Chasselay (Isère)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chasselay
Chasselay (Isère)
Vue générale au début du XXe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Intercommunalité Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté
Maire
Mandat
Gilbert Champon
2020-2026
Code postal 38470
Code commune 38086
Démographie
Population
municipale
406 hab. (2017 en diminution de 4,69 % par rapport à 2012)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 15′ 24″ nord, 5° 20′ 21″ est
Altitude 500 m
Min. 418 m
Max. 729 m
Superficie 9,45 km2
Élections
Départementales Canton du Sud Grésivaudan
Législatives Neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Chasselay
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Chasselay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chasselay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chasselay

Chasselay est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Positionnée sur le plateau de Chambaran, la commune est adhérente à la communauté de communes de Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et description[modifier | modifier le code]

Située dans la partie nord-ouest du département de l'Isère, au sein d'un quadrilatère formé par les agglomérations Lyon, Grenoble, Valence et Bourgoin-Jallieu, le territoire de Chasselay se niche plus précisément sur le plateau ondulé des Chambarans. La commune a gardé un aspect très nettement rural entouré de prés et de forêts.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chasselay
Saint-Pierre-de-Bressieux Brion
Roybon Chasselay Serre-Nerpol
Varacieux

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Le secteur de Chasselay est positionné sur le plateau argileux des Chambarans, sillonné par quelques cours d'eau. Le site présente donc un climat plus rude et plus frais qu'en plaine. Du fait du relief peu accentué, les masses d'air venues du nord et du sud circulent aisément. Les températures nocturnes restent assez fraîches au cœur d'un territoire à l'altitude modérée.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Hameaux lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Risques sismiques[modifier | modifier le code]

L'ensemble du territoire de la commune de Chasselay est situé en zone de sismicité n°3 (sur une échelle de 1 à 5), en limite de la zone n°4, située au sud-ouest de son territoire[1].

Terminologie des zones sismiques[2]
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 3 Sismicité modérée accélération = 1,1 m/s2

Autres risques[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité et Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Autres périodes[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 En cours Gilbert Champon DVD Agriculteur[3]
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2017, la commune comptait 406 habitants[Note 1], en diminution de 4,69 % par rapport à 2012 (Isère : +2,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
539635608648669818766819830
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
754753720723731690684676658
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
601600539489454444438388356
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
322287258262304341411421426
2017 - - - - - - - -
406--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée à l'académie de Grenoble.

Équipements sportifs et culturels[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Historiquement, le quotidien à grand tirage Le Dauphiné libéré consacre, chaque jour, y compris le dimanche, dans son édition du Sud Grésivaudan, un ou plusieurs articles à l'actualité de la communauté de communes, ainsi que des informations sur les éventuelles manifestations locales, les travaux routiers, et autres événements divers à caractère local.

Culte[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Maison forte de Chasselay, du XIVe siècle[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :