Canton de Vinay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Vinay
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement(s) Arrondissement de Grenoble
Chef-lieu Vinay
Conseiller général Jean Claude Coux
2011-2015
Code canton 38 42
Démographie
Population 9 327 hab. (2012)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Superficie 132,76 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Vinay est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Isère et la région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Vinay dans l'arrondissement de Grenoble. Son altitude variait de 166 m (Cognin-les-Gorges) à 1 536 m (Saint-Gervais) pour une altitude moyenne de 380 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Tullins et de Vinay avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Auguste Roux de Bézieux   Propriétaire, maire de Cognin
1842 1848 Étienne Augustin Charmeil[2]   Président de chambre honoraire à la Cour Impériale de Grenoble,
domicilié à Tullins
1848 1852 Théodore Corréard   Propriétaire, maire de Vinay
1852 1871 Auguste
Roux de Bézieux
  Propriétaire, maire de Cognin
1871 1875
(décès)[3]
Gabriel Jail   Propriétaire à Vinay
1875[4] 1883 Pierre Joseph Moyroud Républicain Fabricant de soieries
Maire de Vinay
1883 1886
(décès)[5]
Félicien Alexandre Désiré
Sorrel
Républicain Ancien notaire et commissaire-priseur, propriétaire à Grenoble
1886[6] 1892 Jean Chevallier Républicain Conseiller municipal de Vinay
1892 1923
(décès)[7]
Jean-Joseph Mérit Rad. Propriétaire à Rovon, maire de Vinay
1923[8] 1924
(démission)[9]
Louis Moyet Républicain Président du Tribunal civil de Lyon
1924[10] 1933
(décès)
Cyprien Jullin Rad. Maire de Vinay (1929-1933)
1933[11] 1940 François Jolivet Rad. Maire de Vinay (1933-1941)
1943 1945 Paul Detroyat
(1903-1988)
? Cultivateur
Maire de Vinay (1941-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943[12]
1945 1966
(décès)
Paul Martinais SFIO Agriculteur - Maire de Vinay
1966 1992 Marcel Carlin DVG puis DVD Maire de Vinay
1992 1998 Bernard Quercy RPR Maire de L'Albenc
1998 2015 Jean-Claude Coux DVG puis
Apparenté PCF
Entrepreneur
Maire de Vinay (1982-2008)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Vinay groupait onze communes et comptait 7 575 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
L'Albenc 38004 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 9,86 1 149 (2014) 117
Chantesse 38074 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 5,83 317 (2014) 54
Chasselay 38086 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 9,45 421 (2014) 45
Cognin-les-Gorges 38117 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 12,52 642 (2014) 51
Malleval-en-Vercors 38216 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 14,10 52 (2014) 3,7
Serre-Nerpol 38275 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 13,16 293 (2014) 22
Notre-Dame-de-l'Osier 38278 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 8,38 470 (2014) 56
Rovon 38345 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 11,82 604 (2014) 51
Saint-Gervais 38390 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 13,15 558 (2014) 42
Varacieux 38523 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 18,48 877 (2014) 47
Vinay 38559 Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 16,01 4 131 (2014) 258

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 3656 9307 4047 9258 8629 4039 327
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]