques, barons de Fresne, y possèdent un manoir. En 1256, Eudes Rigaud, archevêque de Rouen, donne la gestion de Fresne à divers particuliers.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1845   Hyld. Delaisement    
1849   Jules Narcisse Brunel    
mars 1989 en cours Guy Burette DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 565 habitants, en augmentation de 12,33 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
498 467 459 482 493 523 506 502 508
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
477 472 487 484 474 445 461 438 439
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
376 342 313 255 249 252 293 345 332
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
406 408 366 391 449 450 459 552 565
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006 [7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin[8], inscrite aux Monuments Historiques en 1927.

Anne-Marie Destouches épouse du docteur Henri Debray (1924-2012), célèbre pédiatre de l'Hôpital Saint-Joseph à Paris. Née en 1929 dans la commune, elle monte à Paris pour y apprendre le métier d'infirmière, spécialité où elle excelle et dont elle a fait un point d'honneur à assurer la transmission aux générations de l'après-guerre. Mère de 10 enfants elle est récipiendaire de la médaille d'or de la famille française. Elle est la fille du cultivateur, Paul Destouches qui fut, sur les terres de Fresnes-l'Archevêque, l'un des pionniers et précurseurs de l'agriculture bio et naturelle. Très en avance sur son époque sur le plan des relations sociales dans le monde agricole, il fut mis en faillite en 1934 par les effets dévastateurs sur l'agriculture française, de la crise de 29.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, étymologie de 35.000 noms de lieux, Volume 2, Genêve: Librairie Droz S.A., 1991.
  2. Auguste Longnon, Les noms de lieu de la France: leur origine, leur signification, leurs transformations, New York: B. Franklin, 1973.
  3. Société normande d'études préhistoriques et historiques, Bulletin de la Société normande d'études préhistoriques, Rouen: Société normande d'archéologie préhistorique et historique, 1893-1968.
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. Notice no IA00017546, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :